Royal Nickel annonce les résultats de l'exercice 2015

TORONTO, le 26 févr. 2016 /CNW/ - Royal Nickel Corporation (TSX : RNX) (« RNC ») a le plaisir de présenter le bilan de ses activités et les résultats financiers de l'exercice qui s'est terminé le 31 décembre 2015. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire, et sont fondés sur les états financiers annuels audités pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015, sauf indication contraire.

Mark Selby, président et chef de la direction, déclare : « Même si les conditions du marché pour le secteur des ressources se sont substantiellement détériorées en 2015, une situation qui perdure en 2016, RNC a activement cherché à créer de la valeur pour l'actionnaire, en poursuivant sa stratégie de longue date de mettre sur pied un portefeuille de propriétés de grande qualité. Ainsi, RNC a convenu de deux acquisitions qui feront de RNC un producteur de nickel, de cuivre et d'or à faible coût générant des flux de trésorerie, avec un éventail de projets intéressants. De plus, RNC a fait progresser son projet nickélifère Dumont sur plusieurs fronts, incluant l'obtention des principaux permis, la préparation en vue d'une offre d'obligations lorsque les conditions du marché seront appropriées, la réalisation d'un programme d'essais sur des d'échantillons en vrac et le début des démarches pour une proposition IAC. Je suis certain que nos efforts seront récompensés attendu que Dumont est en bonne position, étant parmi les quelques projets de métaux de base à grande échelle prêts pour la construction dès que les conditions du marché sont favorables. »

Résultats pour 2015 et récents faits saillants

  • Le 16 février 2016, RNC a annoncé que Salt Lake Mining Pty Ltd (« SLM ») avait réalisé son deuxième envoi d'or et avait récupéré 3 718 oz d'or à partir de 42 144 tonnes de minerai au cours des deux premiers mois de production d'or à la mine Beta Hunt, sur une base de 100 %, conformément aux attentes.

  • Le 1er février 2016, RNC a annoncé deux acquisitions qui transformeront la Société en un producteur de nickel, de cuivre et d'or à faible coût générant des flux de trésorerie :
    • RNC a acquis une participation de 20 % dans Salt Lake Mining Pty Ltd (« SLM »), une société à capital fermé dont l'actif principal est la mine de nickel et d'or Beta Hunt, située en Australie occidentale, pour une contrepartie de 2,5 M$ en espèces. RNC s'est aussi engagé à acquérir une participation additionnelle de 47 % dans SLM en contrepartie de 32 500 000 actions ordinaires de RNC. Cette transaction, qui devrait se clôturer en mars 2016, demeure sujette aux approbations réglementaires, au processus de préemption des actionnaires et aux autres conditions usuelles de clôture ;
    • Le 1er février 2016, RNC a également annoncé qu'elle avait conclu une entente définitive le 30 janvier 2016 visant l'acquisition d'une participation de 100 % dans VMS Ventures inc. (« VMS »), sous la forme d'un plan d'arrangement. Selon les termes de l'entente, RNC émettra 36 000 000 actions ordinaires de RNC aux actionnaires de VMS et versera une contrepartie de 3,5 M$ en espèces financée à même un prêt de 3,5 M$ octroyé par VMS à partir de son encaisse. Cette transaction, qui devrait se conclure en avril 2016, demeure sujette aux conditions habituelles, y compris l'approbation de la cour, l'approbation des actionnaires de VMS et l'obtention de toutes les autorisations réglementaires et boursières.

  • Le 25 janvier 2016, RNC a annoncé qu'elle avait obtenu de la part du Depository Trust Company son statut admissible au DTC pour ses actions ordinaires cotées à la Bourse OTCQX® Best Market aux États-Unis (OTCQX : RNKLF).

