Résolu annonce ses résultats financiers provisoires du quatrième trimestre de 2014 et de l'exercice 2014

  • BAIIA ajusté de 106 M$ pour le quatrième trimestre de 2014 / 366 M$ pour l'exercice 2014
  • Bénéfice net de 0,38 $ par action pour le quatrième trimestre de 2014 et de 0,49 $ par action pour l'exercice 2014, avant les éléments hors gestion courante
  • Augmentation de la trésorerie permet de réduire la dette nette à 260 M$; les liquidités s'élèvent à 858 M$
  • Perte nette de 109 M$ pour le quatrième trimestre de 2014 / 277 M$ pour l'exercice 2014, selon les PCGR, causée en bonne partie par les frais de fermeture et les pertes de valeur d'actifs
  • L'exercice 2014 a été le meilleur que la Société a connu au chapitre de la sécurité au travail

$ US

MONTRÉAL, le 5 févr. 2014 /CNW Telbec/ - Produits forestiers Résolu Inc. (NYSE: RFP) (TSX: RFP) a annoncé aujourd'hui qu'elle a dégagé un bénéfice net, avant les éléments hors gestion courante, de 36 M$, soit de 0,38 $ par action, pour le trimestre clos le 31 décembre 2014, soit des améliorations de 4 M$ et de 0,04 $ par action, respectivement, par rapport aux résultats du trimestre correspondant de 2013. Les ventes du quatrième trimestre de 2014 ont été de 1,1 G$, en baisse de 95 M$, soit de 8 %, sur celles du quatrième trimestre de 2013. La perte nette selon les PCGR a été de 109 M$, soit de 1,15 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2014, en regard de la perte nette correspondante de 3 M$, soit de 0,03 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2013. La Société a dégagé un BAIIA ajusté de 106 M$ pour le quatrième trimestre de 2014, en baisse de 4 M$ sur celui du quatrième trimestre de 2013.

Pour l'exercice 2014, la Société a dégagé un bénéfice net, avant les éléments hors gestion courante, de 46 M$, soit de 0,49 $ par action, en regard de chiffres correspondants de 107 M$ et de 1,13 $ par action pour l'exercice précédent. Les ventes de 2014 ont été de 4,3 G$, en baisse de 203 M$, soit de 5 %, sur celles de 2013. La perte nette selon les PCGR a été de 277 M$, soit de 2,93 $ par action, pour 2014, en regard de la perte nette correspondante de 639 M$, soit de 6,75 $ par action, pour 2013. Les résultats de 2013 avaient été fortement influencés par la charge fiscale hors trésorerie de 572 M$. La Société a dégagé un BAIIA ajusté de 366 M$ pour 2014, en baisse de 11 M$ sur celui de 2013.

« Nos secteurs Pâte commerciale et Produits du bois ont dégagé ensemble un BAIIA de 221 M$ pour 2014, soit une amélioration de 30 % par rapport à 2013, a mentionné Richard Garneau, président et chef de la direction. Leur excellent rendement nous a permis d'obtenir de bons résultats pour les trois derniers trimestres de 2014 et de dégager un BAIIA ajusté de 366 M$ pour l'exercice, et ce, en dépit de l'incidence défavorable de 55 M$ causée par les conditions climatiques anormalement rigoureuses de l'hiver 2014. Nos volumes expédiés de produits du bois ont augmenté de 105 millions de pieds-planche pour 2014. En outre, d'ici la fin de 2015, nous sommes en voie d'augmenter notre capacité de production annuelle d'un nombre additionnel de 300 millions de pieds-planche grâce à la mise en service graduelle de nos scieries situées à Ignace et à Atikokan. Notre projet de lessivage en continu à Calhoun progresse si bien que nous prévoyons entamer la phase démarrage au cours du quatrième trimestre de 2015. Lorsque notre nouveau lessiveur fonctionnera à plein rendement, nous serons en mesure de fabriquer 100 000 tonnes métriques de plus de pâte commerciale par année. Cet équipement de calibre mondial contribuera grandement à réduire les coûts de fabrication de l'usine et à améliorer la qualité de ses produits.

