Résolu annonce ses résultats financiers provisoires du troisième trimestre de 2015

$ US

  • BAIIA ajusté de 82 M$ pour le troisième trimestre
  • Exécution de notre stratégie de croissance avec le démarrage du projet de lessiveur en continu d'ici la fin de l'année
  • Bénéfice de 0,15 $ par action, avant éléments hors gestion courante /perte nette de 0,07 $ par action selon les PCGR pour le troisième trimestre

MONTRÉAL, le 29 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Produits forestiers Résolu Inc. (NYSE: RFP) (TSX: RFP) a annoncé aujourd'hui un bénéfice net, avant éléments hors gestion courante, de 14 M$, soit 0,15 $ par action, pour le trimestre clos le 30 septembre 2015, contre un bénéfice net, avant éléments hors gestion courante, de 15 M$, soit 0,16 $ par action, pour la période correspondante de 2014. Les ventes du trimestre ont atteint 905 M$, en baisse de 191 M$, soit 17 %, par rapport au troisième trimestre de 2014. La perte nette selon les PCGR a été de 6 M$, soit 0,07 $ par action, contre 116 M$, soit 1,23 $ par action, pour le troisième trimestre de 2014.

« Nous exécutons la stratégie qui nous permet de garder le cap sur l'avenir. Forts de l'intégration de deux scieries cette année, nous nous concentrons sur l'achèvement du projet de lessiveur en continu de Calhoun, a déclaré Richard Garneau, président et chef de la direction. Le lessiveur demeure en bonne voie d'être mis en service à la fin de décembre. Lorsqu'il sera pleinement fonctionnel, nous nous attendons à ce qu'il accroisse notre capacité de pâte commerciale de 100 000 tonnes métriques et diminue nos coûts à l'échelle de l'usine. Il fournira aussi une capacité de pâte suffisante pour satisfaire à tous nos besoins en fibre au cours de la prochaine phase de notre transformation : l'intégration de nos actifs de pâte pour produire des papiers tissus et des essuie-tout de qualité supérieure. Nous serons ainsi l'un des seuls producteurs intégrés de ce marché et utiliserons la toute dernière technologie. Ce repositionnement est un élément crucial de notre réaction aux enjeux auxquels fait face l'industrie du papier, où nous continuons d'ajouter de la valeur grâce à l'importance que nous accordons aux coûts et à l'excellence opérationnelle. »

La définition des mesures financières non conformes aux PCGR, notamment les ajustements liés aux éléments hors gestion courante et le BAIIA ajusté, ainsi que leur rapprochement avec les mesures financières conformes aux PCGR sont présentés ci-dessous.

Variation du résultat d'exploitation du trimestre par rapport à celui du trimestre précédent

Résultats consolidés

La Société a dégagé un bénéfice d'exploitation de 6 M$ pour le trimestre, contre 16 M$ pour le deuxième trimestre. La variation de 10 M$ reflète la baisse des prix de vente (25 M$), surtout ceux des secteurs Papier journal et Pâte commerciale, et la hausse de 4 M$ des coûts de fabrication, neutralisées par l'incidence favorable de l'affaiblissement du dollar canadien (12 M$) et le repli des frais généraux et des frais de vente et d'administration (6 M$). La variation des coûts de fabrication s'explique par la hausse des activités de maintenance prévue, l'augmentation des coûts des produits chimiques et la hausse saisonnière des coûts de l'électricité, facteurs neutralisés en partie par la baisse des coûts de la fibre, un ajustement d'impôt foncier et la comptabilisation de crédits d'impôt additionnels liés aux investissements en infrastructure.

Pâte commerciale

Le secteur Pâte commerciale a dégagé un bénéfice d'exploitation de 22 M$ pour le troisième trimestre, soit 4 M$ de moins qu'au deuxième trimestre. Le fléchissement reflète un recul de 3 %, soit 19 $ par tonne métrique, du prix de vente moyen, surtout en raison de la combinaison de clients, ainsi que l'incidence défavorable de la hausse des coûts de la maintenance et la baisse de l'apport des centrales de cogénération en raison d'un arrêt prévu aux fins de maintenance. Ces éléments défavorables pour le bénéfice d'exploitation ont cependant été neutralisés en partie par la hausse de 9 000 tonnes métriques des volumes expédiés, qui se sont chiffrés à 360 000 tonnes métriques, l'affaiblissement du dollar canadien et un ajustement d'impôt foncier favorable. Le BAIIA ajusté s'est établi à 100 $ par tonne métrique, ce qui correspond à une marge de 16 %, contre 108 $ pour le trimestre précédent et une moyenne de 90 $ par tonne métrique pour les 12 derniers mois. À la clôture du trimestre, les niveaux des stocks de produits finis avaient diminué pour s'établir à 77 000 tonnes métriques, ce qui représente une chute de 11 000 tonnes métriques.

