Réunifications des familles et accueil des victimes du séisme en Haïti: "Jean
Charest doit accentuer ses pressions auprès de Stephen Harper", Françoise
David

MONTRÉAL, le 19 janv. /CNW Telbec/ - À l'instar de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) et de nombreux citoyens et citoyennes d'origine haïtienne, Québec solidaire demande que des mesures exceptionnelles soient mises en place par le gouvernement fédéral en matière d'accueil et d'immigration. Rappelons que, pour le moment, le gouvernement fédéral refuse toujours d'assouplir les critères de réunification des familles. "Permettre aux frères, sœurs, oncles et tantes de citoyens et citoyennes canadiens de bénéficier du programme de réunification des familles relève de la solidarité la plus élémentaire, tout particulièrement pour ceux et celles qui sont dans le dénuement le plus total depuis le séisme. Le gouvernement fédéral doit cesser de faire la sourde oreille et procéder à un élargissement et à une accélération de l'étude des dossiers. Nous sommes tout à fait d'accord avec tous les intervenants qui disent d'une seule voix : "à circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles."

"Dans ce dossier comme dans bien d'autres, le gouvernement Harper se réfugie opportunément derrière la loi pour mieux masquer sa rigidité. Le dogmatisme en matière d'immigration n'a pas sa place ici", de déclarer la présidente et porte-parole de Québec solidaire Françoise David. "Nous demandons à Jean Charest d'accentuer ses pressions auprès de son homologue fédéral pour qu'une solution soit trouvée au plus vite. Pendant qu'on tergiverse, des vies sont en danger", d'ajouter Françoise David.

Par ailleurs, Québec solidaire appuie le projet de mise en place d'un réseau de foyers d'hébergement temporaires, en vue de faciliter la venue au Canada et au Québec de personnes haïtiennes touchées par le séisme. "La communauté haïtienne du Québec agit avec dynamisme et un sens des responsabilités remarquables. Cette attitude active qui consiste à prendre en charge directement une partie de l'aide à leurs compatriotes victimes de cette catastrophe doit absolument être encouragée par l'adaptation des règles administratives", de poursuivre Françoise David, qui considère arbitraire et sans doute bien insuffisant le plafond de 50 millions $ d'aide établi par le gouvernement canadien. Pour conclure, Françoise David rappelle que " depuis le départ forcé du président Aristide en 2004, plusieurs questionnent l'attitude du Canada envers Haïti. Dans ce contexte, nous avons maintenant un important devoir d'assistance vis-à-vis du peuple haïtien."

SOURCE Québec solidaire

Renseignements : Renseignements: Francis Boucher, communications, (514) 710-0466

Profil de l'entreprise

Québec solidaire

Renseignements sur cet organisme

CATASTROPHE EN HAITI

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.