La comparaison du BAIIA du quatrième trimestre à celui du trimestre précédent reflète principalement la diminution des coûts de fabrication des papiers en raison de la dévaluation du dollar canadien, diminution qui a été en partie contrebalancée par la chute des prix de vente, principalement du papier journal, et par la faiblesse saisonnière de la demande des produits du bois et des papiers pour usages spéciaux.

La sécurité de nos travailleurs est notre principale priorité et, collectivement, nous visons une exploitation exempte d'accidents. Je suis heureux d'annoncer que nous avons fait mieux que l'objectif exigeant que nous nous étions fixé pour 2014. Nous avons limité notre taux d'accident à 0,83, tel que le définit l'Occupational Safety and Health Administration (l'« OSHA »). C'est un résultat encore plus favorable que le taux de 1,02 que nous avions atteint pour 2013 et qui nous plaçait parmi les meilleures entreprises au monde en matière de sécurité au travail. Cette réalisation remarquable est le fruit de l'attention, de l'engagement et de la vigilance de nos salariés; nous les en remercions. »

La définition des mesures financières hors PCGR, notamment les ajustements liés aux éléments hors gestion courante et le BAIIA ajusté, ainsi que leur rapprochement aux mesures financières selon les PCGR sont présentés ci-dessous.

ÉVOLUTION DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION SECTORIELS TRIMESTRIELS PAR RAPPORT À LA PÉRIODE PRÉCÉDENTE

Pâte commerciale

Le secteur Pâte commerciale a dégagé un bénéfice d'exploitation de 13 M$ pour le quatrième trimestre de 2014, en baisse de 8 M$ par rapport à celui du troisième trimestre. Le prix de vente moyen a fléchi de 1 %, pour s'établir à 695 $ la tonne métrique, principalement à cause de la baisse du prix de vente moyen des pâtes de feuillus. Les volumes expédiés du quatrième trimestre ont diminué d'un peu plus de 3 %, soit de 12 000 tonnes métriques, principalement en raison du retard dans l'échéancier des expéditions vers la fin du trimestre. Le niveau des stocks de produits finis est resté stable à 93 000 tonnes métriques. Le coût de fabrication unitaire (le « coût livré ») a augmenté de 2 %, principalement en raison de la diminution de l'apport de la centrale de cogénération de Saint-Félicien, au Québec, qui a été temporairement mise hors service pour les travaux d'entretien annuels.

Pour l'exercice 2014, le bénéfice d'exploitation du secteur Pâte commerciale s'est élevé à 66 M$, en hausse de 24 M$ par rapport à celui de l'exercice 2013. Le prix de vente moyen s'est amélioré de 39 $ la tonne métrique, soit de 6 %, conséquence de meilleurs prix de vente pour la pâte de résineux, pour la pâte en flocons et, dans une moindre mesure, pour la pâte à base de fibres recyclées. Les volumes expédiés de 2014 ont cependant diminué de 200 000 tonnes métriques, soit de 13 %, en raison de la consommation interne accrue de pâte - nous avons notamment redirigé de la pâte de feuillus de Calhoun vers la fabrication de papiers haut de gamme à valeur ajoutée −, du ralentissement de la production de la pâte kraft blanchie à base de fibres recyclées et de bris de matériel. Le coût livré de 2014 a augmenté de 3 %, principalement en raison de la répartition des coûts fixes sur des volumes expédiés moins élevés. À la fin de 2014, le niveau des stocks de produits finis était supérieur de 12 000 tonnes métriques à celui de la fin de 2013.

Produits du bois

Le bénéfice d'exploitation du quatrième trimestre de 2014 du secteur Produits du bois s'est élevé à 18 M$, en baisse de 6 M$ par rapport au résultat d'exploitation record du troisième trimestre de 2014. Les volumes expédiés ont diminué de 32 millions de pieds-planche, soit de 8 %, baisse cohérente avec le ralentissement saisonnier du secteur de la construction. Les stocks de produits finis ont encore diminué, cette fois de 6 %, durant le quatrième trimestre. Le prix de vente moyen a chuté de 16 $ le millier de pieds-planche, soit de 4 %, résultat net de la baisse de 2 % du prix de vente du bois de dimension de longueurs variées et de 5 % de ceux du bois de colombage et des produits du bois d'ingénierie. Le coût livré du quatrième trimestre de 2014 a baissé de 1 %, pour atteindre 332 $ le millier de pieds-planche.