Produits du bois

Le bénéfice d'exploitation du secteur Produits du bois s'est établi à 9 M$ pour le trimestre, par rapport à une perte d'exploitation de 4 M$ pour le deuxième trimestre. Cette progression reflète d'abord et avant tout l'amélioration de 10 % du coût d'exploitation unitaire (le « coût livré »), soit 33 $ par millier de pieds mesure de planche (pmp), en raison de l'incidence favorable de l'affaiblissement du dollar canadien, du repli des coûts de la fibre et de la comptabilisation de crédits d'impôt additionnels liés aux investissements en infrastructure. Les volumes expédiés se sont accrus en conséquence, compte tenu de la production supplémentaire provenant des scieries d'Atikokan et d'Ignace, dans le nord-ouest de l'Ontario, mais la Société a également enregistré des arrêts au Québec en raison d'une pénurie de fibre. Après un recul de 9 % au deuxième trimestre, le prix de vente moyen a diminué de 2 % supplémentaires au cours du trimestre, soit 6 $ par millier de pmp. Le BAIIA ajusté du secteur s'est chiffré à 18 M$ pour le trimestre, malgré la faiblesse des prix du bois d'œuvre, reflétant une marge de 43 $ par millier de pmp, soit 14 %, par rapport à 12 $ pour le trimestre précédent et à une moyenne de 39 $ par millier de pmp pour les 12 derniers mois.

Papier journal

Le secteur Papier journal a enregistré une perte d'exploitation de 10 M$ pour le trimestre, contre un bénéfice d'exploitation de 3 M$ pour le deuxième trimestre. Le prix de vente moyen a poursuivi sa chute au cours du trimestre, affichant une baisse additionnelle de 6 %, soit 30 $ par tonne métrique, pour s'établir à 498 $ par tonne métrique. Les prix de vente ont diminué de plus de 90 $ par tonne métrique par rapport au trimestre correspondant de 2014, en raison des défis continus auxquels font face les producteurs nord-américains dans le marché mondial du papier journal. Le coût livré du papier journal est demeuré essentiellement stable, reflétant l'incidence de l'affaiblissement du dollar canadien, un ajustement d'impôt foncier favorable et l'apport accru de la centrale de cogénération de Thunder Bay, ces facteurs ayant été annulés par l'augmentation des coûts de la maintenance et la hausse saisonnière des coûts de l'électricité. Les volumes expédiés ont diminué de 6 %, soit 31 000 tonnes métriques, essentiellement en raison d'arrêts stratégiques d'usines en Ontario pour éviter les pointes coïncidentes aux termes des règles sur l'électricité de cette province, ce qui nous permet d'économiser des millions de dollars sur notre facture annuelle d'électricité en Ontario. La baisse des prix a ramené la marge du BAIIA à 12 $ par tonne métrique, par rapport à 35 $ par tonne métrique pour le trimestre précédent et à une moyenne de 31 $ par tonne métrique pour les 12 derniers mois.

Papiers pour usages spéciaux

Le secteur Papiers pour usages spéciaux a dégagé un bénéfice d'exploitation de 9 M$ pour le troisième trimestre, en baisse de 17 M$ par rapport à celui du deuxième trimestre. Les volumes expédiés ont augmenté de 23 000 tonnes courtes, soit 6 %, en raison de facteurs saisonniers et de la hausse des volumes expédiés de papier fin non couché Connect de la Société. Le prix de vente moyen des papiers pour usages spéciaux a diminué de 8 $ par tonne courte, soit 1 %, surtout en raison de la baisse des prix de vente des papiers couchés de pâte mécanique. L'augmentation des coûts des produits chimiques et la hausse saisonnière des coûts de l'électricité ont donné lieu à une hausse de 2 %, soit 13 $ par tonne courte, du coût livré. Les niveaux des stocks de produits finis ont reculé de 12 000 tonnes courtes, soit 11 %. Le BAIIA ajusté s'est établi à 66 $ par tonne courte, ce qui correspond à une marge de 9 %, contre 93 $ pour le trimestre précédent et une moyenne de 66 $ par tonne courte pour les 12 derniers mois.

Variation du résultat d'exploitation consolidé du trimestre par rapport à celui du trimestre correspondant de l'exercice précédent

La Société a enregistré un bénéfice d'exploitation de 6 M$ pour le trimestre, comparativement à une perte d'exploitation de 40 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Dans l'ensemble, les prix ont eu une variation défavorable de 103 M$, reflétant la diminution du prix de vente moyen de 20 % pour le secteur Produits du bois, de 16 % pour le secteur Papier journal, de 9 % pour le secteur Pâte commerciale et de 3 % pour le secteur Papiers pour usages spéciaux. Les volumes expédiés des secteurs Papier journal et Papiers pour usages spéciaux ont également diminué en raison de l'incidence des mesures de rationalisation de la capacité de production que la Société a prises en 2014, entre autres, afin de s'adapter aux conditions du marché. L'affaiblissement du dollar canadien a eu une incidence favorable de 55 M$ sur le bénéfice d'exploitation.

Au total, les charges au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite ont augmenté de 14 M$ pour le trimestre écoulé, ce qui s'explique par la hausse de 330 M$ des obligations au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite inscrites au bilan en 20141. Compte non tenu de cette hausse, les coûts de fabrication ont diminué de 42 M$ par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui reflète l'incidence favorable des mesures d'optimisation des actifs, la production d'électricité accrue des centrales de cogénération, l'amélioration de l'efficacité et de la productivité des usines, un ajustement d'impôt foncier, la comptabilisation de crédits d'impôt additionnels liés aux investissements en infrastructure et l'absence de pertes de valeur des stocks.