  • Le 4 août 2015, RNC a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec Duro Felguera S.A. (« DF ») et Ausenco Canada (« Ausenco »), aux termes duquel le partenariat DF-Ausenco effectuera les travaux nécessaires à la réalisation d'une proposition de services, d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction clé en main et à prix forfaitaire pour le projet nickélifère Dumont.RNC a convenu d'attribuer au partenariat DF-Ausenco le contrat IAC pour le projet Dumont, sous réserve du respect de certains critères techniques et commerciaux, dont la livraison d'une proposition clé en main et à prix forfaitaire acceptable.La proposition IAC ne peut excéder 911 M$ CA pour l'ensemble des travaux convenus et sera assortie d'une garantie d'exécution du projet en ce qui a trait aux coûts et au calendrier d'exécution.Durant la préparation de la proposition IAC, DF-Ausenco fera des efforts raisonnables sur le plan commercial pour éviter que cette valeur ne soit dépassée, dans la mesure du possible.

  • Le 8 juillet 2015, RNC a annoncé la clôture d'une transaction relative au financement par redevances et placement privé avec Orion Mine Finance. RNC a reçu un produit brut de 10,0 M$ US (12,6 M$ CA) d'Orion en échange d'une redevance de 0,75 % sur le rendement net de fonderie du projet nickélifère Dumont et de 10 millions d'actions ordinaires de RNC émises au prix de 0,395 $ l'action. RNC a le droit de racheter 50 % de la redevance (0,375 %) en contrepartie d'un paiement au comptant de 15 M$ US au 3e, 4e ou 5e anniversaire de la clôture.

  • Le 25 juin 2015, RNC a annoncé l'obtention du certificat d'autorisation du projet nickélifère Dumont de la part du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Cette autorisation constitue le permis principal pour les projets miniers au Québec et permet à RNC d'aller de l'avant avec la construction du projet Dumont, une fois le financement obtenu.

  • Le 22 juin 2015, RNC a annoncé la nomination de la Swedbank Norway (« Swedbank ») en tant que conseillère pour le financement envisagé par voie d'obligations de premier rang d'environ 600 M$ US assorties d'une échéance de cinq ans pour son projet nickélifère Dumont. La Swedbank travaillera en étroite collaboration avec RNC afin de mettre en place la facilité de financement du projet par voie d'obligations de premier rang et appuiera les efforts que cette dernière déploiera sur les marchés internationaux en vue de lever les capitaux privés additionnels et autres capitaux nécessaires à la réalisation du financement.

  • Le 12 juin 2015, RNC a clôturé un placement privé avec courtier de 8 571 428 actions accréditives à un prix de 0,35 $ par action accréditive et de 2 391 638 unités d'action non accréditive à un prix de 0,275 $ par unité, pour un produit brut de 3,0 M$ et de 0,6 M$ respectivement. Chaque unité sera constituée d'une action ordinaire de RNC et d'un demi-bon de souscription d'action ordinaire. Chaque bon de souscription d'action ordinaire peut être exercé au prix de 0,375 $ et permet au porteur de celui-ci d'acquérir une action ordinaire de RNC au plus tard le 12 juin 2017.

  • RNC a subi une perte nette de 5,6 M$ (0,04 $ par action) pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015, comparativement à une perte nette de 10,0 M$ (0,10 $ par action) à la même période en 2014.

Aperçu de 2016 et prochaines étapes ciblées

Le 1er février 2016, RNC a acquis une participation de 20 % dans Salt Lake Mining Pty Ltd (« SLM »), une société à capital fermé dont l'actif principal est la mine de nickel et d'or Beta Hunt, située en Australie occidentale, pour une contrepartie de 2,5 M$ en espèces.

RNC s'est aussi engagé à acquérir une participation additionnelle de 47 % dans SLM en contrepartie de 32 500 000 actions de RNC. Cette transaction, qui devrait se clôturer en mars 2016, demeure sujette aux approbations réglementaires, au processus de préemption des actionnaires et aux autres conditions usuelles de clôture.

