RNC annonce les résultats de l'exercice 2016

RNC tiendra une conférence téléphonique avec webdiffusion le 3 avril à 10 h (heure de l'Est) afin de discuter des résultats de 2016. Appels téléphoniques de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191, appels téléphoniques internationaux : (+1) 647 427‑7450. Cliquez [ici] pour accéder à la webdiffusion de la conférence. (Pour la retransmission, voir l'information ci-dessous.)

TORONTO, le 3 avril 2017 /CNW/ - RNC Minerals (TSX : RNX) (« RNC ») annonce une rétrospective de ses activités ainsi que ses résultats financiers pour l'exercice clos le 31 décembre 2016. À moins d'indication contraire, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens et sont fondés sur les états financiers audités pour l'exercice clos le 31 décembre 2016.

Mark Selby, président et chef de la direction, a déclaré : « RNC a activement cherché à créer de la valeur pour ses actionnaires, en poursuivant sa stratégie de longue date de mettre sur pied un portefeuille d'actifs de métaux précieux et usuels de grande qualité. À cet effet, RNC a conclu et réalisé une série de transactions qui permettront à la Société de générer des liquidités et dégager la valeur intrinsèque de son portefeuille d'actifs en production, en développement et de ses projets d'exploration tout au long de l'année 2017. Tel qu'annoncé antérieurement, la production à notre mine Beta Hunt n'a pas été à la hauteur des attentes en  2016. Nous avons procédé à un changement au niveau de la direction au début du quatrième trimestre de 2016 afin de remettre la mine sur la bonne voie et nous nous attendons à atteindre nos objectifs initiaux pour la mine d'ici le milieu de l'année 2017. Nous nous affairons également à générer de la valeur à partir de nos autres actifs, comme en témoignent les annonces récentes, d'abord celle d'un nouveau partenariat 50/50 avec Waterton, une première en son genre, visant à bâtir une entreprise axée sur le nickel qui poursuivra l'avancement du projet Dumont et visera des acquisitions opportunistes d'actifs nickélifères tout en misant sur la valeur rattachée au grillage des concentrés de nickel, et celle annonçant l'essaimage d'actifs d'exploration très prometteurs en une société autofinancée qui sera inscrite à la Bourse de croissance TSX dans un proche avenir. »

