RNC annonce ses résultats du deuxième trimestre de 2016

RNC tiendra une conférence téléphonique avec webdiffusion le 16 août à 10 h (heure de l'Est) afin de discuter des résultats du deuxième trimestre de 2016. Appels téléphoniques de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191, appels téléphoniques internationaux : (+1) 647 427‑7450. Cliquez [ici] pour accéder à la webdiffusion de la conférence. (Pour la retransmission, voir l'information ci-dessous.)

TORONTO, le 16 août 2016 /CNW/ - Royal Nickel Corporation (« RNC ») (TSX : RNX) (OTCQX : RNKLF) a le plaisir de présenter une rétrospective de ses activités ainsi que ses résultats financiers pour le trimestre clos le 30 juin 2016. À moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens et sont fondés sur les états financiers non audités pour le trimestre clos le 30 juin 2016.

Mark Selby, président et chef de la direction, a affirmé : "Le deuxième trimestre de 2016 a marqué une étape importante où RNC a complété avec succès l'acquisition du contrôle de 100% de la mine Beta Hunt et complété l'acquisition de VMS Ventures et de sa participation de 30% dans la mine Reed. La production aurifère à la mine Beta Hunt pour le deuxième trimestre a dépassé nos prévisions précédentes et la mine Reed, opérée par Hudbay Minerals, a connu un trimestre record. Avec les excellents résultats d'opération à Reed, RNC s'attend à ce que le solde du prêt de contribution et du prêt-relais (net de créances rattachées) dûs à Hudbay soit à zéro au troisième trimestre de 2017, sur la base des prix actuels des métaux. RNC a également annoncé récemment la découverte d'une troisième zone aurifère majeure à Beta Hunt augmentant encore le potentiel de ressources. Enfin, l'exploration a débuté à notre propriété Qiqavik après le récent financement accréditif à la suite des découvertes de surface à teneur élevée réalisées l'année dernière ".

M. Selby a ajouté : "RNC est en discussion avancée pour remplacer l'arrangement actuellement en vigueur avec Lascaux de remboursement anticipé de la dette pour l'or et le nickel à sa mine Beta Hunt. Bien qu'il ne puisse y avoir aucune garantie d'un refinancement réussi, RNC prévoit conclure ce processus d'ici le 31 août.

Résumé et faits saillants du deuxième trimestre de 2016

  • La production d'or pré-commerciale de Beta Hunt a atteint 7599 onces pour le deuxième trimestre de 2016 (l'équivalent de 6900 onces payables), une augmentation de 35% par rapport au trimestre précédent, une avance sur les prévisions annoncées précédemment de 6400 - 6600 onces pour le trimestre (sur une base de 100%). Le coût au comptant direct par once vendue a été de 826$US l'once et le coût de maintien tout compris par once vendu a été de 1269$US. La production de concentré de nickel de Beta Hunt a été de 0,42 kt, soit une baisse de 47% par rapport au premier trimestre, alors que RNC s'est concentré sur la production d'or compte tenu du prix du nickel qui a atteint au cours de la première moitié de l'année 2016 un creux historique depuis les 16 dernières années. Le coût au comptant par livre vendue a été de 3,67$US et le coût de maintien tout compris par livre vendue a été de 3,88$US.
  • RNC a annoncé la découverte d'une nouvelle zone aurifère d'importance, il s'agit d'une troisième zone aurifère majeure pour la mine Beta Hunt.
  • La quote-part de RNC qui s'établit à 30% du cuivre contenu produit à la mine Reed de 3,3 MLbs (1,5 kt) (constitue un record trimestriel. L'or dans le concentré de la mine Reed a été de 402 onces. Le coût au comptant par livre de cuivre vendue (après déduction des crédits de sous-produits) a été de 1,21$US et le coût de maintien tout compris a été de 1,35$US par livre.
  • Les liquidités provenant de la mine Reed ont réduit le solde effectif du prêt de contribution et du prêt-relais d'un montant estimatif de 4,4 millions de dollars au cours du trimestre à un montant estimatif de 10 millions de dollars1.
  • Les revenus combinés de Beta Hunt et de la mine Reed étaient de 0,3 million de dollars pour le trimestre. Le bénéfice avant intérêts, impôts, et amortissement (BAIIA) durant le trimestre a été de (2,3) millions de dollars ou (0,01)$ par action. Le BAIIA ajusté a été de 1,2 million de dollars ce qui exclut les coûts d'acquisition non récurrents de 1,9 million de dollars et des paiements en actions de 1,5 million de dollars. La perte nette ajustée pour le trimestre a été de 2,4 millions de dollars ou 0,01$ par action, excluant les frais d'acquisition non récurrents et autres charges nettes (revenu) de 5,2 millions de dollars.