Le 1er février 2016, RNC a annoncé qu'elle avait conclu une entente définitive le 30 janvier 2016 visant l'acquisition d'une participation de 100 % dans VMS Ventures inc. (« VMS »). Selon les termes de l'entente, RNC émettra 36 000 000 actions ordinaires de RNC aux actionnaires de VMS et versera une contrepartie de 3,5 M$ en espèces financée à même un prêt de 3,5 M$ octroyé par VMS à partir de son encaisse. Avant la clôture, VMS distribuera sa participation dans North American Nickel inc. aux actionnaires de VMS. Cette transaction, qui devrait se conclure en avril 2016, demeure sujette aux conditions habituelles, y compris l'approbation de la cour, l'approbation des actionnaires de VMS et l'obtention de toutes les autorisations réglementaires et boursières.

SLM - Objectifs de la mine Beta Hunt pour 2016

RNC a reçu les résultats de l'évaluation économique préliminaire (« EEP ») pour Beta Hunt, préparée sous la forme d'un rapport technique conforme au Règlement 43-101, qui sera déposé sous le profil de RNC sur SEDAR (www.sedar.com) dans un délai de 45 jours à partir du 1er février 2016. Le tableau ci-dessous présente les résultats quant à la production et aux coûts ainsi que les objectifs basés sur les résultats de l'EEP.

Paramètres d'exploitation prévus pour 2016 à la mine Beta Hunt (sur une base de 100 %)1,2,3,4

Mine Beta Hunt ($ US)

Unités

Deuxième semestre 2015

Prévisions pour 2016

Nickel en concentré

kt

Mlb

2,1
4,6

3,5 - 4,5
8 - 10

Production d'or

000 onces

2,2

35 - 45

Coût comptant direct total

(avec l'or en sous-produit)

$/lb

$/t

3,50 $
7 700 $

(1,00 $) - 0,00 $
(2 200 $) - 0,00 $

Coût au comptant direct / CMTC pour le nickel en coproduit

$/lb

$/t

4,90 $
10 800 $

3,75 $ - 4,25 $
8 270 $ - 9 370 $

Coût au comptant direct / CMTC pour l'or en coproduit

$/once

n/d

800 $ - 900 $

Dépenses en immobilisations de maintien (incluant le développement minier pour l'or)

M$

1 $

6 $ - 8 $

1.

Le coût au comptant d'exploitation et le coût au comptant d'exploitation par tonne vendue sont des mesures non conformes aux IFRS. Dans l'industrie des mines de nickel, le coût au comptant d'exploitation et le coût au comptant d'exploitation par tonne sont des mesures de performance couramment utilisées, mais qui n'ont pas de sens normalisé. Le coût au comptant d'exploitation est calculé à partir des montants comptabilisés à l'état consolidé du résultat global et comprend les coûts d'exploitation engagés sur le site minier, incluant les coûts d'extraction minière, de traitement du minerai et d'administration ainsi que les redevances à payer, mais exclut l'épuisement et l'amortissement ainsi que les charges liées aux paiements à base d'actions et les frais de réhabilitation. Le coût au comptant d'exploitation par tonne est basé sur le nombre de tonnes vendues et est calculé en divisant le coût au comptant d'exploitation par le nombre de tonnes de nickel vendues ; coût au comptant d'exploitation en $ US par tonne vendue. SLM divulgue cette information puisqu'elle croit que ces mesures sont utiles aux investisseurs et aux analystes pour évaluer son rendement opérationnel et sa capacité de générer des flux de trésorerie. La mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable serait le coût de production total.

2.

Le coût de maintien tout compris et le coût de maintien tout compris par tonne vendue sont des mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures ont pour but d'aider le lecteur à évaluer le coût total associé à la production de nickel des opérations en cours. SLM définit le coût de maintien tout compris comme étant la somme des coûts de production, des dépenses en immobilisations de maintien (investissements requis pour maintenir les opérations en cours au même niveau), les dépenses générales et administratives de la société, les dépenses d'exploration sur le site minier et la désactualisation des frais de réhabilitation liés aux opérations en cours. Le coût de maintien tout compris exclut les dépenses en immobilisations de croissance, les dépenses d'exploration de croissance, la désactualisation des frais de réhabilitation non liés aux opérations en cours ainsi que les intérêts et autres charges financières et impôts. La mesure conforme aux IFRS la plus directement comparable serait le coût de production total.