Faits saillants pour 2016 et récents développements

  • Suivant deux transactions annoncées au début de l'année 2016, RNC s'est transformée d'une société comptant un seul actif, soit un projet de nickel en développement, en un producteur d'or, de nickel et de cuivre comptant plusieurs actifs. Afin de témoigner de cette évolution et refléter son portefeuille d'actifs, RNC a changé de dénomination en septembre 2016 pour devenir RNC Minerals.
  • Les ventes d'or en pré-production commerciale à Beta Hunt se sont élevées à 27 882 onces en 2016 incluant 7 553 onces au quatrième trimestre. Les ventes d'or ont atteint 20 958 onces en 2016, incluant 4 571 au quatrième trimestre. Les ventes d'or en 2016 ont été affectées par un décalage entre le moment où le minerai a été extrait ─ en 2016 ─ et le moment où la dernière campagne d'usinage a été complétée ─ au début de l'année 2017. La mine est toujours en phase de rodage. La production commerciale d'or devrait débuter au deuxième trimestre de 2017. Tel qu'annoncé antérieurement, la production d'or à Beta Hunt s'est avérée inférieure aux attentes. Une nouvelle direction a été mise en place le 1er octobre 2016, afin d'apporter les changements requis pour atteindre les taux de production ciblés, soit au-delà de 60 000 onces par an. En 2016, le coût au comptant de l'or était de 1 331 $ US par once vendue, tandis que le coût de maintien tout compris s'est établi à 1 608 $ US par once vendue (voir note 5 sous le tableau des opérations d'or et de nickel de Beta Hunt). Tel que rapporté précédemment, les taux d'extraction et les coûts ont été affectés négativement par un taux de développement plus faible que prévu ainsi que par des d'enjeux reliés à la disponibilité de certains équipements.
  • La production de nickel en concentré de la mine Beta Hunt en 2016 s'est élevée à 1,8 kt. Tel que rapporté précédemment, la direction a réduit la production de nickel en raison de la faiblesse des prix sur les marchés et a plutôt concentré ses efforts sur la production d'or.
  • Le cuivre et l'or contenu dans le concentré produit à la mine Reed en 2016 était respectivement de 7,5 Mlbs (3,4 kt) et 935 onces (à une quote-part de 30 %) pour la période du 27 avril 2016 au 31 décembre 2016 Le coût au comptant était de 1,40 $ US par livre vendue, tandis que le coût de maintien tout compris s'est établi à 1,49 $ US par livre vendue.
  • Le 19 septembre 2016, RNC a annoncé la découverte de deux nouvelles zones minéralisées à haute teneur en or du projet Qiqavik,  de sa filiale TNN, situé dans le Nord du Québec. En effet, les travaux de prospection réalisés en 2016 ont mené à la découverte de deux nouveaux indices aurifères à haute teneur associés à des intrusions, les zones Aurora et Esperance, où les résultats de plusieurs échantillons choisis en surface varient de 5 g/t à 189 g/t d'or et atteignent jusqu'à 10 % cuivre. Les nouvelles découvertes ont permis de prolonger l'axe minéralisé à Qiqavik sur plus de 40 km, soit l'échelle d'un district minier, doublant (et même plus) l'étendue connue de l'axe minéralisé.
  • RNC a aussi réussi à restructurer deux facilités de financement héritées dans le cadre des acquisitions de SLM et VMSau début de l'année 2016. En effet, RNC a remplacé la facilité de crédit en place à Beta Hunt par un prêt d'or garanti de premier rang de 16,5 millions $ US et une facilité sénior de fonds de roulement de 6,5 millions $ US conclue avec Auramet International LLC (« Auramet »). RNC a aussi remplacé la facilité de la mine Reed avec un prêt de cuivre garanti de 6,5 millions $ US et une facilité de fonds de roulement de 5 millions $ US conclue avec Auramet.
  • Les mines Beta Hunt et Reed ont généré une perte combinée de 0,1 millions $ pour l'exercice clos le 31 décembre 2016. Tant que Beta Hunt ne sera pas déclarée en production commerciale, les revenus nets de la vente d'or sont capitalisés sur la propriété, l'usine et les équipements.
  • La perte d'EBITDA1 ajustée pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016 était de 4,5 millions de dollars ou de 0,02 cents par action. RNC a subi une perte nette de 28,6 millions $ (0,13 $ par action) pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, comparativement à une perte nette de 5,6 millions $ (0,04 $ par action) à la même période en 2015, en raison principalement de plusieurs éléments non récurrents et des pertes de valeur enregistrées suivant l'acquisition de SLM et de VMS (selon les hypothèses du marché et d'exploitation à la date d'acquisition, et non les hypothèses actuelles du marché et d'exploitation) et la vente récente d'une participation de 50 % de Dumont à Waterton (décrit ci-dessous). Ces chiffres comprennent également la révision et la modification de la méthode d'allocation entre l'extraction du nickel et l'augmentation des opérations aurifères au cours du quatrième trimestre de 2016.

 

Après la fin du trimestre, RNC a annoncé les transactions significatives suivantes :