1.

Au 30 juin 2016, le solde du prêt de contribution et du prêt-relais dû à Hudbay s'élevait respectivement à 13,6 millions de dollars et 3,4 millions de dollars (16,3 millions de dollars et 3,4 millions de dollars au 31 mars 2016). Le solde total du prêt au 30 juin 2016 était de 17 millions de dollars (comparativement à 19,7 millions de dollars au 31 mars 2016). En raison d'un délai d'environ 100 jours dans la finalisation des ventes de concentré de minerai, le solde du prêt à la fin du trimestre ne tient pas compte de la part de VMS sur le surplus du produit de la vente de concentré (réalisé pendant le trimestre). Au 30 juin 2016, ce surplus était de 7,0 millions $ (5,3 millions de dollars au 31 mars 2016). La dette nette totale incluant le prêt de contribution et le prêt-relais s'établissait au 30 juin 2016 à 10 millions de dollars (14,4 millions de dollars au 31 mars 2016).






Résultats d'exploitation du deuxième trimestre de 2016 et perspectives pour 2016
Au cours du trimestre clos le 30 juin 2016, la mine Hunt Beta n'était pas détenue à 100% par RNC jusqu'au 31 mai 2016. Le tableau qui suit présente un sommaire de la production de la mine Beta Hunt au deuxième trimestre de 2016 (présentée sur une base de 100 %) :

Aperçu du deuxième trimestre de la mine Beta Hunt (sur une base de 100 %)

Activités aurifères et nickélifères de Beta Hunt

T2 2016

T1 2016

Tonnes d'or extraites (en milliers)

95,4

66,2

Teneur de l'or extraite

2,54

2,411

Tonnes d'or usinées (en milliers)

80,4

43,1

Teneur de l'or usinée (g/t)

2,23

2,65

Or extrait (onces)1,2

7599

5636

Or vendu (onces)

5402

3416

Coût au comptant direct de l'or ($US par once vendue)3,4

826

nd

Coût de maintien tout compris de l'or ($US par once vendue)3,4

1269

nd

Tonnes de nickel extraites (en milliers)

19,1

29,4

Tonnes de nickel usinées (en milliers)

19,2

29,7

Teneur du nickel usinée (% nickel)

2,34

3,04

Tonnes de nickel en concentré (en milliers)

0,42

0,8

Coût au comptant direct du nickel ($ US la lb / ($ US la tonne vendue)4

3,67$ / 8084$

2,63$/5808$

Coût de maintien tout compris du nickel (CMTC) ($ US la lb / tonne vendue)4

3,88$ / 8555$

2,63$ / 6229$

1.

Les chiffres relatifs à la teneur du minerai et aux onces pour mars 2016 ont été finalisés avec les résultats définitifs du deuxième trimestre de 2016 qui a résulté en une plus faible teneur de l'or extrait (2,41) qu'indiqué précédemment (3.10). Les chiffres relatifs à la teneur du minerai et aux onces pour juin 2016 seront finalisés avec les résultats définitifs du troisième trimestre de 2016. Les chiffres du deuxième trimestre indiqués ci-dessus comprennent des estimations préliminaires de la teneur du minerai brut.

2.

Au 30 juin 2016, 39 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de juin 2016 n'ont pas été traitées et seront prises en compte au prochain trimestre en comparaison avec 23 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de mars 2016 au 31 mars 2016.

3.

La production d'or au premier trimestre de 2016 était au premier stade du développement vers la production commerciale, les coûts au comptant et les coûts de maintien tout compris ne sont pas comparables au deuxième trimestre ou à d'autres sociétés.

4.

Le coût au comptant d'exploitation, le coût au comptant d'exploitation par tonne et le coût de maintien tout compris sont des mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures financières non conformes aux IFRS n'ont pas de sens normalisé aux termes des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. La direction utilise ces mesures à l'interne. Le recours à ces mesures permet à la direction de mieux évaluer les tendances en matière de rendement. La direction croit comprendre que plusieurs investisseurs et autres parties qui suivent le rendement de RNC évaluent le rendement de cette façon. La direction est d'avis que ces mesures illustrent mieux le rendement de RCN et constituent de meilleurs indicateurs de son rendement prévu pour les périodes à venir. Ces données visent à fournir de l'information additionnelle et ne devraient pas être prises en compte isolément ni remplacer des mesures relatives au rendement préparées conformément aux IFRS.