3.

Principales hypothèses utilisées pour 2016 : prix du nickel à 4,08 $/lb, prix de l'or à 1 080 $/oz et taux de change de 1,43 $ US = 1,00 $ AU.

4.

Les renseignements techniques présentés dans ce tableau ont été préparés conformément aux exigences réglementaires canadiennes par ou sous la supervision de David Penswick, ing.

 

Pour plus de détails sur l'acquisition de SLM et la mine Beta Hunt, veuillez consulter le communiqué de presse de RNC du 1er février 2016 disponible au www.royalnickel.com et ajouté au profil de RNC au www.sedar.com.

Mise en garde : La décision de SLM de démarrer les activités minières à la mine Beta Hunt n'était pas fondée sur une étude de faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et technique du projet, de telle sorte qu'il pourrait y avoir une plus grande incertitude d'atteindre à un niveau particulier de récupération des métaux ou aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris les risques accrus associés au développement d'un gisement commercialement exploitable. Historiquement, de tels projets présentent un risque beaucoup plus élevé d'échec économique et technique. Rien ne garantit que les coûts de production seront dans les niveaux anticipés. L'incapacité de réaliser les coûts de production anticipés pourrait avoir un impact négatif important sur les flux de trésorerie et la rentabilité future de SLM.Le lecteur est aussi avisé que l'EEP est de nature préliminaire.Aucune étude de faisabilité minière n'a été réalisée à Beta Hunt.Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée.Il n'y a aucune certitude que l'EEP sera mise en œuvre.

Objectifs de la mine Reed pour 2016
L'exploitant n'a pas présenté de prévisions pour la mine Reed. Les renseignements qui suivent représentent l'estimation de la direction de RNC en ce qui a trait à la production et aux coûts prévus. En 2016, la part de 30 % de RNC dans la production de la mine Reed devrait s'établir entre 4 et 4,5 kt de cuivre et entre 0,5 et 0,75 koz d'or.

Pour plus de détails sur l'acquisition de VMS et la mine Reed, veuillez consulter le communiqué de presse de RNC du 1er février 2016 disponible au www.royalnickel.com et ajouté au profil de RNC au www.sedar.com.

Projet Dumont

Royal Nickel a ciblé les grandes étapes qui suivent pour mener à bien la mise en valeur du projet nickélifère Dumont :

  • la réalisation de partenariats et d'arrangements financiers ;

  • l'échéancier de construction est évalué à 24 mois après avoir assuré le financement du projet et achevé les études techniques détaillées ;

  • le début de la mise en service, laquelle est prévue autour du dixième ou du onzième trimestre suivant l'obtention du financement et des permis.

Résultats financiers

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2015, RNC a subi une perte nette de 2,5 M$ (0,02 $ par action), comparativement à une perte nette de 3,0 M$ (0,04 $ par action) à la même période l'an dernier. La diminution de la perte nette de 0,5 M$ est principalement attribuable à une diminution de la dépréciation des participations dans des propriétés minières (1,5 M$), en partie compensée par une diminution de la charge d'impôt sur le résultat différé (0,4 M$), une diminution du gain latent sur instruments financiers dérivés (0,2 M$), un gain à la suite de la dilution d'une entreprise associée (0,2 M$) et une augmentation des dépenses générales et administratives (0,1 M$).

RNC a subi une perte nette de 5,6 M$ (0,04 $ par action) pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015, comparativement à une perte nette de 10,0 M$ (0,10 $ par action) à la même période en 2014. La diminution de la perte nette de 4,4 M$ est principalement attribuable à une diminution des dépenses générales et administratives (2,7 M$), à une diminution de la dépréciation des participations dans des propriétés minières (1,5 M$), à une diminution de la charge d'impôt sur le résultat différé (0,8 M$) et à un gain à la suite de la dilution d'une entreprise associée (0,2 M$).