  • Le 13 février 2017, RNC a annoncé la conclusion d'un accord d'usinage et d'une option d'achat d'actifs avec Westgold Resources Limited (« Westgold »). Dans le cadre de l'entente, en contrepartie d'un paiement de droits d'usinage de 3 millions $ AU (qui sera satisfait en actions de RNC), Westgold s'engage à donner accès à RNC à 50 % de sa capacité d'usinage aux installations de South Kalgoorlie (« SKO ») pendant une période de douze mois débutant le 1er juillet 2017. Suivant le début des activités d'usinage à forfait, RNC paiera à Westgold des frais de traitement conformément à un arrangement de frais fixes et variables selon des modalités commerciales. Westgold a aussi accordé à RNC une option de six mois pour faire l'acquisition des installations de SKO, incluant toutes les infrastructures d'usinage et d'exploitation minière, pour la somme de 80 millions $ AU. RNC paiera à Westgold des frais d'option de 4 millions $ AU (soit 5 % du prix d'acquisition), qui seront également satisfaits en actions de RNC. Ces frais seront déduits du prix d'acquisition advenant l'exercice de l'option. RNC émettra un total de 23,4 millions d'actions pour les droits d'usinage et pour l'option initiale visant l'acquisition des installations de SKO. Dans l'éventualité où RNC choisit d'exercer l'option, le prix d'acquisition résiduel sera satisfait par une combinaison de trésorerie et d'actions ordinaires de RNC (la tranche en actions augmentant la participation de Westgold jusqu'à un maximum de 19,9 % de RNC).
  • Le 7 mars 2017, RNC a annoncé s'être entendu avec Focused Capital Corp. pour essaimer True North Nickel (TNN) en une entité ouverte par l'intermédiaire d'une prise de contrôle inversée (« PCI ») de Focused. RNC a aussi annoncé que TNN avait conclu une entente d'option avec Carolina Gold Resources portant sur deux propriétés aurifères aux États-Unis, lesquelles seront incluses dans les actifs de TNN visés dans le cadre de l'essaimage. Suivant la réalisation de la PCI, l'émetteur ainsi créé détiendra la totalité des actifs de TNN et mènera les activités de TNN.
  • Le 21 mars 2017, RNC a conclu une entente de coentreprise en vertu de laquelle Waterton Precious Metals Fund II Cayman, LP et Waterton Mining Parallel Fund Onshore Master, LP (collectivement « Waterton »), sujet à la satisfaction de certaines conditions de clôture, feront l'acquisition de 50 % de la participation de la Société dans le projet nickélifère Dumont en contrepartie de 22,5 millions $ US (30 millions $ CA) en espèces. RNC et Waterton contribueront aussi un montant de 17,5 millions $ US (23,3 millions $ CA) chacun dans une nouvelle coentreprise qui sera détenteur du projet Dumont et qui poursuivra d'autres opportunités dans le secteur du nickel. 5 million $ US de ce montant sera alloué aux coûts de maintien de Dumont ainsi qu'à d'autres dépenses encourues pendant les 4 prochaines années (incluant les coûts attendus pour effectuer la mise à jour de l'étude de faisabilité).


1.

L'EBITDA est une mesure non conforme aux IFRS. Veuillez vous référer aux définitions d'EBITDA ajusté et EBITDA ajusté par action dans le rapport de gestion du RNC pour la période terminée le 31 décembre 2016.



 

Résultats pour 2016 et perspectives

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, la mine Beta Hunt n'a été détenue à 100 % qu'à compter du 31 mai 2016. Le tableau qui suit présente un sommaire de la production de la mine Beta Hunt pour 2016 :

Activités aurifères et nickélifères de Beta Hunt

Exercice
2016

T4 2016

T3 2016

T2 2016

T1 2016

Tonnes de minerai aurifère extraites (en milliers)

371

104

105

95,4

66,2

Teneur en or du minerai extrait (g/t)1

2,30

2,26

2,102

2,481

2,41

Tonnes de minerai aurifère usinées (en milliers)

354

90,0

140,0

80,4

43,1

Teneur en or du minerai usiné (g/t)1

2,29

2,26

2,24

2,23

2,65

Or extrait (onces)1,2

27 882

7 553

7 094

7 599

5 636

Or vendu (onces)

20 958

4 571

7 570

5 402

3 416

Tonnes de minerai nickélifère extraites (en milliers)

73,3

11,7

13,1

19,1

29,4

Tonnes de minerai nickélifère usinées (en milliers)

73,9

11,7

13,3

19,2

29,7

Teneur en nickel du minerai usiné (%)

2,72

2,80

2,48

2,34

3,04

Tonnes de nickel en concentré (en milliers)

1,80

0,29

0,29

0,42

0,8

 

Activités aurifères et nickélifères de Beta Hunt

Exercice 2016

Coût de maintien tout compris de l'or, déduction faite des crédits de sous-produits ($ US par once vendue)3,4,5

1 608 $

Coût au comptant direct de l'or, déduction faite des crédits de sous-produits ($ US par once vendue)3,4,5

1 331 $

Coût au comptant direct du nickel ($ US par livre vendue)4

2,20 $

Coût au comptant direct du nickel ($ US par tonne vendue)4

4 854 $

Coût de maintien tout compris du nickel ($ US par livre vendue)4

2,23 $

Coût de maintien tout compris du nickel ($ US par tonne vendue)4

4 927 $



1.

