Ressources intermédiaires - Le gouvernement coupe, les maisons d'accueil ferment, les handicapés écopent

MONTRÉAL, le 15 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, Jean‑François Lisée, a présenté aux médias des personnes responsables de ressources intermédiaires (RI) et de ressources de type familial (RTF) pour handicapés qui ont annoncé la fermeture de leurs établissements, à la suite des coupes libérales qui ont pris effet aujourd'hui.

Ces responsables, les parents, des représentants d'organismes de soutien aux handicapés ont dénoncé l'ampleur des compressions, qui peuvent atteindre 50 % des revenus des RI, forçant la relocalisation d'usagers dont la santé dépend pourtant de la stabilité de leur environnement.

« La fermeture de RI-RTF se traduira concrètement par le placement des personnes qui y étaient hébergées, pour certaines depuis 10, 15, voire 20 ans. Pourquoi ce gouvernement souhaite-t-il un retour à l'institutionnalisation, alors que ces personnes bénéficient, dans nos RI-RTF, d'un milieu de vie beaucoup plus adapté à leurs besoins, en plus de coûter beaucoup moins cher à l'État qu'un placement en CHSLD? Cette décision libérale est tout simplement incompréhensible », a dénoncé le député.

Ce sont 500 ressources qui subissent dès aujourd'hui l'austérité sélective de ce gouvernement et qui voient leur financement coupé. « À ces coupes s'ajoute une vague de déclassification des personnes hébergées qui, du jour au lendemain, voient leur condition s'améliorer de manière fulgurante, si l'on en croit les évaluations faites par les instances du ministère de la Santé. Encore aujourd'hui, nous avons des exemples supplémentaires qui illustrent cette vague ayant pour seul objectif de réduire les sommes allouées. Il est scandaleux de constater que ces coupes sont effectuées dans un objectif purement comptable et budgétaire, sans tenir compte des besoins réels des personnes hébergées », a ajouté Jean-François Lisée.

Devant le mutisme des ministres libéraux dans ce dossier, le député a réitéré les deux demandes du Parti Québécois afin que le gouvernement :

  • annule immédiatement les réductions du financement et qu'il maintienne intégralement la mesure de soutien;
  • mandate le Commissaire à la santé et au bien-être pour qu'il élabore une grille de financement des RI‑RTF qui réponde aux besoins réels des usagers, non pas aux impératifs de réduction budgétaire.

Jean-François Lisée a également lancé un appel aux cadres et aux professionnels de la santé qui exécutent à contrecœur ces compressions pour qu'ils se manifestent.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.