Aperçu de la situation financière de RNC (en millions de dollars)


31 décembre 2015

31 décembre 2014

Position de trésorerie1

Fonds de roulement2

Actif total

Capitaux propres

9,6

7,8

82,6

68,3

2,9

1,2

80,3

66,6

1

Y compris trésorerie et équivalents de trésorerie

2

Le fonds de roulement est une mesure de l'actif à court terme moins le passif à court terme.

 

La capacité de RNC de poursuivre ses activités dépend de sa capacité à obtenir du financement. Bien que la direction ait réussi à obtenir le financement nécessaire dans le passé, rien ne garantit qu'un financement adéquat ou suffisant sera disponible dans l'avenir ni que ce financement sera disponible à des conditions acceptables pour RNC.

À propos de Royal Nickel Corporation
Royal Nickel Corporation est une société du secteur des ressources minérales qui compte plusieurs actifs et qui se consacre principalement à l'acquisition, à l'exploration, à l'évaluation et à la mise en valeur de propriétés minières de métaux de base et de métaux précieux. L'actif principal de RNC est le projet nickélifère Dumont qui occupe un emplacement stratégique dans le camp minier établi d'Abitibi, dans les municipalités de Launay et Trécesson, à 25 kilomètres au nord-ouest d'Amos, au Québec. RNC détient aussi des intérêts dans deux propriétés nickélifères à un stade avancé d'exploration : le projet Aer-Kidd près de Sudbury, en Ontario, et le projet West Raglan dans le nord du Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui cumulent plus de 100 ans d'expérience dans le domaine de l'exploitation minière du nickel, expérience acquise auprès d'Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires et les bons de souscription de RNC sont négociés à la Bourse TSX sous les symboles RNX et RNX.WT. Les titres de RNC se négocient aussi sur le marché OTCQX sous le symbole RNKLF.

À propos de SLM
SLM est une société à capital fermé basée en Australie qui se consacre à la mise en valeur de propriétés minières. Son actif principal est la mine de nickel et d'or Beta Hunt située en Australie occidentale.

À propos de VMS Ventures inc.
VMS Ventures inc. acquiert, explore, développe et évalue des propriétés minières au Canada. La société explore principalement pour le cuivre, le zinc, l'or et l'argent. Sa propriété principale est le projet Reed Lake situé au sud-ouest de Snow Lake au Manitoba. Les actions ordinaires et les bons de souscription de VMS sont négociés à la Bourse TSX sous les symboles VMS.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué fait état de certaines mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. Le lecteur est avisé de lire avec attention les notes portant sur l'utilisation de mesures non conformes aux IFRS.

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs », y compris notamment des énoncés portant sur les liquidités et les ressources financières de RNC, la réalisation des transactions avec SLM et VMS, le potentiel des mines Beta Hunt et Reed ainsi que le potentiel des projets West Raglan et Aer-Kidd.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat attendu comprennent, notamment, les suivantes : la possibilité que les parties ne signent pas les ententes définitives et ne respectent pas les conditions de clôture ; les futurs prix des métaux et l'offre de métaux ; les résultats de forage ; l'incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les dépenses requises pour conserver et avancer les propriétés ; les passifs environnementaux (connus et inconnus) ; les incertitudes générales d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social ; les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier ; l'instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre ; ou les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus, l'impossibilité d'obtenir l'approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un commentaire plus détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

SOURCE Corporation Royal Nickel

Renseignements : Rob Buchanan, Directeur des relations avec les investisseurs, Tél. : 416 363-0649; Mélanie Corriveau, Coordonnatrice des relations avec le milieu, Tél. : 819 727-3777, www.royalnickel.com

RELATED LINKS
www.royalnickel.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.