Pendant la période de trois mois close le 30 juin 2016, RNC a augmenté sa participation dans la mine Beta Hunt à 100%. En 2016, la mine Beta Hunt est également en voie de passer du statut de producteur de nickel à celui de producteur d'or et de nickel. En conséquence, les résultats de 2016 ne seront pas directement comparables à ceux des exercices précédents ou futurs.

La mine Beta Hunt poursuit la transition vers une production aurifère avec une production d'or extraite en hausse de 34% pendant ce trimestre. Les teneurs en or ont été en deçà des attentes alors que du matériel minéralisé provenant de certains des premiers chantiers qui avait été classé dans la catégorie présumée était plus faible que prévu. À l'avenir, la variance dans les teneurs devrait être réduite alors que le forage pour accroître l'exploitation des ressources et que le minage se poursuit dans des secteurs de la mine qui présente déjà des niveaux élevés de certitude. La production de nickel a diminué de 47% à 0,42 kt à la suite de la décision annoncée précédemment de se concentrer sur la production d'or alors que les prix du nickel ont atteint des creux de plusieurs années au cours de la première moitié de l'année et pour préserver la ressource de nickel pour des périodes de prix plus élevés du nickel. La combinaison de teneurs inférieures pour l'or, de la baisse de la production de nickel, et d'une monnaie australienne plus élevée a donné lieu à un coût au comptant de 826 $US l'once et un coût de maintien tout compris de 1269$US l'once.  Avec la hausse de la production aurifère et une amélioration des teneurs, il est attendu que les coûts d'opération diminuent. Une fois que la mine aura achevé sa croissance, les coûts devraient baisser pour atteindre les niveaux indiqués précédemment - les chiffres définitifs dépendront des niveaux de production de nickel et d'or qui seront finalisés plus tard cette année.

Une évaluation économique préliminaire (« EEP ») de Beta Hunt, préparée en tant que rapport technique conforme au Règlement 43-101, a été déposée le 7 mars 2016 sous le profil de RNC sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Mise en garde. La décision de SLM d'exploiter la mine Beta Hunt n'était pas fondée sur une étude de faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et technique du projet, de sorte qu'il pourrait y avoir une plus grande incertitude quant à l'atteinte d'un niveau particulier de récupération des métaux ou quant aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris un risque accru associé au développement d'un gisement commercialement exploitable. Traditionnellement, ce type de projet comporte un risque beaucoup plus élevé d'échec économique et technique. Rien ne garantit que les coûts de production prévus seront obtenus. L'incapacité d'obtenir les coûts de production prévus pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les flux de trésorerie et la rentabilité future de SLM. En outre, l'EEP est de nature préliminaire et inclut des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales. Aucune étude de faisabilité n'a été réalisée à Beta Hunt. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée. Rien ne garantit que l'EEP sera mise en œuvre.

Mine Reed
L'acquisition de la totalité de VMS Ventures, dont le principal actif est une participation de 30 % dans la mine Reed, a été clôturée le 27 avril 2016. Ainsi les résultats financiers et les résultats d'exploitation de la mine Reed au deuxième trimestre ont été inclus dans la présentation des résultats consolidés du deuxième trimestre pour la période du 27 avril 2016 au 30 juin, 2016 seulement.

Production de la mine Reed au deuxième trimestre de 2016
Pour la période de trois mois close le 30 juin 2016, la part de 30 % de VMS dans le concentré de métal contenu dans la production de la mine Reed s'élevait à 1,5 kt de cuivre et 402 oz d'or.

Examen opérationnel pour le premier trimestre de 2016 de la mine Reed (sur une base de 100 %)


T2 2016

T1 2016

Minerai (tonnes extraites)

114 452

111 461

Minerai (tonnes traitées)

111 002

94 997

Cuivre (%)

4,87

4,38

Zinc (%)

0,45

0,82

Or (g/t)

0,60

0,54

Argent (g/t)

7,47

7,21

Coût d'exploitation par unité ($ CA/tonne)

$44

$46

 

Production et coûts de la mine Reed au deuxième trimestre de 2016 (RNC a une participation de 30%)


Q2 2016

Cuivre contenu dans le concentré (tonnes)

1,5

Or contenu dans le concentré (onces)

402

Coût au comptant pour le cuivre par livre vendue 1

$1,21

Coût de maintien tout compris pour le cuivre par livre vendue 1

$1,35

1.