La Société a inscrit des frais de fermeture de 2 M$ pour le trimestre, alors qu'au troisième trimestre de l'exercice précédent, elle avait enregistré une charge de 85 M$ au titre de l'amortissement accéléré et d'autres frais de fermeture, dont la quasi-totalité représentait des coûts liés à la fermeture permanente de l'usine Laurentide.

Siège social et données financières

La Société a racheté 2,3 millions d'actions ordinaires au cours du trimestre, soit 2,5 % des actions ordinaires en circulation, pour une contrepartie totale de 22 M$. La trésorerie de la Société avait diminué de 68 M$ à la fin du trimestre, reflétant le rachat d'actions, une augmentation de 5 M$ des dépenses en immobilisations, qui sont passées à 44 M$, et la hausse déjà annoncée de 21 M$ des cotisations en vue de satisfaire aux obligations au titre des prestations des régimes de retraite pour le trimestre écoulé, lesquelles ont été portées à 55 M$, ce qui découle du calendrier. Les liquidités de la Société totalisent 683 M$, ce qui demeure très élevé, et sa dette nette est basse, s'établissant à 362 M$.

Le 15 octobre, la Société a appris que le département américain du Commerce exigerait des dépôts en espèces sur les droits estimatifs et projetés imposés à Résolu dans le cadre de son enquête sur l'importation de papier surcalandré canadien. Le taux de subvention de 17,87% imposé à Résolu représente une augmentation substantielle par rapport au taux préliminaire de 2,04 % calculé par le département du Commerce en juillet. La Société estime que le département du Commerce a déterminé l'importante augmentation du taux établi en refusant de tenir compte de toute l'information dont il disposait lors de son enquête, en s'appuyant sur une interprétation erronée de la loi et en appliquant déraisonnablement un taux de subvention établi dans le cadre d'une révision administrative qui avait été décidée en 1997 par suite d'une enquête réalisée en 1988 au sujet de l'importation de magnésium pur et allié, sans lien avec Résolu ou le papier surcalandré. Malgré tout, la Société sera tenue de verser des dépôts en espèces de 17,87 % sur ses ventes de papier surcalandré exporté vers les États-Unis jusqu'à ce que la décision du département du Commerce soit corrigée ou finalisée, ce qui pourrait ne pas se produire avant décembre 2017. Si le taux final est inférieur à celui calculé par le département du Commerce, Résolu recouvrera les dépôts excédentaires plus les intérêts courus; si la décision est confirmée, les dépôts seront convertis en droits compensateurs.

M. Garneau a poursuivi en ces termes : « Nous continuerons de défendre notre position sur cette question avec vigueur. Nous avons toujours affirmé que les subventions directes ou indirectes sur notre production de papier surcalandré au Canada sont négligeables, voire nulles, et que cette production ne devrait pas être assujettie à des droits compensateurs. Nous sommes persuadés que les faits valident notre position et que le processus juridique traitera la question de manière équitable. Jusqu'à ce que la question soit réglée, nous serons néanmoins tenus de verser des dépôts en espèces au taux exorbitant établi par le département du Commerce sur l'importation de papier surcalandré aux États-Unis. Malheureusement, cette situation pourrait nuire considérablement à la position concurrentielle de nos usines de Dolbeau et de Kénogami. »

La décision du département du Commerce touche environ 250 000 tonnes métriques de papier surcalandré produit au Canada dans les usines de Dolbeau et de Kénogami, au Québec.

Perspectives

« Les prix obtenus pour le bois d'œuvre au troisième trimestre ont enregistré leurs plus bas niveaux depuis le premier trimestre de 2012, avant d'atteindre le creux de la vague en septembre et d'amorcer une reprise en octobre, a ajouté M. Garneau. Les marchés reflètent toujours la baisse des exportations nord-américaines de bois d'oeuvre vers l'Asie, mais la fin de l'Accord sur le bois d'œuvre résineux entre le gouvernement du Canada et le gouvernement des États-Unis ne semble pas avoir d'incidence importante sur l'approvisionnement pour l'instant. L'accroissement et l'optimisation de la production de nos nouvelles scieries du nord-ouest de l'Ontario nous aideront à améliorer notre compétitivité à mesure que les mises en chantier aux États-Unis poursuivent leur reprise modérée et que l'offre de billes dans l'Ouest canadien se resserre.

« Nous prévoyons mettre en service le nouveau lessiveur de Calhoun d'ici la fin de décembre dans le but d'atteindre un fonctionnement opérationnel normal - et d'accroître la production de pâte commerciale - vers la fin du premier trimestre. Même si nous continuons de nous fier aux facteurs fondamentaux sous-jacents et aux perspectives de croissance de la pâte commerciale, nos perspectives à court terme pour les prix demeurent prudentes, compte tenu de l'incertitude entourant les facteurs macroéconomiques et les prix des matières premières dans le monde.