La relance de la scierie située à Ignace au cours du quatrième trimestre à la suite de sa remise à neuf va bon train. L'usine de granules de bois située à Thunder Bay, en Ontario, est en service depuis octobre dernier. Après seulement deux mois d'activité, elle produit déjà un BAIIA. Le travail se poursuit pour améliorer la productivité afin que l'usine atteigne son niveau cible de production.

Pour l'exercice 2014, le bénéfice d'exploitation du secteur Produits du bois s'est élevé à 69 M$, une hausse de 28 M$ par rapport à 2013. En dépit de la pénurie de bois qui a sévi dans certaines régions du Québec, les volumes expédiés durant 2014 ont augmenté de 105 millions de pieds-planche, soit de 7 %, pour atteindre 1 585 millions de pieds-planche. Cette augmentation reflète les premières étapes des mesures prises par la Société pour accroitre sa capacité de production afin de tirer parti de la reprise graduelle du secteur de la construction domiciliaire aux États-Unis. Parmi ces mesures, notons, en 2013, la remise en service de la scierie située à Maniwaki, au Québec, et le remplacement d'une ligne de sciage de la scierie située à Comtois, au Québec, ainsi que d'autres initiatives pour accroitre la capacité de production. En dépit des variations importantes des prix durant les deux derniers exercices, le prix de vente moyen de 2014 est resté essentiellement identique à celui de 2013. Le coût livré de 2014 a baissé de 4 %, par rapport à 2013, principalement grâce à l'incidence favorable de la dépréciation du dollar canadien, à la répartition des coûts fixes sur des volumes expédiés plus importants et à la comptabilisation de crédits d'impôt additionnels liés à des investissements en infrastructure. Ces facteurs favorables ont cependant été en partie contrebalancés par l'augmentation du coût des billes de bois dans la province de Québec, causée par la refonte du régime forestier, et par la baisse des prix des copeaux vendus à l'interne. Les stocks de produits finis ont diminué de 5 % durant 2014.

Papier journal

Pour le secteur Papier journal, le bénéfice d'exploitation du quatrième trimestre de 2014 a été de 15 M$, une hausse de 10 M$ par rapport à celui du troisième trimestre de 2014. Les volumes expédiés ont augmenté 13 000 tonnes métriques, soit de 2 %, par rapport au trimestre précédent, à la faveur de l'accroissement des volumes expédiés vers les marchés nord-américains, partiellement compensé par la diminution des volumes expédiés vers les marchés d'exportation. La situation difficile dans le secteur du Papier journal à l'échelle mondiale, notamment l'appréciation importante du dollar américain par rapport aux devises européennes et latino-américaines, l'effondrement du rouble russe, ainsi que le rythme accéléré de la diminution structurelle de la demande, a fait chuter le prix de vente moyen de 2 % pour le quatrième trimestre. Le coût livré a baissé de 27 $ par tonne métrique, soit de 5 %, par rapport au troisième trimestre, pour s'établir à 555 $ par tonne métrique, principalement grâce à l'incidence favorable de la dévaluation du dollar canadien, à la diminution saisonnière des prix de l'électricité dans le sud-est des États-Unis et à l'augmentation de l'apport de la centrale de cogénération située à Thunder Bay. Cette dernière avait été touchée, au troisième trimestre de 2014, par l'arrêt de production annuelle qui avait duré plus longtemps que prévu, ainsi que par des pannes de courant. Par ailleurs, la Société a réduit de nouveau ses stocks de produits finis qui ont diminué de 7 % durant le quatrième trimestre de 2014.

