Respect des droits - Prix Orange pour Monsieur Robert Labrosse - Prix Citron pour le département de psychiatrie du CSSS de Saint-Jérôme

DRUMMONDVILLE, le 13 juin 2012 /CNW Telbec/ - Monsieur Robert Labrosse a été honoré le 12 juin pour l'ensemble de ses démarches citoyennes visant la lutte contre les préjugés et le respect des droits des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale.

En novembre 2011, Monsieur Robert Labrosse communiquait avec plusieurs instances et organismes pour s'indigner et dénoncer le thème de la campagne d'information et d'éducation de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM).

Le slogan de cette campagne pour soutenir les familles et amis était: « Sa maladie mentale va me rendre fou ». Monsieur Labrosse faisait valoir que cette campagne entretenait des préjugés et cultivait la peur.

La sonnette d'alarme qu'a fait retentir M. Labrosse a été entendue. Cela a occasionné la sensibilisation de plusieurs personnes vivant un problème de santé mentale, organismes et instances. Sa démarche, à l'effet catalyseur, a occasionné une grande sensibilisation et le retrait du slogan.

Était aussi en nomination Madame Lucie Tremblay, directrice des soins infirmiers au Centre gériatrique Maïmonides Donald Berman de Montréal, un CHSLD de 385 places. Dès son arrivée au centre, il y a 13 ans, sa première action a été de réduire le recours aux mesures de contention par la mise en place d'alternatives. Le pourcentage de personnes mises sous contention est passé de 66% à 1,3%.

La troisième nomination au prix Orange 2012 revenait à La Cordée, ressource alternative en santé mentale de l'Estrie. Cet organisme s'est fait le promoteur d'une coopérative de logements qui a ouvert ses portes en 2011 et qui compte aujourd'hui trois immeubles de 12 logements à Sherbrooke.

Prix Citron
Le prix Citron 2012 a été décerné au département de psychiatrie du Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme.

L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et le Collège des médecins du Québec ont mené, d'avril à juin 2011, une enquête sur la qualité des soins en santé mentale au CSSS de Saint-Jérôme, après avoir été informés de situations préoccupantes relativement au respect des droits des personnes.

Le rapport d'enquête est dévastateur. En effet, des plaintes ont été retenues concernant des siestes obligatoires, la menace de se faire enlever ses cigarettes, des sévices liés à l'application de contentions, la menace de retrait à la chambre si un objectif n'est pas atteint ou encore l'impossibilité de voir un psychiatre pendant plusieurs jours. On note aussi dans le rapport l'application inadéquate de la loi qui permet d'hospitaliser une personne contre son gré, le recours inapproprié aux mesures de contrôle, des dossiers incomplets. S'ajoutent des membres de l'équipe de soins qui adoptent parfois des attitudes de familiarité et qui n'utilisent pas toujours le vouvoiement avec les personnes.

Aux soins intensifs, les personnes hospitalisées sont restreintes quant aux périodes de la journée où elles peuvent recevoir et effectuer des appels téléphoniques. De plus, les téléphones, installés dans des espaces communs, ne permettent pas de faire des appels confidentiels.

Les consentements aux soins sont très rarement signés; d'ailleurs, la notion de consentement n'est pas bien comprise. À preuve, l'absence d'opposition d'une personne lors de l'administration d'une médication injectable longue action a été considérée comme une acceptation. Pourtant, la personne concernée avait déjà refusé la médication par voie orale.

Les autres nominés au prix Citron 2012 sont la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) pour le slogan «Sa maladie mentale va me rendre fou» ainsi que les hôpitaux promoteurs du nouvel institut psychiatrique à Montréal (CHUM, de Maisonneuve-Rosemont et de Louis-Hippolyte Lafontaine) parce que la création d'un tel centre d'hébergement fait la promotion du modèle asilaire ce qui constitue un recul.

Un vote populaire a été organisé à travers tout le Québec, principalement auprès de personnes vivant un problème de santé mentale, afin de déterminer les récipiendaires des prix Orange et Citron 2012 de l'AGIDD-SMQ.

La remise des prix a eu le mardi 12 juin à Drummondville.

SOURCE ASSOCIATION DES GROUPES D'INTERVENTION EN DEFENSE DES DROITS EN SANTE MENTALE DU QUEBEC

Renseignements :

Source : AGIDD-SMQ

Informations en français : Doris Provencher, directrice générale, 514 770-2728 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES GROUPES D'INTERVENTION EN DEFENSE DES DROITS EN SANTE MENTALE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.