« Le rythme accéléré de baisse de la demande en Amérique du Nord et la hausse des importations liées aux devises continueront de jouer un rôle dans les marchés nord-américains des papiers pour usages spéciaux, facteurs auxquels s'ajoute l'incertitude supplémentaire découlant des obstacles à l'accès au marché imposés par le département du Commerce des États-Unis dans le cadre de son enquête sur l'importation de papier surcalandré canadien. La consommation de papier journal ne montre aucun signe d'amélioration, mais nous comptons toujours mettre à profit toutes nos machines à papier journal, puisque nous estimons que notre base d'actifs nous donne un avantage concurrentiel qui nous permettra de faire face au rythme accéléré de diminution nord-américaine et mondiale et à l'incidence des très bas taux d'exploitation hors Amérique du Nord et Europe de l'Ouest. »

Conférence téléphonique portant sur les résultats

La direction de la Société commentera ses résultats financiers à l'occasion d'une conférence téléphonique qui se tiendra aujourd'hui à 9 heures HE. Le public est invité à prendre part à la téléconférence en composant le 1 877 223-4471 au moins quinze minutes avant l'heure prévue. La téléconférence sera également diffusée en direct à partir du site Web de la Société (www.pfresolu.com). Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le lien Présentations et webdiffusions de l'onglet Investisseurs de la page d'accueil, ou directement. Par la suite, l'enregistrement de la téléconférence sera accessible à partir du site Web de la Société. Il sera aussi accessible par téléphone jusqu'au 12 novembre en composant le 1 800 585-8367 et en fournissant le code d'accès 61376819.

Description des éléments hors gestion courante

Éléments hors gestion courante

Troisième trimestre de

Troisième trimestre de

(en millions)

2015

2014

Écart de conversion défavorable

5

$

17

$

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

2

85

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

-

6

Frais de redémarrage

2

1

Coûts (crédits) hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

13

(2)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

-

50

Autres produits, montant net

(4)

(2)

Incidence fiscale des éléments hors gestion courante

2

(24)

Total

20

$

131

$

Mise en garde concernant les énoncés de nature prospective

L'information contenue dans le présent communiqué portant sur les résultats et celle fournie lors de la conférence téléphonique connexe annoncée ci-dessus qui ne sont pas des résultats publiés ou d'autres informations historiques de Produits forestiers Résolu Inc. renferment des « énoncés de nature prospective » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Ceux-ci incluent, notamment, des énoncés sur les efforts continus de la Société pour réduire ses coûts et augmenter ses ventes et ses bénéfices, notamment en ce qui a trait à ses mesures de réduction des coûts, sur ses perspectives d'affaires et d'exploitation, sur ses cotisations à venir pour satisfaire ses obligations au titre des prestations des régimes de retraite, sur son évaluation des conditions du marché, sur ses projets, sur ses stratégies de croissance et sur son secteur d'activité ainsi que sur ses stratégies pour atteindre ses objectifs de manière générale. Ces énoncés de nature prospective se reconnaissent à l'utilisation de termes prospectifs comme « devrait », « pourrait », « sera », « pourra », « prévoit », « croit », « estime », « tente », « projette » ou d'autres termes ayant un sens similaire indiquant des événements éventuels ou une incidence éventuelle sur les activités de Résolu ou sur ses actionnaires.

Le lecteur est mis en garde de ne pas se fier indûment à ces énoncés de nature prospective, car ces énoncés ne constituent pas une garantie de la performance future. Ils sont fondés sur les hypothèses, opinions et prévisions actuelles de la direction, toutes elles-mêmes exposées à nombre de risques et d'incertitudes, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de Résolu diffèrent considérablement de ceux contenus dans des énoncés de nature prospective. Ces risques et incertitudes, qui pourraient faire en sorte que la situation financière, les résultats d'exploitation et la performance futurs réels de la Société diffèrent considérablement de ceux explicitement ou implicitement énoncés dans le présent communiqué de presse et déclarés lors de la conférence téléphonique mentionnée ci-dessus, comprennent le développement des nouveaux médias, qui devrait continuer à nuire à la demande visant certains de ses principaux produits, de même que le succès des mesures qu'elle prend en réaction au développement de ces médias; l'incidence des frais de fermeture supplémentaires et des charges au titre de la perte de valeur des actifs à long terme ou de l'amortissement accéléré; l'incidence des fluctuations des devises sur sa position concurrentielle, ses prix de vente et ses coûts de fabrication; l'incidence de la conjoncture mondiale; la concurrence féroce dans le secteur des produits forestiers, et notre incapacité de soutenir la concurrence; la publicité négative, même si elle n'est pas fondée, laquelle pourrait avoir des incidences négatives sur sa marque et la commercialité de ses produits; la nature hautement cyclique du secteur des produits forestiers, qui pourrait se répercuter sur les prix et la demande de ses produits, entraînant des marges bénéficiaires faibles ou négatives, faisant baisser les volumes des ventes et entraînant des réductions de la capacité ou des fermetures; l'incidence des contributions à ses régimes de retraite canadiens, qui pourraient être à des niveaux beaucoup plus importants que prévu; l'incidence des modalités régissant l'encours de sa dette, qui pourrait restreindre ses activités actuelles et futures, plus particulièrement sa capacité à réagir aux changements et à prendre certaines mesures; sa capacité de maintenir des ressources en capital suffisantes pour répondre à tous ses besoins en la matière, qui sont considérables; toute incapacité à mettre œuvre ses stratégies visant à augmenter la capacité de bénéficiaire; l'incidence de la modification des lois et des règlements, notamment les règlements et obligations environnementaux, et l'incidence de la future réglementation régissant ses exportations de bois d'œuvre résineux du Canada vers les États-Unis; l'imposition de droits compensateurs, ou encore la nécessité de verser des dépôts en espèces au titre de droits compensateurs estimatifs, ce qui obligerait la Société à réserver un montant considérable sur les ventes de produits assujettis à des droits ou à des exigences de dépôts en espèces et nuirait à la position concurrentielle des activités touchées; toute difficulté, voire l'incapacité, de se procurer de la fibre ligneuse à des prix avantageux; l'incidence des variations du coût de l'énergie et d'autres matières premières, qui entraînerait une hausse des coûts de fabrication et, conséquemment, une réduction de ses marges; l'incidence de l'évolution de la situation politique ou économique au Canada, aux États-Unis ou dans d'autres pays où ses produits sont fabriqués ou vendus; les risques matériels et financiers liés aux changements climatiques; l'incidence des conflits de travail; l'occurrence de conditions météorologiques extrêmes et de catastrophes naturelles ou d'origine humaine, qui pourrait interrompre sa chaîne d'approvisionnement et la livraison de ses produits; les risques en matière de sécurité cybernétique; ainsi que les risques et incertitudes décrits à la rubrique 1A, intitulée « Facteurs de risque », de la première partie du rapport annuel sur formulaire 10-K de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2014.

Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué portant sur les résultats et ceux fournis lors de la conférence téléphonique connexe annoncée ci-dessus sont faits expressément sous réserve des informations contenues dans les documents déposés par Résolu auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et des autorités réglementaires canadiennes en matière de valeurs mobilières. Résolu ne reconnaît aucune obligation de mettre à jour ces énoncés de nature prospective ou de les réviser, que ce soit à la suite de nouvelles informations ou d'événements futurs, sauf si cela est requis par la loi.

Produits forestiers Résolu en bref

Produits forestiers Résolu est un chef de file mondial de l'industrie des produits forestiers offrant une grande variété de produits, notamment du papier journal, des papiers pour usages spéciaux, de la pâte commerciale et des produits du bois. La Société possède ou exploite quelque 40 usines de pâtes, de papiers et de produits du bois aux États-Unis, au Canada et en Corée du Sud, ainsi que des centrales électriques au Canada. Elle commercialise ses produits dans près de 80 pays. De plus, la totalité des terrains forestiers sous la gestion de Résolu ont été certifiés conformes, par des experts indépendants, à au moins une des trois normes d'aménagement forestier durable reconnues mondialement. Les actions de Produits forestiers Résolu se négocient sous le symbole RFP à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto.

Résolu et d'autres sociétés membres de l'Association des produits forestiers du Canada, ainsi que des organismes environnementaux, sont partenaires de l'Entente sur la forêt boréale canadienne. Ce groupe s'active à chercher des solutions aux enjeux de conservation qui répondent à l'objectif de trouver un juste équilibre entre les trois piliers du développement durable liés aux activités humaines, soit les aspects environnementaux, sociaux et économiques.

Résolu est fière de figurer parmi les 50 meilleures entreprises citoyennes canadiennes au classement Corporate Knights de 2014. La Société et Richard Garneau, président et chef de la direction, ont été désignés pour faire partie des lauréats canadiens du prix Clean50 de 2015 et Résolu s'est également vu décerner le prix international « Clean Tech » remis par le magazine The New Economy dans la catégorie Meilleures solutions du domaine de la forêt et du papier.

_______________________ 1 Au deuxième trimestre, la Société a modifié la présentation des charges au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite de manière à isoler les éléments nets liés au financement et à la réévaluation qui étaient auparavant ventilés aux secteurs opérationnels et à les réattribuer au secteur « Siège social et autre » dans la présentation sectorielle du résultat d'exploitation. Le coût des services rendus au cours de la période et l'amortissement des crédits au titre des services passés continueront d'être ventilés aux secteurs opérationnels.

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS

(non audités, en millions, à l'exception des montants par action)

Trimestres 

Périodes de neuf mois

clos les 30 septembre

closes les 30 septembre

2015

2014

2015

2014

Ventes

905

$

1 096

$

2 751

$

3 203

$

Frais et charges

Coût des produits vendus, avant l'amortissement et les frais de distribution

687

816

2 097

2 449

Amortissement

59

60

176

184

Frais de distribution

117

134

348

388

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration

34

41

115

118

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes  1)

2

85

8

147

Gain net à la cession d'actifs

-

-

-

(2)

Résultat d'exploitation 

6

(40)

7

(81)

Charge d'intérêts

(9)

(12)

(32)

(35)

Autres (charges) produits, montant net  2)

(1)

(65)

5

(58)

Résultat avant les impôts

(4)

(117)

(20)

(174)

(Charge) économie d'impôts 

(2)

1

(22)

8

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant 

pas le contrôle

(6)

(116)

(42)

(166)

Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

-

-

(1)

(2)

Résultat net attribuable à Produits forestiers Résolu inc. 

