Revisitez Hangzhou, la ville hôte du sommet 2016 du G20 -- l'Electronic World Trade Platform fait la promotion de cette cité comme un carrefour stratégique sur la « route électronique de la soie »

HANGZHOU, Chine, 8 jullet 2017 /CNW/ -- Le 16 juin, le comité professionnel UCLG « The Belt and Road » Local Cooperation (BRLC) de la région Asie-Pacifique a officiellement établi son siège social sur les berges du lac ouest et est devenu un « résident » permanent de Hangzhou, la ville hôte du sommet 2016 du G20 dans la Chine occidentale, qui cherche à devenir un carrefour stratégique sur la « route électronique de la soie ».

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/531241/The_Southern_shore_of_Qian_Tang_River_in_Hangzhou.jpg

« "Belt and Road" est l'une des plus importantes initiatives que j'ai vues de ma vie », a déclaré Jenny Shipley, ex-première ministre de la Nouvelle-Zélande et membre du conseil de l'International Finance Forum, lors de l'assemblée inaugurale 2017 de la Silk Road International Association, tenue le 17 juin.

Zhao Yide, secrétaire du comité municipal du CPC à Hangzhou, déclare que la ville continuera à construire une zone complète expérimentale de commerce électronique transfrontalier et accélèrera la mise sur pied d'un centre d'innovation, de service et de données de masse jouissant d'une compétitivité internationale dans ce type de commerce afin de créer l'environnement le plus propice pour ce secteur commercial et de faire de Hangzhou un carrefour stratégique sur la « route électronique de la soie ».

À l'évidence, Hangzhou est le point de départ d'une nouvelle aventure, comme les routes de la soie terrestres et maritimes qui ont permis l'exploration de l'Ouest il y a des milliers d'années. Au premier trimestre de cette année, Hangzhou a enregistré un roulement record de 1,82 milliard de dollars US en commerce électronique transfrontalier, y compris des exportations de 1,35 milliard de dollars US, soit une hausse de 21,78 pour cent année après année. Au total, 106 sociétés de commerce électronique se sont établies dans la zone expérimentale lors de la même période, un important catalyseur du commerce extérieur de Hangzhou.

Dans les faits, Hangzhou est désormais l'une des villes chinoises dont la nouvelle économie est des plus dynamiques. Elle mène aussi plusieurs projets pilotes de réforme, comme la zone de démonstration innovante indépendante nationale et la zone de démonstration économique aéroportuaire de Hangzhou, tout récemment approuvée. Les données montrent qu'après le sommet du G20, l'influence internationale de Hangzhou a atteint un nouveau sommet.

En plus des plans nationaux de réforme, certaines initiatives de la société civile ont aussi des répercussions sur la scène internationale. Lors du sommet du G20 l'an dernier, Jack Ma, fondateur et président exécutif d'Alibaba, a mis de l'avant pour la première fois le concept « eWTP » (Electronic World Trade Platform), qui est paru dans le communiqué des leaders du G20 du sommet de Hangzhou.

Cette idée s'est rapidement concrétisée. En mars de cette année, Alibaba Group et le gouvernement malaisien ont annoncé conjointement une importante entente de collaboration pour construire le premier « centre numérique » à l'extérieur de la Chine pour aider les jeunes et les petites entreprises de la Malaisie et l'ensemble de la région de l'Asie du Sud-est à prendre part au commerce mondial.

« Nous pouvons (utiliser Alibaba pour) vendre des produits de qualité malaisiens à des pays étrangers et importer des biens de grande qualité pour les Malaisiens », souligne Huang Wanbing, directeur des opérations à la Malaysia Digital Economy Corporation (MDEC).

Entre-temps, les produits fabriqués en Chine munis du logo de Hangzhou continuent leur avancée dans le monde. À Francfort, une ville a été nommée en l'honneur de la société chinoise Chint. Seules des entreprises comme Siemens, Bosch, etc. ont eu un tel traitement en Allemagne. Il y a deux ans, Chint Group, par des transactions de capitaux et une restructuration de ses actifs, a transformé une usine de pièces de Conergy, une entreprise allemande bien connue du secteur photovoltaïque, en la plus grande entreprise locale de modules photovoltaïques, créant ainsi plus de 200 emplois.

Les données montrent qu'à l'heure actuelle, 93 projets d'investissement étrangers dans les pays de l'initiative « Belt and Road » ont lieu à Hangzhou. Pour financer ces projets, la partie chinoise s'est engagée à verser 3,563 milliards de dollars US, ce qui représente 37,86 pour cent du montant convenu en investissement étranger total à Hangzhou.

Liens vers les images :
http://asianetnews.net/view-attachment?attach-id=292617

 

SOURCE Hangzhou Municipal Committee of the CPC

Renseignements : CONTACT : Madame Wang, tél./téléc. : 86 10 63075245

Profil de l'entreprise

Hangzhou Municipal Committee of the CPC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.