Résultats d'EDC pour 2014 : Les entreprises canadiennes sont plus présentes sur les marchés émergents et réalisent davantage d'investissements à l'étranger

OTTAWA, le 1 avril 2015 /CNW/ - Les exportations canadiennes ayant progressé d'environ 5,7 % en 2014, plus de 7 400 exportateurs et investisseurs canadiens ont eu recours aux produits et services d'EDC pour mener à bien des activités à l'étranger totalisant 98,9 milliards de dollars.

Par rapport à 2013, EDC a vu son nombre de clients augmenter de 3,7 % et son volume d'activités facilitées, de 3,6 %, résultats qui reflètent cette croissance des exportations. La société d'État commerciale est le principal fournisseur canadien de produits de financement et d'assurance destinés aux entreprises canadiennes qui participent au commerce international, et comme ses services appuient près de 25 % du commerce extérieur canadien, ses résultats suivent la courbe du commerce international du Canada.

EDC a publié aujourd'hui les faits saillants de ses résultats pour 2014 à la suite de la première assemblée du Conseil d'administration de 2015. Le rapport annuel complet sera publié au deuxième trimestre.

« La tendance à la hausse observée en 2013 dans le secteur du commerce canadien et les activités d'EDC s'est poursuivie en 2014, et nous osons espérer qu'elle marque le début du prochain cycle de croissance des exportations au Canada », explique Benoit Daignault, président et chef de la direction d'EDC. « Malgré la récente chute des cours du pétrole, nous croyons que les signes positifs sont toujours présents et que les tendances de fond demeurent solides. »

Les services d'EDC à l'intention des exportateurs canadiens contribuent de façon importante à l'atteinte des objectifs commerciaux du Plan d'action sur les marchés mondiaux.

« Le commerce extérieur représente presque 60 % du PIB du Canada, ce qui donne un poids indéniable aux exportateurs dans l'économie du pays, affirme M. Daignault. Ainsi, malgré un climat commercial mondial encore confus et une conjoncture mondiale toujours difficile, les exportateurs et les investisseurs canadiens ont su trouver de nouveaux débouchés avec une grande efficacité. »

EDC concentre ses activités autour de quatre axes prioritaires où elle peut le mieux servir les exportateurs et les investisseurs canadiens :

  • Offrir une vaste gamme d'outils financiers aux PME exportatrices
    • Le nombre de nouvelles PME clientes a augmenté de 4,5 % pour atteindre 6 110.
    • Le nombre de transactions auprès des petites entreprises a augmenté de 4,7 %, pour un total de 2 762.
    • Le volume d'activités totales facilitées auprès des PME clientes a augmenté de 12,4 %, pour un total de 14 milliards de dollars.
    • 23,8 % de ces activités ont été réalisées sur les marchés émergents.
  • Renforcer les activités canadiennes sur les marchés émergents
    • Le volume d'activités facilitées a augmenté de 6 % pour atteindre 28,9 milliards de dollars.
    • Les services d'EDC permettent aux entreprises canadiennes d'accéder à 146 marchés émergents.
  • Faciliter l'investissement direct canadien à l'étranger (IDCE)
    • L'IDCE facilité par EDC a augmenté de 14,3 % pour atteindre 7,5 milliards de dollars.
  • Favoriser les rapprochements entre les entreprises canadiennes et les acheteurs étrangers
    • En 2014, EDC a organisé 11 activités de jumelage qui ont donné lieu à 846 rencontres entre des acheteurs étrangers et 395 fournisseurs canadiens.
    • EDC noue des relations avec d'importantes sociétés étrangères dont la chaîne d'approvisionnement présente des débouchés compatibles avec le potentiel du Canada. En 2014, ces relations ont favorisé des approvisionnements pour plus de 1 800 exportateurs canadiens, dont 91 % étaient des PME.

EDC offre également des services financiers à d'importantes sociétés canadiennes et étrangères ayant des chaînes d'approvisionnement considérables au Canada. Ce faisant, elle mobilise la présence de ces entreprises d'attache pour favoriser l'entrée de leurs petits fournisseurs canadiens sur de nouveaux marchés.