(6)

$

(116)

$

(43)

$

(168)

$

Résultat net par action attribuable aux porteurs d'actions ordinaires de Produits forestiers Résolu inc.

De base

(0,07)

$

(1,23)

$

(0,46)

$

(1,78)

$

Dilué

(0,07)

(1,23)

(0,46)

(1,78)

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires de Produits forestiers Résolu inc. 

en circulation

De base

91,1

94,6

93,3

94,6

Dilué

91,1

94,6

93,3

94,6

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

BILANS CONSOLIDÉS

(non audités, en millions)

30 septembre

31 décembre

2015

2014

Actif

Actif à court terme

Trésorerie et équivalents

235

$

337

$

Comptes débiteurs, montant net

Créances clients

420

449

Autres

93

90

Stocks, montant net

535

542

Actifs d'impôts futurs

22

70

Autres actifs à court terme

63

46

Total de l'actif à court terme

1 368

1 534

Immobilisations corporelles, montant net

1 932

1 985

Actifs incorporels amortissables, montant net

60

62

Actifs d'impôts futurs

1 028

1 219

Autres actifs

160

121

Total de l'actif

4 548

$

4 921

$

Passif et capitaux propres

Passif à court terme

Comptes fournisseurs et charges à payer

467

$

518

$

Partie à court terme de la dette à long terme

1

1

Total du passif à court terme

468

519

Dette à long terme, déduction faite de la partie à court terme 

596

596

Obligations au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages 

complémentaires de retraite

1 356

1 616

Passifs d'impôts futurs

3

3

Autres passifs

67

70

Total du passif

2 490

2 804

Engagements et éventualités

Capitaux propres

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Produits forestiers Résolu inc.

Actions ordinaires

-

-

Surplus d'apport

3 764

3 754

Déficit

(912)

(869)

Cumul des autres éléments du résultat étendu

(686)

(718)

Actions autodétenues, au coût

(120)

(61)

Total des capitaux propres de Produits forestiers Résolu inc.

2 046

2 106

Participations ne donnant pas le contrôle

12

11

Total des capitaux propres

2 058

2 117

Total du passif et des capitaux propres

4 548

$

4 921

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE 

(non audités, en millions)

Périodes de neuf mois

closes les 30 septembre

2015

2014

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(42)

$

(166)

$

Ajustements de rapprochement du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, et des flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation

Rémunération à base d'actions

10

3

Amortissement

176

184

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

2

139

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

1

10

Impôts sur les bénéfices futurs

26

(9)

Cotisations aux régimes de retraite et aux régimes d'avantages complémentaires de retraite, montant net

(66)

(128)

Gain net à la cession d'actifs

-

(2)

Écart de conversion défavorable des impôts futurs libellés en devises

160

63

Écart de conversion favorable des obligations au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite libellés en devises

(148)

(51)

Déboursés liés aux travaux de maintenance majeurs planifiés, montant net

(12)

(1)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

-

50

Excédent des dividendes sur les bénéfices reçus des participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence

-

2

Variations du fonds de roulement

Comptes débiteurs

24

35

Stocks

4

(44)

Autres actifs à court terme

(7)

(10)

Comptes fournisseurs et charges à payer

(45)

-

Divers, montant net

7

5

Flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation

90

80

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Trésorerie consacrée à l'acquisition d'immobilisations corporelles

(123)

(142)

Cession d'actifs

-

6

Diminution des liquidités soumises à restrictions

-

1

(Augmentation) diminution des dépôts de garantie pour les lettres de crédit, montant net

(5)

2

Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement

(128)

(133)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Remboursements de dette

-

(1)

Paiements de frais de financement et de facilité de crédit

(3)

(1)

Rachats d'actions autodétenues 

(59)

-

Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement

(62)

(2)

Incidence de la variation des taux de change sur la trésorerie et ses équivalents 

(2)

(2)

Diminution nette de la trésorerie et de ses équivalents

(102)

(57)

Trésorerie et équivalents

Solde au début de la période

337

322

Solde à la fin de la période

235

$

265

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT D'EXPLOITATION ET DU RÉSULTAT NET,

COMPTE TENU DES AJUSTEMENTS POUR LES ÉLÉMENTS HORS GESTION COURANTE

Les tableaux ci-dessous présentent le rapprochement de notre résultat d'exploitation, de notre résultat net et de notre résultat par action avant les éléments hors gestion courante et de ces mêmes mesures telles que publiées. Se reporter à la note 3 afférente aux états financiers consolidés non audités pour un éclairage sur l'utilisation de mesures non conformes aux PCGR.