Pour l'exercice 2014, le bénéfice d'exploitation du secteur Papier journal a été de 23 M$, par rapport à 40 M$ pour 2013. Les volumes expédiés n'ont été que de 1 % inférieurs à ceux de 2013, bien que la demande nord-américaine et mondiale ait chuté de 9 % et de 7 %, respectivement. Les volumes expédiés vers les marchés nord-américains sont en hausse de 5 %, tandis que ceux destinés aux marchés d'exportation ont diminué de 9 %. Les ventes de papier journal de la Société aux marchés nord-américains ont constitué 60 % du total des volumes expédiés. Le prix de vente moyen du papier journal de 2014 a été inférieur de 25 $ la tonne métrique  à celui de 2013, soit 4 % de moins, ce qui traduit le contexte difficile des marchés mondiaux du papier journal. Le coût livré a baissé de 17 $ par tonne métrique, soit de 3 %, par rapport à 2013, pour s'établir à 582 $ par tonne métrique. Cette baisse est principalement attribuable à l'incidence favorable de la dévaluation du dollar canadien, en partie contrebalancée par l'incidence défavorable des conditions climatiques hivernales anormalement rigoureuses qui ont sévi durant le premier trimestre de 2014.

Papiers pour usages spéciaux

Pour le quatrième trimestre de 2014, le secteur Papiers pour usages spéciaux a dégagé un bénéfice d'exploitation de 4 M$, soit 2 M$ de moins que pour le troisième trimestre. Le prix de vente moyen est resté stable par rapport au trimestre précédent. Les volumes expédiés du secteur ont diminué de 4 %, soit de 20 000 tonnes courtes, à cause du ralentissement saisonnier de la demande de papiers blancs et aux arrêts de production conséquents. Le coût livré du quatrième trimestre de 2014 s'est établi à 706 $ par tonne courte, soit pratiquement le même niveau que pour le trimestre précédent. Parmi les facteurs favorables, notons la dépréciation du dollar canadien ainsi que la disparition des coûts fixes auparavant engagés par l'usine Laurentide située à Shawinigan, au Québec. Ces facteurs ont été contrebalancés par la répartition des autres coûts fixes sur des volumes expédiés moins élevés en raison de facteurs saisonniers. Les stocks de produits finis ont chuté de 39 000 tonnes courtes, soit de 32 %, durant le quatrième trimestre de 2014. L'usine Laurentide a été mise hors service à la mi-octobre, car elle était devenue moins concurrentielle principalement à la suite du redémarrage d'une usine d'une entreprise concurrente vers la fin de 2012.

Pour l'exercice 2014, le secteur Papiers pour usages spéciaux a subi une perte d'exploitation de 17 M$, en regard d'un bénéfice d'exploitation de 35 M$ pour l'exercice 2013. Les volumes expédiés du secteur ont diminué de 59 000 tonnes courtes, soit de 3 %, en raison des arrêts de production causés par les conditions climatiques rigoureuses, des bris de matériel à l'usine de Catawba, en Caroline du Sud, ainsi que de la baisse de la production découlant de la fermeture de l'usine située à Fort Frances, en Ontario, et de l'usine Laurentide. Le prix de vente moyen a chuté de 29 $ la tonne courte, soit de 4 %, principalement à cause de la baisse importante des prix des papiers couchés à base de pâte mécanique durant les neuf premiers mois de 2014, conséquence de la surabondance de l'offre sur les marchés. Le coût livré de 2014 est resté stable par rapport à 2013. Il a été, d'une part, avantagé par la dépréciation du dollar canadien et par la diminution de la charge de retraite et des avantages de retraite et, d'autre part, désavantagé par l'augmentation des frais de transport, par la répartition des coûts fixes sur des volumes expédiés moins élevés et par les conditions climatiques hivernales anormalement rigoureuses au début de 2014. Les stocks de produits finis ont chuté de 13 000 tonnes courtes, soit de 14 %, durant 2014.

