Rumeur de réforme : pensez aux élèves avant tout!

QUÉBEC, le 26 sept. 2014 /CNW Telbec/ - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) s'inquiète du débat actuel en éducation qui semble davantage être orienté vers la structure, alors que ce qui importe avant tout, ce sont les services aux élèves. Que ce soit pour la répartition des ressources, la gestion des immeubles et du matériel ou encore, le transport scolaire, force est de constater qu'à l'heure actuelle, ce sont les commissions scolaires, avec des frais administratifs de moins de 5 % comparativement à 14 % dans les municipalités, qui sont encore les mieux placées pour faire ce travail avec efficacité. Ceci est d'autant vrai que toutes les décisions sont prises dans un seul intérêt : celui des élèves et de la réussite éducative.

Deux études récentes, soit le rapport du comité d'experts sur le financement, l'administration, la gestion et la gouvernance des commissions scolaires et l'étude de la FCSQ sur le financement public des établissements privés, ont démontré que le réseau public d'éducation est efficace et efficient. Des conclusions qui plaident en faveur d'un financement adéquat du système public d'éducation et au maintien d'une démocratie scolaire forte pour sauvegarder l'avenir du réseau scolaire.

De plus, la mobilisation des élus scolaires et de leurs partenaires pour la persévérance donne des résultats concrets puisque le taux de diplomation est en progression constante depuis plusieurs années et que les élèves québécois se classent parmi les meilleurs lors des enquêtes internationales.

Quelle gestion de proximité?

En ce qui a trait à la gestion de proximité, on ne peut trouver meilleur lien que les commissions scolaires et leurs représentants élus pour répondre aux besoins des élèves, des parents et de tous les acteurs socio-économiques partout sur le territoire québécois. La seule préoccupation des commissions scolaires est la mission éducative et la mise en place des conditions pour assurer la réussite des élèves. Pour la FCSQ, il est donc certain que de confier en tout ou en partie les ressources liées à l'éducation aux municipalités qui ont d'autres intérêts premiers que ceux-ci, représenterait une perte inestimable pour le Québec, au premier chef, les élèves et les parents. Le niveau de connaissance de la mission éducative et la sensibilité à la réalité du terrain pourraient signifier par exemple la fin des petites écoles en régions éloignées ou la perte d'équipements sportifs des écoles au profit des villes.

Démocratie scolaire : plus vivante que jamais

La FCSQ rappelle qu'il est extrêmement réducteur, voire même irresponsable, de ramener la légitimité d'un système démocratique au simple taux de votation. Aux élections municipales de 2013, par exemple, 56 % des conseillers et 47 % des maires ont été élus par acclamation. Et moins d'un citoyen sur deux est allé voter (47,2 %).

Après les élections scolaires de 2007, une vaste réflexion a mené à des changements qui seront mis en application lors des élections du 2 novembre prochain, notamment l'élection du président au suffrage universel. La FCSQ propose également la tenue d'élections scolaires-municipales simultanées, comme cela se fait dans plusieurs provinces canadiennes, afin de répondre à la problématique du taux de participation. Il faut vitaliser la démocratie, pas l'anéantir!

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d'un million d'élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l'éducation des adultes. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

 

SOURCE : Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Caroline Lemieux, Attachée de presse, Fédération des commissions scolaires du Québec, Tél. : 418 651-3220, Cell. : 418 570-9716, clemieux@fcsq.qc.ca, Twitter : @fcsq


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.