L'écart entre le nombre d'onces d'or vendues et le nombre d'onces d'or extraites s'explique par un délai dans l'obtention des résultats de l'affinerie de Perth dans les deux dernières semaines de décembre 2016. Les ventes d'or manquantes ont eu lieu au T1 2017.

2.

Au 31 décembre 2016, 22 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de décembre 2016 n'ont pas été traitées et seront prises en compte au prochain trimestre, comparativement à 5 000 tonnes de minéralisation aurifère de la production de septembre 2016 au 30 septembre 2016.  

3.

La production d'or de 2016 était au premier stade du développement vers la production commerciale, de telle sorte que le coût au comptant et le coût de maintien tout compris ne sont pas comparables à ceux d'autres sociétés.

4.

Le coût de maintien tout compris, déduction faite des crédits de sous-produits, le coût au comptant direct, déduction faite des crédits de sous-produits le coût au comptant direct et le coût de maintien tout compris sont des mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures financières non conformes aux IFRS n'ont pas de sens normalisé aux termes des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. La direction utilise ces mesures à l'interne. Le recours à ces mesures permet à la direction de mieux évaluer les tendances en matière de rendement. La direction croit comprendre que plusieurs investisseurs et autres parties qui suivent le rendement de RNC évaluent le rendement de cette façon. La direction est d'avis que ces mesures illustrent mieux le rendement de RNC et constituent de meilleurs indicateurs de son rendement prévu pour les périodes à venir. Ces données visent à fournir de l'information additionnelle et ne devraient pas être prises en compte isolément ni remplacer des mesures relatives au rendement préparées conformément aux IFRS.

5.

Excluant dans chaque cas les ajustements d'inventaires de 4.3 million $ C au 31 décembre 2016



 

L'année 2016 a été une période de transition pour la mine Beta Hunt avec le rodage et l'accroissement graduel de la production d'or, en préparation pour le début de la production commerciale prévu d'ici la mi-2017. Jusqu'à ce que la production commerciale soit officiellement amorcée, le coût des ventes d'or, déduction faite des produits tirés de l'or à Beta Hunt, est capitalisé dans les immobilisations corporelles.

Mise en garde : La décision de SLM d'exploiter la mine Beta Hunt n'était pas fondée sur une étude de faisabilité faisant état de réserves minérales et démontrant la viabilité économique et technique du projet, de sorte qu'il pourrait y avoir une plus grande incertitude quant à l'atteinte d'un niveau particulier de récupération des métaux ou quant aux coûts associés à la récupération des métaux, y compris un risque accru associé au développement d'un gisement commercialement exploitable. Traditionnellement, ce type de projet comporte un risque beaucoup plus élevé d'échec économique et technique. Rien ne garantit que les coûts de production prévus soient obtenus. L'incapacité d'obtenir les coûts de production prévus pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les flux de trésorerie et la rentabilité future de SLM. En outre, l'EEP est de nature préliminaire. Aucune étude de faisabilité n'a été réalisée à Beta Hunt. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n'a pas été démontrée. Rien ne garantit que l'EEP sera mise en œuvre.

Prévisions pour la mine Beta Hunt
La production d'or pour l'année 2017 devrait s'établir à environ 65-70 000 onces moyennant un coût de maintien tout compris de 900 à 1 000 $ US l'once. En 2017, la Société s'attend à ce que les coûts soient initialement plus élevés, puis diminuent à mesure que les taux de production augmenteront. Les coûts seront aussi affectés par le taux de production de nickel, qui demeure sujet aux conditions du marché.

Mine Reed
L'acquisition de la totalité de VMS Ventures, dont le principal actif est une participation de 30 % dans la mine Reed, a été clôturée le 27 avril 2016.

Production de la mine Reed en 2016
Pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, la part de 30 % de VMS dans le concentré de métal contenu dans la production de la mine Reed s'élevait à 5,0 kt de cuivre et 1357 oz d'or. La production de la mine continue d'être robuste avec un tonnage extrait constant d'une année à l'autre, des teneurs 26 % plus élevées qu'en 2015, et des coûts de maintien tout compris de 1,49 $ par livre. Les teneurs extraites au quatrième trimestre étaient plus basses que les teneurs records établies au deuxième trimestre de l'année, bien que cela était prévu puisque les activités minières se sont déplacées vers des blocs de production à plus basse teneur.