Coût au comptant et coût de maintien tout compris après déduction des crédits des sous-produits



De plus amples renseignements concernant l'acquisition de VMS et la mine Reed se trouvent sur le site www.royalnickel.com et sont déposés sous le profil de RNC sur le site www.sedar.com.

Projet Dumont
Au cours du deuxième trimestre de 2016, RNC a poursuivi ses activités entourant l'évaluation du projet nickélifère Dumont, au Québec. Ce travail portait sur le programme de test global comprenant une usine pilote de traitement du minerai et le grillage de concentré, sur l'aide concernant la préparation de la proposition IAC, ainsi que sur le soutien et un suivi concernant le dépôt de l'Étude d'impact environnementale et sociale (ÉIES). Les principales activités au cours du deuxième trimestre étaient les suivantes :

  • Tests de grillage: Des échantillons du calcinat de Dumont ont été envoyés à des utilisateurs potentiels et les essais sont en cours au deuxième trimestre.
  • Proposition IAC: En août 2015 l'annonce de la signature d'un protocole d'entente avec Ausenco/DF visant à préparer une proposition forfaitaire clé en main (IAC) a été faite. Le travail est en cours pour soutenir la préparation de la proposition, incluant la révision des résultats préliminaires, et le support au développement des conditions générales.
  • Ingénierie du projet Dumont: Deux propositions ont été accordées pour faire avancer l'ingénierie du projet Dumont. RNC a commencé des études préliminaires de compromis en prévision de l'achèvement d'une étude de faisabilité mise à jour pour le projet lorsque les conditions du marché seront appropriées.

Les travaux sur le procédé alternatif de traitement du concentré par grillage continuent de présenter des résultats positifs. 

Mark Selby, président et chef de la direction, a émis ces commentaires : « Les essais de grillage ont clairement démontré le potentiel d'une alternative de traitement qui permettrait de réduire les coûts et générer davantage de valeur par rapport au procédé traditionnel de fonderie et d'affinage et donner un accès à un plus grand groupe de consommateurs potentiels pour le concentré de Dumont. Ces essais confirment l'avis de RNC à l'effet que ce procédé alternatif permettrait à RNC de générer davantage de valeur en produisant du concentré à haute teneur et relativement propre à partir du minerai de Dumont. »

Les tests de l'usine-pilote confirment les travaux précédents réalisés à l'échelle du laboratoire qui ont démontré la capacité de produire un calcinat de nickel à faible teneur en soufre, qui pourrait potentiellement être utilisé directement dans la production de fonte de nickel de première fusion (NPI), de ferronickel et d'acier inoxydable. Les premiers échantillons ont été expédiés à des clients potentiels pour des essais en aval. Le calcinat produit contient <0,2% S.

Des tests de caractérisation initiale sur le concentré de Dumont dans un four à griller à l'échelle d'un laboratoire ont été effectués pour quantifier les paramètres de grillage nécessaires à l'usine-pilote. Les tests de l'usine-pilote sur le premier lot ont été achevés à la fin du premier trimestre et le calcinat a été caractérisé et préparé pour l'expédition et la réalisation d'essais au deuxième trimestre de 2016.

RNC a établi les principaux jalons cibles suivants pour réaliser la mise en valeur du projet de nickel Dumont :

  • Achèvement des ententes en matière de partenariat et de financement;
  • Calendrier de construction estimé à 24 mois après l'obtention du financement et l'achèvement des plans d'ingénierie détaillés;
  • La mise en service du projet est prévue dans une période de 10 à 11 trimestres suivant la mise en place du financement.

Résultats financiers
Pour la période de trois mois close le 30 juin 2016, RNC a subi une perte nette de 7,5 millions de dollars (0,04 $ l'action), par rapport à une perte nette de 1,2 million de dollars (0,01 $ l'action) pour la même période l'an dernier. L'augmentation de la perte nette de 6,3 millions de dollars est surtout attribuable à des charges générales et administratives qui ont été supérieures (3,4 millions de dollars), une hausse des autres dépenses (3,3 millions de dollars) et la perte d'exploitation de la mine Beta Hunt (1,3 million de dollars) partiellement compensée par les revenus d'exploitation de la mine Reed (1,6 million de dollars). L'augmentation des charges générales et administratives (3,4 millions de dollars) est surtout liée au coût d'acquisition (2 millions de dollars) de SLM et de VMS par RNC, des paiements en actions sans décaissement plus élevés (1,2 million de dollars) en raison de l'augmentation du prix des actions de RNC au cours du trimestre, et des frais de consultation plus élevés (0,43 million $).

