Réviser les programmes, lois et règlements pour favoriser l'intégration sociale des personnes handicapées

MONTRÉAL, le 15 sept. 2014 /CNW Telbec/ - L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) appuie le gouvernement dans sa démarche de révision de programmes et de mise à jour de règlements existants, dans l'optique d'offrir les services les plus pertinents, en continuité, et de façon optimale. L'Association compte toutefois que nous profitions de ces changements pour favoriser l'intégration sociale des personnes handicapées, dont certaines sont parmi les plus vulnérables de la société.

Par exemple, un nouveau règlement portant sur la mise à jour du Code de construction du Québec a été prépublié la semaine dernière et ne comprend aucun ajout au regard de l'obligation de répondre aux critères d'accessibilité universelle. Pourtant, lorsqu'ils sont considérés dès le départ, ces ajustements n'entraînent pas de coûts supplémentaires de construction ou très peu. Au contraire, ils permettraient d'éviter des coûts ultérieurs de rénovation pour adapter un bâtiment existant, de freiner l'augmentation des subventions du programme d'adaptation de domicile et surtout, de favoriser tant aux personnes handicapées qu'aux personnes âgées, ainsi qu'aux jeunes familles utilisant une poussette, de vivre chez elles, dans un environnement qui leur convienne. Cet environnement, c'est toute la société qui doit s'engager à le créer et chacun a son rôle à jouer.

Pour leur part, les centres de réadaptation en déficience physique (CRDP) rendent possible l'autonomie des personnes ayant une déficience physique qu'elle soit auditive, du langage, motrice ou visuelle. L'objectif des services spécialisés de réadaptation est de permettre aux personnes handicapées d'être outillées pour avoir une pleine participation sociale. La disponibilité de logements accessibles peut faire toute la différence dans la capacité des CRDP à recommander le retour d'un usager dans sa communauté.

« Afin d'assurer une meilleure continuité des services offerts et de maximiser l'impact des interventions des CRDP, l'Association estime que la démarche de révision de programmes et la publication de nouveaux règlements devraient encourager les mesures favorisant l'intégration sociale des personnes handicapées, et être étudiées dans une perspective globale », a indiqué Pierre-Paul Veilleux, président de l'Association.

À propos de l'Association

L'Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec regroupe les 21 établissements qui offrent des services spécialisés et surspécialisés de réadaptation. Quelque 6 800 professionnels y travaillent en équipes multidisciplinaires afin d'aider les personnes handicapées à retrouver une autonomie et une qualité de vie optimale. Environ 77 000 personnes de tous âges, présentant une déficience physique, y reçoivent des services annuellement.

 

SOURCE : Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec

Renseignements : Jacinthe Majeau, 514-282-4205, poste 224

LIENS CONNEXES
http://www.aerdpq.org/

Profil de l'entreprise

Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.