Royal Nickel dépose le rapport technique sur l'étude de faisabilité bancaire pour le projet nickélifère Dumont

(Tous les montants sont exprimés en dollars US, sauf indication contraire)

Les discussions avec des partenaires potentiels se poursuivent ainsi que le processus d'obtention des permis

TORONTO, le 25 juill. 2013 /CNW/ - Royal Nickel Corporation (« RNC ») (TSX : RNX) a annoncé aujourd'hui que, suivant le communiqué du 17 juin 2013, le rapport technique conforme au Règlement 43-101 complet sur le projet nickélifère Dumont (« Dumont ») (l'«étude de faisabilité ») a été déposé sous le profil de RNC sur SEDAR au : www.sedar.com et sur le site web de RNC au : www.royalnickel.com.

« Le rapport complet sur l'étude de faisabilité est maintenant achevé et nous mettons désormais le cap sur les prochaines étapes importantes à court et moyen terme, dont les discussions en vue d'un financement et la mise sur pied d'un partenariat pour le projet, ainsi que l'avancement du processus d'obtention des permis. Nous sommes présentement en pourparlers avec des partenaires potentiels et des discussions avec plusieurs autres parties intéressées sont prévues dans un avenir rapproché. L'objectif de RNC demeure le même, soit de conclure des négociations afin de mettre sur pied un partenariat/financement qui nous permettra d'avancer rapidement le projet Dumont jusqu'à l'étape de la construction, suivant l'aboutissement anticipé du processus d'obtention des principaux permis vers le milieu de l'année prochaine », a déclaré Tyler Mitchelson, président et chef de la direction de RNC.

Les faits saillants déjà annoncés de l'étude de faisabilité sont reproduits ci-dessous.

Faits saillants de l'étude de faisabilité pour Dumont1

  • Projet économiquement solide
    • VAN8% après impôt de 1,1 milliard de dollars
    • Taux de rendement interne (« TRI ») après impôt de 15 %

  • Structure à faible coût
    • Coût au comptant direct2 de 4,01 $/lb (8 840 $/t) durant la phase initiale et de 4,31 $/lb (9 502 $/t) sur la durée de vie du projet (début du deuxième quartile sur la courbe des coûts)3

  • Génération d'importants bénéfices et de flux de trésorerie disponibles
    • BAIIA de 427 M$ et flux de trésorerie disponibles de 238 M$ par année en moyenne sur les 20 ans d'exploitation minière

  • Augmentation minimale des dépenses en immobilisations initiales, maintenant estimées à 1,2 milliard de dollars
    • Les dépenses en immobilisations, selon les estimations à moindre risque établies dans l'étude de faisabilité, augmentent de seulement 7 % comparativement à l'étude de préfaisabilité révisée de 2012 (qui utilisait des coûts basés sur le T4 2011)

  • Accroissement du 3e plus grand inventaire de réserves nickélifères au monde (voir l'estimation des réserves ci-dessous)
    • Augmentation de 11 % des réserves de minerai pour atteindre 1,2 milliard de tonnes contenant 6,9 milliards de livres de nickel, assez pour soutenir un projet de 33 ans incluant 1,3 milliard de livres en réserves prouvées
    • Établissement d'un million d'onces d'ÉGP (platine + palladium) en réserves

  • En fonction de la production de nickel, Dumont devrait figurer parmi les 5 plus grandes mines de sulfures nickélifères au monde
    • Production initiale de 73 millions de livres (Mlbs) (33 kt) de nickel annuellement, bonifiée dans la 5e année à une moyenne annuelle de 113 Mlbs (51 kt) pour le reste des 20 années d'exploitation minière

______________________
1 Basé sur les hypothèses suivantes : prix du nickel : 9 $/lb à long terme et 9,50 $, 10,00 $ et 10,50 $/lb en 2015, 2016 et 2017 respectivement; taux de change $US/$CA : 0,90 à long terme et 0,95 en 2015 et 2016; prix du platine : 1800 $/oz; prix du palladium : 700 $/oz; prix du cobalt : 14 $/lb; électricité : 0,0445 $CA/kWh; pétrole : 90 $/baril. La VAN et le TRI ont été calculés à compter du début présumé de la construction (T3 2014) en dollars réels de juin 2013.
2 Le coût au comptant direct se définit comme le coût au comptant engagé à chaque étape de traitement, de l'extraction minière jusqu'au nickel récupéré et mis en marché, net des crédits pour les sous-produits.
3 Le communiqué du 17 juin 2013 contenait une erreur de transcription au niveau des crédits pour les sous-produits et du coût au comptant direct net pour les phases à 105 ktpj et de traitement des stocks du projet. Les nombres corrects, tels qu'indiqués dans l'étude de faisabilité, sont (0,46 $/lb) et 4,54 $/lb, et (0,55 $/lb) et 3,97 $/lb, respectivement. Puisqu'il s'agit d'une erreur de transcription, les calculs sous-jacents n'ont pas été affectés.

