Résultat de l'analyse des bâtiments de la rue Vézina: la Ville serre la vis
aux propriétaires de logements insalubres

MONTRÉAL, le 11 déc. /CNW Telbec/ - M. Michael Applebaum, vice-président du comité exécutif responsable de l'habitation et maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, tire les conclusions sur l'état des immeubles localisés au 4837 et 4855, de la rue Vézina suite aux analyses des inspecteurs de la Ville. Le propriétaire, M. Robert Sebag, devra rapidement effectuer certains travaux sur ses immeubles alors que la Ville s'engage à renforcer la réglementation en matière de logements insalubres. La Ville annonce également une bonne nouvelle aux locataires: un organisme à but non lucratif, Hapopex, s'intéresse à l'achat des bâtiments, mais il faudra d'abord que les travaux de nettoyage et de désamiantage soient complétés. La remorque, localisée en face des édifices et qui contient des rebus de construction présentant des résidus d'amiante, devra également être déplacée dans un endroit sécuritaire.

"Monsieur Sebag n'aura pas le choix d'agir rapidement. Quatre avis d'infraction lui ont été remis mercredi soir pour forcer la réalisation de certains travaux urgents dans un délai de quarante-huit heures. De plus, des avis lui seront livrés par huissier aujourd'hui afin qu'il amorce dans les quatre prochains jours les travaux de désamiantage et le retrait de la remorque située à l'avant des bâtiments. Soulignons que les travaux de désamiantage peuvent s'effectuer sans évacuation des logements. Les problèmes les plus souvent rencontrés dans ces édifices concernent la présence de souris, de blattes et de moisissure. Pour remédier à cette situation, l'arrondissement donne quarante-huit heures au propriétaire pour procéder à l'extermination des lieux les plus problématiques. Par la suite, le propriétaire aura dix jours pour étendre l'opération à l'ensemble des bâtiments. J'assure les locataires et les citoyens que nous ne le lâcherons pas", de préciser M. Applebaum.

Résultats d'analyses

L'intervention des inspecteurs de l'arrondissement visait uniquement les logements du 4837 et 4855 de la rue Vézina. Ces inspections ont permis à la Ville de constater que 50 % des logements étaient occupés, soit trente-huit sur soixante-seize. De ces trente-huit logements, seulement trois n'ont pu être visités, faute de réponse.

La présence de moisissure a été constatée dans plusieurs logements. Celle-ci est surtout localisée autour des installations sanitaires qui se trouvent souvent dans un piteux état. Un seul appartement visité présente des problèmes de champignons. La Ville proposera de reloger temporairement quatre ménages avec l'aide de l'Office municipale d'habitation.

La Ville serre la vis aux propriétaires de logements insalubres

"Il est inconcevable qu'en 2010 des locataires vivent dans des conditions d'insalubrité, surtout liées à la négligence des propriétaires. Nous entendons appliquer de façon stricte et rigoureuse notre règlement sur la salubrité dans les logements, particulièrement dans les cas de propriétaires délinquants, connus comme récidivistes. Ainsi dans ces cas, nous réduirons à la limite la durée des délais qui leur seront consentis pour effectuer les travaux. Au terme de ce délai, une amende pourra être imposée et ce, le cas échéant, à chaque jour que persistera l'infraction. Nous entendons punir les propriétaires négligents et miserons sur des solutions durables pour venir en aide aux ménages qui sont aux prises, malheureusement, avec cette situation. En outre, notre Administration s'engage à renforcer la réglementation municipale en matière de salubrité des logements afin d'éviter que de telles situations, totalement inacceptables, se reproduisent", d'ajouter M. Applebaum.

"Nous allons par ailleurs poursuivre nos démarches auprès du Gouvernement du Québec pour obtenir les modifications à la loi qui nous permettrait de lier les avis de non-conformité aux titres de l'immeuble, de telle sorte que la vente d'un immeuble faisant l'objet d'un avis, ne vienne pas contraindre la Ville à reprendre le travail de signification des avis de non-conformité au nouveau propriétaire. Ainsi, si un immeuble était vendu, le nouveau propriétaire ne pourrait prétendre ignorer les infractions aux lois et aux règlements et serait du même coup contraint aux mêmes délais", de conclure M. Applebaum.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Renseignements: Isabelle Poulin, Relations avec les médias, (514) 872-4641; Source: Darren Becker, Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-6412


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.