L'augmentation des autres dépenses (3,3 millions de dollars) est surtout attribuable à la variation de la juste valeur (1,9 million de dollars) et l'accroissement (0,5 million de dollars) de la facilité de crédit garantit de premier rang, les coûts de financement de SLM (0,4 million de dollars) et l'accroissement du prêt de contribution à VMS de Hudbay (0,3 million de dollars)  

Les faits saillants de la situation financière de RNC sont comme suit (en millions de dollars) :


30 juin 2016

31 mars 2016

31  décembre 2015

Situation de trésorerie1

Fonds de roulement2

Total des actifs

Capitaux propres

9,7

(12,8)

166,8

94,0

9,2

(5,7)

124,9

77,8

9,6

7,8

82,6

68,3

1

Comprends les espèces et les quasi-espèces.

2

Le fonds de roulement est une mesure des actifs à court terme moins les passifs à court terme.



La capacité de RNC d'être une entreprise en activité dépend de sa capacité à mobiliser du financement. Bien que la direction ait réussi à obtenir du financement par le passé, rien ne peut garantir qu'un financement adéquat ou suffisant sera disponible dans l'avenir ou qu'il sera disponible selon des modalités acceptables pour RNC.

Conférence téléphonique / Webdiffusion
RNC tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion aujourd'hui à compter de 10 h (heure de l'Est).

Information concernant l'accès à la conférence téléphonique en direct et à la webdiffusion :
Appels de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191
Appels locaux et appels internationaux : 647 427-7450

Une webdiffusion de la conférence sera disponible sur le site Web du groupe CNW au : www.newswire.ca/en/webcast/index.cgi

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour écoute pendant une semaine à compter d'environ 13 h (heure de l'Est) le 16 août 2016, et sera accessible comme suit : 
Appels de l'Amérique du Nord : 1 855 859-2056; Mot de passe : 61531494
Appels locaux et internationaux : 416 849-0833; Mot de passe : 61531494

À propos de RNC
RNC est une société du secteur des ressources minérales comptant plusieurs actifs, qui se consacre principalement à l'acquisition, à l'exploration, à l'évaluation et à la mise en valeur de propriétés minières de métaux de base et de métaux précieux. Les principaux actifs de RNC sont la mine de nickel et d'or Beta Hunt, présentement en production et située en Australie-Occidentale, le projet nickélifère Dumont situé dans le camp minier établi de l'Abitibi, au Québec, et une participation de 30 % dans la mine Reed en production à Flin Flon-Snow Lake, au Manitoba, Canada. RNC détient aussi une participation majoritaire dans les projets West Raglan et Qiqavik, dans le nord du Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui cumulent plus de 100 ans d'expérience dans le domaine de l'exploitation minière, expérience acquise auprès d'Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires et les bons de souscription de RNC sont négociés à la TSX sous les symboles RNX et RNX.WT. Les actions de RNC se négocient aussi sur le marché OTCQX sous le symbole RNKLF.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
Le présent communiqué de presse contient certaines mesures financières qui n'ont pas de sens normalisé prescrit aux termes des IFRS. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement l'information présentée et les notes en bas de page concernant l'utilisation de mesures non conformes aux IFRS.

Le présent communiqué de presse contient des « renseignements prospectifs », y compris, sans limitation des énoncés relatifs aux liquidités et aux ressources en capital de RNC, aux prévisions en matière de production et de coûts, au potentiel des mines Beta Hunt et Reed, et au potentiel des projets Dumont, West Raglan et Qiqavik.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat attendu comprennent, notamment, les suivants : la possibilité que les parties ne signent pas les ententes définitives et ne respectent pas les conditions de clôture; les futurs prix des métaux et l'offre de métaux; les résultats de forage; l'incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les dépenses requises pour conserver et avancer les propriétés; les passifs environnementaux (connus et inconnus); les incertitudes générales d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social; les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier; l'instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre; ou les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus, l'impossibilité d'obtenir l'approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un commentaire plus détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

SOURCE Corporation Royal Nickel

Renseignements : Rob Buchanan, Directeur des relations avec les investisseurs, Tél. : 416 363-0649, www.royalnickel.com; Mélanie Corriveau, Coordonnatrice des relations avec le milieu, Tél. : 819 727-3777

RELATED LINKS
www.royalnickel.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.