ÉVOLUTION DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION CONSOLIDÉS PAR RAPPORT À L'EXERCICE PRÉCÉDENT

Pour le trimestre

La Société a subi une perte d'exploitation de 93 M$ pour le quatrième trimestre de 2014, en regard d'un bénéfice d'exploitation de 8 M$ pour le trimestre correspondant de 2013. Dans l'ensemble, les prix de vente des produits pour le quatrième trimestre de 2014 ont été inférieurs à ceux du trimestre correspondant de 2013, en raison de la baisse de 5 % du prix de vente moyen du papier journal et de 3 % de celui des papiers pour usages spéciaux, baisses n'ayant été qu'en partie contrebalancées par la hausse de 3 % du prix de vente moyen de la pâte commerciale. La diminution des volumes expédiés s'explique par la baisse de 16 % des volumes expédiés de pâte commerciale, de 6 % de ceux des papiers pour usages spéciaux et de 3 % de ceux du papier journal, seuls ceux des produits du bois ayant augmenté, de 3 %. La diminution des volumes expédiés de la pâte commerciale est principalement attribuable à la consommation interne accrue de pâte, au ralentissement de la production de la pâte kraft blanchie à base de fibres recyclées et à des retards dans l'échéancier des expéditions vers la fin de l'exercice.

Dans l'ensemble, les coûts de fabrication ont diminué de 12 M$ par rapport au quatrième trimestre de 2013, principalement grâce à la diminution de la charge de retraite et des avantages de retraite. La dévaluation du dollar canadien a eu une incidence favorable de 27 M$ sur les résultats. La Société a inscrit une charge de 131 M$ pour le quatrième trimestre de 2014, au titre de l'amortissement accéléré et d'autres frais liés à des fermetures, dont environ 27 M$ se traduiront par des déboursés. Les frais de fermetures découlent de la fermeture définitive d'installations de fabrication de papier journal à Iroquois Falls, en Ontario, et à Baie-Comeau et à Clermont, au Québec, durant le quatrième trimestre. Ils comprennent également le solde de l'amortissement accéléré lié à la fermeture de l'usine de papiers pour usages spéciaux Laurentide à la mi-octobre. En outre, la Société a inscrit une charge additionnelle de 11 M$ découlant de la perte de valeur de sa participation de 40 % dans la société en commandite non consolidée Ponderay Newsprint Company, dont elle est responsable de la gestion.

Pour l'exercice

La Société a subi une perte d'exploitation de 174 M$ pour l'exercice 2014, en regard d'une perte d'exploitation de 2 M$ pour 2013. La détérioration du résultat d'exploitation est en partie attribuable à la baisse des prix de vente des papiers et à la diminution des volumes expédiés de pâte commerciale et de papiers pour usages spéciaux, facteurs défavorables en partie contrebalancés par la hausse du prix de vente moyen de la pâte commerciale et de l'augmentation de 7 % des volumes expédiés de produits du bois. La dévaluation du dollar canadien a eu une incidence favorable de 98 M$ sur le résultat d'exploitation. Compte non tenu de ce dernier élément et de la diminution du total des volumes expédiés, les coûts de fabrication sont restés essentiellement stables, résultat net de nombreux facteurs qui se sont contrebalancés, notamment les coûts très élevés du premier trimestre découlant des conditions climatiques anormalement rigoureuses  de l'hiver 2014 (résultant en des charges additionnelles de 55 M$) et la diminution des frais de redémarrage ainsi que de la charge de retraite et des avantages complémentaires de retraite (soit une économie totale de 62 M$). La Société a inscrit une charge de 278 M$ pour 2014, au titre de l'amortissement accéléré et d'autres frais liés à des fermetures dans le cadre de ses mesures d'optimisation de ses actifs de fabrication, notamment les fermetures annoncées ou mises en œuvre d'installations de fabrication situées à Iroquois Falls, Baie-Comeau et Clermont, et de son usine Laurentide, de même que la fermeture définitive d'une machine à papier à Catawba au cours du deuxième trimestre.