Estimation des réserves minérales, projet nickélifère Dumont, Québec, Snowden, 17 juin 20131

       
    Teneurs Métal contenu
    Ni Co Pt Pd Ni Co Pt Pd
Catégorie (kt) (%) (ppm) (g/t) (g/t) (Mlb) (Mlb) (koz) (koz)
Prouvées 179 600 0.32 114 0.013 0.029 1,274 45 77 166
Probables 999 000 0.26 106 0.008 0.017 5,667 233 250 550
Total 1 178 600 0.27 107 0.009 0.019 6,942 278 328 716
  1. Présenté selon un seuil de coupure de 0,15 % nickel, à l'intérieur d'un modèle de fosse aménagée. Ce modèle est basé sur un tracé de fosse optimisé selon la méthode Lerchs-Grossmann, en utilisant un prix de 5,58 $US par livre de nickel (62 pour cent de la prévision à long terme de 9,00 $US par livre), un taux de récupération métallurgique moyen de 43 %, des coûts de traitement du minerai et G&A de 6,30 $US par tonne usinée, un taux de change à long terme de 1,00 $CA = 0,90 $US, un angle de pente global dans la fosse de 42 à 50 degrés selon le secteur, et un taux de production de 105 000 tonnes par jour. Les réserves minérales tiennent compte de facteurs de 0,28 % pour les pertes minières et de 0,49 % pour la dilution, qui seront encourues à l'interface entre le mort-terrain et le socle rocheux (ces taux correspondent à 1 mètre de perte minière et 2 mètres de dilution le long du contact). Les réserves prouvées sont basées sur les ressources mesurées incluses dans le minerai extrait utilisé pour alimenter l'usine. Les réserves probables sont basées sur les ressources mesurées incluses dans les stocks de minerai plus les ressources indiquées incluses dans le minerai utilisé pour alimenter l'usine et dans les stocks de minerai. Tous les nombres ont été arrondis pour refléter l'exactitude relative des estimations.

Conformité au Règlement 43-101

Sauf indication contraire, la Société a préparé les renseignements techniques compris dans ce communiqué (les « renseignements techniques ») en se basant sur les renseignements compris dans l'étude de faisabilité datée du 25 juillet 2013 concernant le projet nickélifère Dumont de RNC disponible sous le profil de Royal Nickel Corporation sur SEDAR au : www.sedar.com. L'étude de faisabilité a été préparée par ou sous la supervision d'une personne qualifiée (une « personne qualifiée ») tel que défini par le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Le lecteur est encouragé à réviser le texte complet de l'étude de faisabilité qui sous-tend les renseignements techniques. Le lecteur est aussi avisé que la viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. L'étude de faisabilité devrait être lue et prise dans son ensemble et les sections individuelles ne devraient pas être lues ou tirées hors de leur contexte. Les renseignements techniques reposent sur des hypothèses et font l'objet de qualifications décrites dans l'étude de faisabilité.

Les renseignements techniques ont été préparés sous la supervision de Alger St-Jean, P.Geo., vice-président Exploration de RNC et Johnna Muinonen, vice-président exploitation de RNC, deux personnes qualifiées selon le Règlement 43-101.

À propos de Royal Nickel Corporation

Royal Nickel Corporation est une société du secteur des ressources minérales qui se consacre principalement à l'exploration, à l'évaluation, à la mise en valeur et à l'acquisition de propriétés minières de métaux de base et de métaux du groupe du platine. L'actif principal de RNC est le projet nickélifère Dumont qui occupe un emplacement stratégique dans le camp minier établi d'Abitibi, dans les municipalités de Launay et Trécesson à 25 kilomètres au nord-ouest d'Amos, au Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui comptent plus de 100 ans d'expérience dans le domaine de l'exploitation minière du nickel, accumulée auprès de Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires de RNC sont négociées à la Bourse TSX sous le symbole RNX.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs » qui incluent notamment des énoncés concernant les estimations des réserves minérales, la réalisation des estimations des réserves minérales, les estimations des coûts en capital et des coûts d'exploitation, les durées de vie estimatives du projet et de la mine, la construction de la mine et des infrastructures associées, le calendrier et l'ampleur de la production future, les coûts de production, le succès des activités d'exploitation minière, l'envergure et le classement du projet une fois en production, les estimations en matière de rendement économique, l'avancement du processus d'obtention des permis en temps opportun, l'obtention d'un financement adéquat et la conclusion des discussions avec un partenaire. Le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs expriment ou suggèrent. Les résultats de l'étude de faisabilité ne sont que des estimations et reposent sur diverses hypothèses, qui, si l'une d'elles s'avérait inexacte, pourraient changer considérablement l'issue prévue. Même avec une étude de faisabilité complétée, rien ne garantit que le projet Dumont sera mis en production. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur l'issue comprennent, notamment, les résultats réels des activités de mise en valeur, les retards dans les projets, l'incapacité de lever les fonds nécessaires pour terminer les activités de mise en valeur (incluant notamment le fait de conclure des discussions avec un partenaire), les incertitudes générales d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social, le prix futur des métaux, l'accès à d'autres sources de nickel ou le remplacement du nickel par d'autres métaux, les taux réels de récupération de nickel, les conclusions des évaluations économiques, la modification des paramètres du projet à mesure que les plans sont peaufinés, les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier, l'instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre, les retards dans l'obtention des approbations du gouvernement, dans l'obtention des permis requis ou dans l'achèvement des travaux de mise en valeur ou de construction. L'utilisation du terme « bancaire » dans le présent communiqué ne devrait pas être considéré comme une indication que RNC a déjà mis sur pied un financement pour le projet ni qu'elle réussira à le faire. Pour un commentaire plus détaillé de ces risques et autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les mesures, événements ou résultats pourraient différer de ceux prévus, estimés ou escomptés. Les renseignements prospectifs qui figurent dans les présentes sont donnés en date du présent communiqué, et RNC n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

SOURCE : Corporation Royal Nickel

Renseignements :

Rob Buchanan
Directeur des relations avec les investisseurs
Tél. : 416 363-0649

Mélanie Corriveau
Coordonnatrice des relations avec le milieu
Tél. : 819 727-3777
www.royalnickel.com

Profil de l'entreprise

Corporation Royal Nickel

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.