« Les augmentations de 21 % du nombre total de transactions, de 17 % du financement et de 14 % de l'appui aux investissements à l'étranger montrent que les entreprises canadiennes sont de plus en plus nombreuses à avoir des projets à long terme de commerce extérieur, ce qui est de bon augure pour la prospérité du Canada », ajoute M. Daignault.

Principaux résultats financiers

« En 2014, nous avons atteint un record de 21,6 milliards de dollars en nouveaux prêts signés, et nous avons facilité des transactions d'une valeur de 77 millions de dollars dans le cadre de nos programmes d'assurances, ce qui indique que les entreprises canadiennes et leurs clients internationaux se tournent de plus en plus vers le commerce étranger », constate Ken Kember, chef de la direction financière et premier vice-président, Finances, EDC. « Du point de vue de la performance financière, 2014 a été une année solide avec un produit de 1,1 milliard de dollars. »

  • Les clients d'EDC ont profité de plus de 56 milliards de dollars en assurance crédit visant leurs ventes à l'étranger (contre 56 milliards en 2013), de plus de 11,4 milliards de dollars en assurance d'institution financière (10,6 milliards en 2013), de 7,2 milliards de dollars en cautionnements (7,5 milliards en 2013), et de plus de 2,6 milliards de dollars en Assurance risques politiques (2,7 milliards en 2013) pour protéger des investissements à l'étranger.
  • Les clients emprunteurs d'EDC, dont 60 % étaient des PME, ont conclu 1 084 transactions de financement d'une valeur totalisant 21,6 milliards de dollars, soit une hausse de 18 % par rapport à 2013. Plus de 90 % de ces transactions ont été facilitées en partenariat avec des institutions financières du secteur privé.
  • Plus de 5 200 entreprises canadiennes ont assuré avec EDC des contrats d'exportation d'une valeur de plus de 77 milliards de dollars, visant près de 78 000 acheteurs, débiteurs et banques de près de 190 marchés étrangers.
  • EDC a terminé l'année avec un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars, soit 312 millions de plus qu'en 2013. Bien que le bénéfice net lié à l'exploitation soit resté stable par rapport à 2013, la Société a réalisé des bénéfices supplémentaires en 2014, principalement à cause de la volatilité associée à ses instruments financiers comptabilisés à leur juste valeur. Par ailleurs, l'amélioration de la qualité du crédit au sein de son portefeuille de prêts a entraîné une reprise de corrections de valeur et de provisions pour pertes sur créances en 2014, alors qu'en 2013, le portefeuille avait subi une dégradation ayant entraîné la comptabilisation d'une dotation.
  • Le Conseil d'administration d'EDC a autorisé le paiement d'un dividende de 1,129 milliard de dollars au gouvernement du Canada pendant l'année civile 2014. Rappelons que la Politique sur la suffisance du capital d'EDC donne ce droit au Conseil d'administration si la Société détient un capital supérieur à ses besoins prévus. Jusqu'à maintenant, EDC a versé au gouvernement du Canada 4,139 milliards de dollars en dividendes. Quant au total du capital versé par le gouvernement jusqu'à présent, il s'élève à 1,33 milliard de dollars.
  • En 2014, le commerce et l'investissement facilités par EDC ont soutenu l'équivalent de 68,0 milliards de dollars du PIB canadien et 719 200 emplois, soit 3,9 % du PIB total canadien et 4 % de l'emploi canadien. Pour chaque dollar de revenu gagné au Canada en 2014, 0,039 $ (soit environ 4 cents) était attribuable au soutien accordé par EDC au commerce et à l'investissement.

Sauf indication contraire, tous les montants sont en dollars canadiens.

À propos d'EDC

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions de financement et d'assurance au pays et partout ailleurs dans le monde afin d'aider les entreprises canadiennes de toute taille à profiter des débouchés sur le marché international. En tant que société d'État exerçant ses activités dans un souci de rentabilité et appliquant des principes commerciaux, EDC travaille avec des institutions financières des secteurs privé et public dans le but de renforcer la capacité des entreprises canadiennes de s'implanter sur les marchés étrangers et d'y investir.

Pour en savoir plus au sujet des façons dont EDC peut aider votre entreprise, veuillez visiter le www.edc.ca.

 

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Courriel : ptaylor@edc.ca, Téléphone : 613-598-2904

LIENS CONNEXES
http://www.edc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.