Richard Bergeron entretient la confusion et dévalue la compétence de la fonction publique montréalaise

MONTRÉAL, le 21 févr. 2013 /CNW Telbec/ - En dénonçant des contrats légitimement octroyés et supervisés par l'administration publique montréalaise à la firme Octane Stratégies, Richard Bergeron entretient la confusion, dévalue le travail et la compétence de la fonction publique, de même que la qualité des services offerts par la firme à la Ville de Montréal. Le chef de projet Montréal et le conseiller François Limoges, un ex-employé du Groupe CJB qui fut remercié en 2001, entretiennent volontairement la confusion sur la nature des mandats et les sommes en cause, sans pouvoir se prononcer sur la valeur des services reçus.

Ces « informations précieuses », selon les termes de Richard Bergeron, ont déjà été obtenues par des dizaines de personnes au cours des dernières années. Les demandeurs ont été à même de constater les faits suivants :

  • Tous les mandats confiés à Octane Stratégies l'ont été en conformité avec toutes les règles de l'administration publique et dans un contexte de concurrence;
  • Tous les services rendus font l'objet de livrables sous la supervision de la fonction publique et dont peuvent témoigner des dizaines de personnes;
  • Octane Stratégies n'a pas obtenu 234 contrats de l'administration municipale durant cette période. L'aspirant à la mairie confond délibérément les termes « contrat » et « bon de commande », afin de gonfler les chiffres qu'il utilise. Le même contrat fait souvent l'objet de plusieurs bons de commande;
  • Tous les mandats au-delà de 25 000 $ ont été obtenus à la suite de ce même appel d'offres concurrentiel. Aucun mandat excédant cette limite n'a été obtenu de gré à gré.

De plus, des mesures de contrôle très rigoureuses ont été mises en place en 2008 par la Direction des communications et des relations avec les citoyens, avec la collaboration d'Octane Stratégies, pour assurer le suivi le plus rigoureux possible de la gestion du contrat-cadre de la Ville de Montréal en matière de relations publiques.

Allégations malveillantes et gratuites du conseiller François Limoges
Être au service de l'administration municipale est un geste professionnel et légitime. Il en va de même pour le travail du Groupe CJB à la campagne d'Union Montréal en 2001, qui a été entièrement acquitté par Union Montréal : aucune dette n'en a découlé et aucun fonds public n'a été utilisé en règlement des services offerts.

De son propre aveu, le conseiller François Limoges n'est pas en mesure d'étayer ses allégations, qui découlent d'un bref passage au sein du Groupe CJB, au cours duquel sa contribution fut jugée insatisfaisante, tous clients confondus. La direction d'Octane Stratégies dénonce avec vigueur les allégations malveillantes et gratuites du conseiller et considérera les recours qui pourront y être donnés.

SOURCE : Octane Stratégies

Renseignements :

Louis Aucoin, associé principal
www.octanestrategies.com
514 571-6033

Profil de l'entreprise

Octane Stratégies

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.