Trimestre clos le 30 septembre 2015

(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat

d'exploitation

Résultat net

Résultat

par action

Tel que publié, selon les PCGR

6

$

(6)

$

(0,07)

$

Ajustements pour les éléments hors gestion courante

Écart de conversion défavorable

-

5

0,06

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

2

2

0,02

Frais de redémarrage

2

2

0,02

Coûts hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

13

13

0,14

Autres produits, montant net

-

(4)

(0,04)

Incidence fiscale des éléments hors gestion courante

-

2

0,02

Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

23

$

14

$

0,15

$

Trimestre clos le 30 septembre 2014

(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat

d'exploitation

Résultat net

Résultat

par action

Tel que publié, selon les PCGR

(40)

$

(116)

$

(1,23)

$

Ajustements pour les éléments hors gestion courante

Écart de conversion défavorable

-

17

0,18

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

85

85

0,90

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

6

6

0,06

Frais de redémarrage

1

1

0,01

Crédits hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

(2)

(2)

(0,02)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de mise en équivalence

-

50

0,53

Autres produits, montant net

-

(2)

(0,02)

Incidence fiscale des éléments hors gestion courante

-

(24)

(0,25)

 Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

50

$

15

$

0,16

$

Période de neuf mois close le 30 septembre 2015

(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat

d'exploitation

Résultat net

Résultat

par action

Tel que publié, selon les PCGR

7

$

(43)

$

(0,46)

$

Ajustements pour les éléments hors gestion courante

Écart de conversion défavorable

-

2

0,02

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

8

8

0,09

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

1

1

0,01

Frais de redémarrage

4

4

0,04

Coûts hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

39

39

0,42

Autres produits, montant net

-

(7)

(0,08)

Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-

(2)

(0,02)

 Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

59

$

2

$

0,02

$

Période de neuf mois close le 30 septembre 2014

(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat

d'exploitation

Résultat net

Résultat

par action

Tel que publié, selon les PCGR

(81)

$

(168)

$

(1,78)

$

Ajustements pour les éléments hors gestion courante

Écart de conversion défavorable

-

14

0,15

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

147

147

1,55

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

10

10

0,11

Frais de redémarrage

2

2

0,02

Gain net à la cession d'actifs

(2)

(2)

(0,02)

Crédits hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

(8)

(8)

(0,09)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de mise en équivalence

-

50

0,53

Autres produits, montant net

-

(6)

(0,06)

Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-

(35)

(0,37)

 Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

68

$

4

$

0,04

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT NET,

DU BAIIA ET DU BAIIA AJUSTÉ

Les tableaux ci-dessous présentent le rapprochement de notre résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, du BAIIA et du BAIIA ajusté. Se reporter à la note 3 afférente aux états financiers consolidés non audités pour un éclairage sur l'utilisation de mesures non conformes aux PCGR que sont le BAIIA et le BAIIA ajusté.

Trimestre clos le 30 septembre 2015

(non audités, en millions de dollars)

Papier

journal

Papiers pour usages spéciaux

Pâte

commerciale

Produits

du bois

Siège social

et autre

Total

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 

(10)

$

9

$

22

$

9

$

(36)

$

(6)

$

Charge d'intérêts

9

9

Charge d'impôts

2

2

Amortissement

16

18

14

9

2

59

BAIIA

6

$

27

$

36

$

18

$

(23)

$

64

$

Écart de conversion défavorable

5

5

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

2

2

Frais de redémarrage 

2

2

Coûts hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

13

13

Autres produits, montant net

(4)

(4)

BAIIA ajusté

6

$

27

$

36

$

18

$

(5)

$

82

$

Trimestre clos le 30 septembre 2014

(non audités, en millions de dollars)

Papier

journal

Papiers pour

usages spéciaux

Pâte

commerciale

Produits

du bois

Siège social

et autre

Total

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 

5

$

6

$

20

$

24

$

(171)

$

(116)

$

Charge d'intérêts

12

12

Économie d'impôts

(1)

(1)

Amortissement

17

20

13

8

2

60

BAIIA

22

$

26

$

33

$

32

$

(158)

$

(45)

$

Écart de conversion défavorable

17

17

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

85

85

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

6

6

Frais de redémarrage 

1

1

Crédits hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

(2)

(2)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de mise en équivalence

50

50

Autres produits, montant net

(2)

(2)

BAIIA ajusté

22

$

26

$

33

$

32

$

(3)

$

110

$

Période de neuf mois close le 30 septembre 2015

(non audités, en millions de dollars)

Papier

journal

Papiers pour

usages spéciaux

Pâte

commerciale

Produits

du bois

Siège social

et autre

Total

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 

(10)

$

31

$

59

$

10

$

(132)

$

(42)

$

Charge d'intérêts

32

32

Charge d'impôts

22

22

Amortissement

48

54

40

26

8

176

BAIIA

38

$

85

$

99

$

36

$

(70)

$

188

$

Écart de conversion défavorable

2

2

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

8

8

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

1

1

Frais de redémarrage 

4

4

Coûts hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

39

39

Autres produits, montant net

(7)

(7)

BAIIA ajusté

38

$

85

$

99

$

36

$

(23)

$

235

$

Période de neuf mois close le 30 septembre 2014

(non audités, en millions de dollars)

Papier

journal

Papiers pour

usages spéciaux

Pâte

commerciale

Produits

du bois

Siège social

et autre

Total

Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 

6

$

(23)

$

51

$

51

$

(251)

$

(166)

$

Charge d'intérêts

35

35

Économie d'impôts

(8)

(8)

Amortissement

52

64

39

24

5

184

BAIIA

58

$

41

$

90

$

75

$

(219)

$

45

$

Écart de conversion défavorable

14

14

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

147

147

Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

10

10

Frais de redémarrage 

2

2

Gain net à la cession d'actifs

(2)

(2)

Crédits hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

(8)

(8)

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de mise en équivalence

50

50

Autres produits, montant net

(6)

(6)

BAIIA ajusté

58

$

41

$

90

$

75

$

(12)

$

252

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. Notes afférentes aux états financiers consolidés non audités

1.