Aperçu des opérations de la mine Reed en 2016 (sur une base de 100 %)


T4 2016

T3 2016

T2 2016

T1 2016

T4 2015

T3 2015

T2 2015

T1 2015

Minerai (tonnes extraites)

104 719

112 929

114 452

111 461

119 183

113 043

112 505

118 645

Minerai (tonnes traitées)

123 596

119 795

111 002

94 997

114 835

115 741

109 429

122 609

Cuivre (%)

2,90

3,59

4,87

4,38

3,51

3,18

3,12

2,81

Zinc (%)

0,63

0,59

0,45

0,82

0,88

1,48

0,93

0,68

Or (g/t)

0,44

0,42

0,60

0,54

0,49

0,50

0,59

0,60

Argent (g/t)

5,76

6,61

7,47

7,21

7,56

6,55

6,21

6,68

 

Production et coûts de la mine Reed au quatrième trimestre de 2016 (sur une base de 30 %)


2016

Cuivre contenu dans le concentré (kilotonnes)1

5,0

Or contenu dans le concentré (onces)

1 357

Coût au comptant par livre de cuivre vendue2

1,40 $ US

Coût de maintien tout compris par livre de cuivre vendue2

1,49 $ US



1.

RNC a clôturé l'acquisition de son intérêt dans Reed le 27 avril 2016. Les chiffres de production font état d'une année complète de la part de 30% de production attribuable à VMS.

2.

Le coût au comptant et le coût de maintien tout compris par livre vendue sont présentés après déduction des crédits pour les sous-produits.



 

Prévisions pour la mine Reed en 2017
En 2017, RNC s'attend à ce que sa quote-part de 30 % de la production issue de la mine Reed s'élève entre 4 et 5 kt de cuivre et entre 0,8 et 1,1 koz d'or. Hudbay Minerals (l'exploitant) n'a pas publié de prévisions pour la mine Reed. Les prévisions citées ci-dessus reflètent l'estimation, par la direction de RNC, de notre quote-part de 30 % de la production attendue pour 2017.

Projet nickélifère Dumont
RNC continue d'explorer toutes les opportunités de financement et de partenariat possibles qui permettraient d'avancer le projet Dumont à l'étape de la construction lorsque la conjoncture sur les marchés s'y prêtera. Tel que décrit ci-dessus, RNC a récemment annoncé la conclusion d'une entente de coentreprise en vertu de laquelle, sujet à la satisfaction de certaines conditions de clôture, Waterton fera l'acquisition de 50 % de la participation de RNC dans Dumont pour la somme de 22,5 millions $ US (30 millions $ CA). RNC et Waterton injecteront également 17,5 millions $ US (23 millions $ CA) chacun dans une nouvelle coentreprise détenue à 50/50 par RNC et Waterton, qui détiendra une participation de 100 % dans le projet Dumont et qui disposera de 35 millions $ US en trésorerie pour poursuivre l'avancement du projet Dumont ainsi que d'autres opportunités dans le secteur du nickel. Une tranche de 5 millions $ US de ce montant sera allouée pour défrayer les coûts d'exploitation liés au projet Dumont et les autres dépenses qui devront être engagées au cours des quatre prochaines années, notamment pour procéder à une mise à jour de l'étude de faisabilité.

Résultats financiers
RNC a subi une perte nette de 28,6 millions $ (0,13 $ par action) pour l'exercice clos le 31 décembre 2016, comparativement à une perte nette de 5,6 millions $ (0,04 $ par action) pour la même période en 2015. La perte nette a augmenté de 23,0 millions $, principalement en raison de charges de dépréciation (17,4 millions $), de dépenses générales et administratives plus élevées (5,7 millions $) et d'une perte au règlement d'une dette (16,3 millions $).

Faits saillants de la situation financière de RNC (en millions de dollars) :


31 décembre 2016

31 décembre 2015

Situation de trésorerie1

Fonds de roulement2

Total des actifs

Capitaux propres

4,8 $

 (26,2 $)

159,3 $

87,8 $

9,6 $

7,8 $

82,6 $

68,3 $



1.

Comprends les espèces et les quasi-espèces.

2.

Le fonds de roulement est une mesure des actifs à court terme moins les passifs à court terme.



