Résultats de Desjardins Groupe d'assurances générales pour le quatrième trimestre et l'exercice financier 2014

  • Rendement des capitaux propres de 12,9 %, incluant les coûts engagés dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm.
  • Augmentation de 6,3 % des primes souscrites directes au cours du dernier trimestre de 2014 par rapport à la même période en 2013 et de 5,9 % pour l'ensemble de l'exercice.
  • Résultat net de 151,3 M$ avec un ratio combiné (excluant l'ARM1) de 93,8 %.

LÉVIS, QC, le 10 mars 2015 /CNW Telbec/ - Pour l'exercice ayant pris fin le 31 décembre 2014, Desjardins Groupe d'assurances générales (DGAG), une filiale du Mouvement Desjardins spécialisée en assurance de dommages, a enregistré un résultat net de 151,3 M$, soit une diminution de 43,9 M$ comparativement à l'exercice de 2013. Le rendement des capitaux propres a été de 12,9 % comparativement à 19,0 % en 2013, ce qui maintient la société parmi les meilleures de l'industrie. En excluant les frais engagés dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm2, le résultat net aurait été relativement stable à 197,8 M$ comparativement à 204,3 M$ en 2013. Quant au rendement des capitaux propres, il aurait été de 16,4 % comparativement à 19,8 % en 2013 en raison, notamment, d'une contribution moindre du portefeuille de placements et de l'augmentation de la base de capital en vue de la clôture de la transaction sur les opérations canadiennes de State Farm.

Les primes souscrites directes ont augmenté de 5,9 %, pour atteindre 2 235,7 M$ et le nombre de polices en vigueur a connu une hausse de près de 115 000, pour atteindre 2 284 000. Ces performances sont entièrement attribuables à la croissance interne. Le ratio combiné (excluant l'ARM) a été de 93,8 %, une légère hausse de 0,7 point, comparativement à 2013.

Résultats du quatrième trimestre

Au quatrième trimestre, le résultat net a été de 22,1 M$ comparativement à 81,8 M$ pour la même période en 2013. Le rendement des capitaux propres a été de 7,2 % comparativement à 29,6 % en 2013. En excluant les frais engagés dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, le résultat net aurait été de 36,7 M$ au quatrième trimestre comparativement à 88,5 M$ pour le trimestre correspondant de 2013 et le rendement des capitaux propres aurait été de 11,5 % comparativement à 31,9 %. Ces baisses sont en grande partie attribuables à une sinistralité moins favorable qu'à pareille période en 2013 et à une diminution des revenus de placements.

Quant aux primes souscrites directes, elles ont augmenté de 6,3 % par rapport au quatrième trimestre de 2013. 

Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins et chef de la direction de DGAG s'est dite satisfaite de la croissance de la compagnie et des progrès accomplis dans l'atteinte de ses objectifs stratégiques. « Avec la transaction State Farm, qui a eu pour effet de pratiquement doubler la taille de notre secteur d'assurance de dommages, DGAG a réalisé son objectif d'être parmi les trois plus grands de l'industrie. Elle a aussi fait des progrès significatifs au chapitre de l'expérience client et s'est positionnée comme un partenaire de choix pour nos membres et clients. »

« State Farm des États-Unis, et Crédit Mutuel, un important groupe financier coopératif européen et partenaire de longue date de Desjardins, ont tous deux investi dans DGAG dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, a-t-elle ajouté. Il s'agit de l'une des mutuelles d'assurance et de l'un des groupes financiers coopératifs parmi les plus importants au monde, tant de par leur taille que par leur rendement. Leur investissement est un vote de confiance à l'égard des activités combinées d'assurance de dommages de Desjardins et de State Farm Canada. »  

Sylvie Paquette, présidente et chef de l'exploitation de DGAG, mentionne que même si beaucoup d'efforts ont été consacrés à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, DGAG n'a pas perdu de vue ses autres grandes priorités. « Notre rentabilité et notre rythme de croissance interne demeurent supérieurs à la moyenne de l'industrie et nous maintenons le cap. De plus, nous avons fait des avancées considérables dans la réalisation de notre objectif de devenir le chef de file de l'industrie en matière d'expérience client en récoltant trois prix de satisfaction de la clientèle, décernés par la firme J. D. Power, au cours de l'année. » 

Bien que les activités canadiennes de State Farm récemment acquises soient en grande partie concentrées en Ontario, un marché qui représente de grands défis, Mme Paquette a confiance en l'avenir.

« Les tarifs en assurance automobile sont encore beaucoup trop élevés en Ontario, s'élevant à environ cinq pour cent du revenu moyen disponible, comparativement à trois pour cent dans les autres provinces. Cela dit, la situation s'est améliorée et les récentes modifications législatives devraient entraîner une baisse des coûts de sinistres et de fraude », a-t-elle précisé.

Mme Paquette ajoute que davantage d'efforts doivent être consentis par le gouvernement et les autres intervenants, y compris les assureurs, afin de développer un marché d'assurance automobile plus accessible et assurant une meilleure pérennité en Ontario.

Faits saillants des résultats consolidés

Au 31 décembre 2014 (en millions de dollars, à moins d'indication contraire)







T4 2014

T4 2013

Cumul. 2014

Cumul.  2013

Primes souscrites directes

526,2

495,0

2 235,7

2 112,1

Résultat technique excluant l'ARM

37,5

79,5

122,6

136,0

Résultat net     

22,1

81,8

151,3

195,2

Rendement des capitaux propres

7,2 %

29,6 %

12,9 %

19,0 %

Ratio combiné excluant l'ARM

92,6 %

83,9 %

93,8 %

93,1 %

Actif total



5 166,5

4 775,7

Polices en vigueur (en milliers)



2 284

2 169

                                                                                                                                

À propos de Desjardins Groupe d'assurances générales

Filiale du Mouvement Desjardins, Desjardins Groupe d'assurances générales offre des produits d'assurance auto et habitation aux consommateurs canadiens et des produits d'assurance commerciale aux entreprises du Québec. Avec 4 000 employés au Canada, un portefeuille de plus de 2,2 millions de polices en vigueur, des primes brutes souscrites de 2,2 milliards de dollars et un actif de près de 5,2 milliards de dollars, DGAG se classe parmi les premiers assureurs de dommages au Canada.

 

___________________________
1 L'ARM, ou ajustement fondé sur le rendement du marché, est l'incidence des fluctuations du taux d'actualisation sur les provisions pour sinistres et frais de règlement.
2 Ces frais comprennent les coûts liés à la transaction, à l'intégration des activités ainsi que les frais de transformation.

 

SOURCE Desjardins Groupe d'assurances générales

Renseignements : (à l'intention des journalistes uniquement) : Valérie Lamarre, Relations publiques, Mouvement Desjardins, 514 281-7275 ou 1 866 866-7000, poste 5557275, valerie.lamarre@desjardins.com / media@desjardins.com

LIENS CONNEXES
www.desjardinsassurancesgenerales.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.