Le tableau ci-après présente les frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes pour les trimestres et les périodes de neuf mois closes les 30 septembre 2015 et 2014.

(non audités, en millions)

Perte de valeur d'actifs

Amortissement accéléré

Indemnités de départ et autres charges

Total

Installations fermées définitivement

Usine de papier d'Iroquois Falls (Ontario)

Troisième trimestre

1

$

1

$

(1)

$

1

$

Neuf premiers mois

1

1

4

6

Machine à papier de Clermont (Québec)

Troisième trimestre

-

-

-

-

Neuf premiers mois

-

2

-

2

Autres

Troisième trimestre

-

-

1

1

Neuf premiers mois

-

-

-

-

Total

Troisième trimestre de 2015

1

$

1

$

-

$

2

$

Neuf premiers mois de 2015

1

3

4

8

Troisième trimestre de 2014

3

$

65

$

17

$

85

$

Neuf premiers mois de 2014

9

113

25

147

 

2.

Le tableau ci-après présente la ventilation du poste Autres (charges) produits, montant net, inscrit pour les trimestres et les périodes de neuf mois closes les 30 septembre 2015 et 2014.

Trimestres clos les 30 septembre

Périodes de neuf mois closes les

30 septembre

(non audités, en millions)

2015

2014

2015

2014

Écart de conversion défavorable

(5)

$

(17)

$

(2)

$

(14)

$

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

-

(50)

-

(50)

Produits divers

4

2

7

6

(1)

$

(65)

$

5

$

(58)

$

 

3.

Le résultat d'exploitation, le résultat net et le résultat net par action (le « RPA »), ces trois résultats étant présentés avant les éléments hors gestion courante, de même que le résultat avant la charge d'intérêts, les impôts et l'amortissement (le « BAIIA ») et le BAIIA ajusté, répartis, dans chaque cas, entre chacun des secteurs isolables (Papier journal, Papiers pour usages spéciaux, Pâte commerciale et Produits du bois) conformément aux dispositions du Financial Accounting Standards Board Accounting Standards Codification 290, intitulé Segment Reporting, ne sont pas des mesures reconnues par les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR »).

Le résultat d'exploitation avant les éléments hors gestion courante s'entend du résultat d'exploitation, tel qu'il est présenté dans les états consolidés des résultats de la Société, ajusté pour ne pas tenir compte d'éléments tels que les frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes, les pertes de valeur des stocks liés à des fermetures, les frais de redémarrage, les gains ou pertes à la cession d'actifs, les coûts et crédits hors exploitation au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite et les autres charges ou produits. Ces éléments sont éliminés des résultats d'exploitation sectoriels établis selon les PCGR aux fins d'analyse interne.

Le résultat net avant les éléments hors gestion courante s'entend du résultat net, tel qu'il est présenté dans les états consolidés des résultats de la Société, ajusté pour ne pas tenir compte des mêmes éléments hors gestion courante tels qu'appliqués au résultat d'exploitation, ni des écarts de conversion favorables ou défavorables, de la perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence et des autres produits (charges), montant net.

Le RPA avant les éléments hors gestion courante s'entend du résultat net, ajusté pour ne pas tenir compte des éléments hors gestion courante, dilué par action.

Le BAIIA sectoriel s'entend du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, tiré des états consolidés des résultats, réparti entre chacun des secteurs isolables de la Société, ajusté pour ne pas tenir compte de l'amortissement. Le BAIIA du secteur Siège social et autre s'entend du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, tiré des états consolidés des résultats, après l'attribution aux secteurs isolables, ajusté pour ne pas tenir compte de la charge d'intérêts, des impôts et de l'amortissement.

Le BAIIA ajusté s'entend du BAIIA, ajusté pour ne pas tenir compte des mêmes éléments hors gestion courante tels qu'appliqués au résultat net.

La Société est d'avis que ces mesures non conformes aux PCGR sont utiles parce qu'elles sont cohérentes avec les indicateurs internes qu'utilise la direction pour évaluer la performance de la Société et qu'elles facilitent la comparaison, par le lecteur, des activités et de la performance financière de la Société d'une période à l'autre. Le résultat d'exploitation, le résultat net et le RPA, ces trois résultats étant présentés avant les éléments hors gestion courante, de même que le BAIIA et le BAIIA ajusté sont des mesures internes et, en conséquence, pourraient ne pas être comparables à ceux d'autres sociétés. Ces mesures non conformes aux PCGR ne sauraient se substituer aux mesures financières établies selon les PCGR et contenues dans les états consolidés des résultats déposés auprès de la Securities and Exchange Commission.

 

SOURCE Produits forestiers Résolu Inc.

Renseignements : Investisseurs : Rémi G. Lalonde, Vice-président et trésorier, 514 394-2345, ir@resolutefp.com ; Médias et autres : Karl Blackburn, Directeur principal, Affaires publiques et relations gouvernementales - Canada, 514 394-2178, karl.blackburn@resolutefp.com

LIENS CONNEXES
www.resolutefp.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.