 

La capacité de RNC d'être une entreprise en activité dépend de sa capacité à mobiliser du financement. Bien que la direction ait réussi à obtenir du financement par le passé, rien ne peut garantir qu'un financement adéquat ou suffisant sera disponible dans l'avenir ou qu'il sera disponible selon des modalités acceptables pour RNC.

Conférence téléphonique / Webdiffusion
RNC tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion aujourd'hui à compter de 10 h (heure de l'Est).

Information concernant l'accès à la conférence téléphonique en direct et à la webdiffusion :
Appels de l'Amérique du Nord : 1 888 231-8191
Appels locaux et appels internationaux : 647 427-7450

Une webdiffusion de la conférence sera disponible sur le site Web du groupe CNW au : www.newswire.ca/en/webcast/index.cgi

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible pour écoute pendant une semaine à compter d'environ 13 h (heure de l'Est) le 3 avril 2017, et sera accessible comme suit : 
Appels de l'Amérique du Nord : 1 855 859-2056; Mot de passe : 93508509
Appels locaux et internationaux : 416 849-0833; Mot de passe : 93508509

À propos de RNC Minerals
RNC est une société du secteur des ressources minérales comptant plusieurs actifs, qui se consacre principalement à l'acquisition, à l'exploration, à l'évaluation et à la mise en valeur de propriétés minières de métaux précieux et de métaux de base. Les principaux actifs de RNC sont la mine de nickel et d'or Beta Hunt, présentement en production et située en Australie-Occidentale, le projet nickélifère Dumont situé dans le camp minier établi de l'Abitibi, au Québec, et une participation de 30 % dans la mine Reed en production à Flin Flon-Snow Lake, au Manitoba, Canada. RNC détient aussi une participation majoritaire dans les projets West Raglan et Qiqavik, dans le nord du Québec. RNC a une équipe de direction et un conseil robustes qui cumulent plus de 100 ans d'expérience dans le domaine de l'exploitation minière, expérience acquise auprès d'Inco et de Falconbridge. Les actions ordinaires de RNC se négocient au TSX sous le symbole RNX. Les actions de RNC se négocient aussi sur le marché OTCQX sous le symbole RNKLF.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs », y compris notamment des énoncés portant sur les liquidités et les ressources financières de RNC, les objectifs de production et le potentiel des mines Beta Hunt et Reed, ainsi que le potentiel du projet en développement à Dumont et des projets d'exploration Qiqavik, West Raglan, Jones-Keystone Loflin et Landrum-Faulkner.

Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus par suite desquels les résultats, le rendement ou les réalisations réels de RNC pourraient différer considérablement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs que les énoncés prospectifs expriment ou suggèrent. Les facteurs qui pourraient avoir une incidence sur le résultat attendu comprennent, notamment, les suivantes : les futurs prix des métaux et l'offre de métaux ; les résultats de forage ; l'incapacité de lever les fonds nécessaires pour engager les dépenses requises pour conserver et avancer les propriétés ; les passifs environnementaux (connus et inconnus) ; les incertitudes générales d'ordre commercial, économique, concurrentiel, politique et social ; les accidents, les conflits de travail et les autres risques inhérents au secteur minier ; l'instabilité politique, les actes de terrorisme, les insurrections ou les actes de guerre ; ou les retards dans l'obtention des approbations gouvernementales, les coûts au comptant prévus, l'impossibilité d'obtenir l'approbation des actionnaires ou les approbations réglementaires. Pour un commentaire plus détaillé de ces risques et des autres facteurs par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux que ces énoncés prospectifs expriment ou laissent entendre, il y a lieu de consulter les documents déposés par RNC auprès des autorités de réglementation en valeurs mobilières du Canada, accessibles sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Bien que RNC ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les mesures, les événements ou les résultats différeront de ceux qui sont attendus, estimés ou prévus. Les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes sont faits en date du présent communiqué de presse et RNC n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour une autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

SOURCE RNC Minerals

Renseignements : Rob Buchanan, Directeur des relations avec les investisseurs, Tél. : 416 363-0649, www.rncminerals.com; Pierre-Philippe Dupont, Directeur du développement durable, Tél. : 819 727-3777

LIENS CONNEXES
http://www.rncminerals.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.