SIÈGE SOCIAL ET INITIATIVES FINANCIÈRES

« Nos liquidités se sont accrues de 72 M$ durant le quatrième trimestre, réduisant ainsi notre dette nette à 260 M$ à la fin de 2014, a souligné Jo-Ann Longworth, première vice-présidente et chef des services financiers. La hausse générale des taux d'intérêt durant 2013 nous avait permis de réduire par près de 700 M$ le montant net de nos obligations au titre des prestations de nos régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite inscrites à notre bilan à la fin de 2013. Or, les taux d'intérêt ont baissé de nouveau au cours de 2014 pour finir l'exercice sous le niveau de la fin de 2012. Toutefois, grâce aux excellents rendements obtenus sur nos placements, à l'incidence favorable des taux de change et aux modifications apportées à nos régimes d'avantages complémentaires de retraite, la hausse du montant net de nos obligations de retraite a été limitée à 330 M$ durant 2014. Ce poste, qui était de 2,0 G$ à la fin de 2012, s'élevait à 1,6 G$ à la fin de 2014. Cette augmentation tient compte de l'incidence importante de l'allongement de l'espérance de vie, tant pour les régimes du Canada que pour ceux des États-Unis. En dépit de l'augmentation de nos obligations de retraite, nous prévoyons que nos cotisations s'établiront à quelque 145 M$ pour 2015, soit environ 20 M$ de moins que pour 2014, conséquence de la dévaluation du dollar canadien. Toutefois, à compter de 2015, nous devons amortir l'augmentation de nos obligations de retraite, ce qui causera une hausse d'environ 55 M$ pour 2015 de notre charge au titre des prestations de nos régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite. À noter qu'une telle charge pourrait donner lieu à une reprise au cours des prochains exercices au gré des variations des taux d'intérêt. Bien que cette hausse n'ait pas d'incidence sur notre trésorerie, notre prévision de BAIIA pour 2015 s'en trouve défavorablement influencée. »

PERSPECTIVES

Pour les communautés et les personnes touchées par la fermeture d'une usine, le moment choisi est toujours inopportun, a ajouté Richard Garneau. Ce ne fut pas une décision facile d'annoncer récemment la fermeture de certaines de nos installations dont la capacité annuelle totale s'élevait à un demi-million de tonnes de papier journal et à 200 000 tonnes de papiers pour usages spéciaux. Cependant, ces fermetures ont eu pour effet d'améliorer immédiatement l'avantage concurrentiel de la Société. La simplification de notre production et son adaptation aux besoins changeants des marchés nous permettent d'optimiser notre portefeuille d'actifs de fabrication, maximisant ainsi la production de nos usines les plus économiques, et de réduire nos coûts fixes, délaissant notre stratégie inefficace et onéreuse de  suspendre la production de nos usines à tour de rôle.

Sur les marchés, les prix de vente du bois d'œuvre de dimensions courantes ont commencé à faiblir vers la fin de l'exercice, mais nous faisons preuve d'un optimisme prudent pour 2015. Il est vrai que la demande de matériaux de construction est très sensible aux facteurs macro-économiques, mais nous avons observé une demande soutenue de bois d'œuvre, et ce, en dépit de la lente progression du nombre de logements mis en chantier aux États-Unis. Nous sommes toujours convaincus que le secteur Produits du bois nous offre d'excellentes occasions de croissance. Même si les prix de la pâte commerciale ont commencé à se replier de leur sommet récent, nous sommes encore d'avis que le contexte mondial des marchés de la pâte nous est favorable et que nous pouvons y jouer un rôle profitable, particulièrement en raison de nos actifs de fabrication concurrentiels. Nous croyons que la tendance haussière récente des prix des papiers couchés et des papiers satinés se maintiendra durant le premier trimestre de 2015, trimestre qui se caractérise habituellement par un creux saisonnier. En revanche, le secteur Papier journal peine à s'adapter devant le rythme accéléré de la diminution structurelle de la demande et la faiblesse des marchés d'exportation causée par l'évolution des taux de change. En dernier lieu, mentionnons que les froids intenses de l'hiver dernier, qui avaient causé l'augmentation importante de nos coûts d'énergie, des arrêts de production, des défaillances de matériel et des problèmes de distribution, ne semblent pas, jusqu'à maintenant, en voie se répéter cette année. D'ailleurs, nous avons mis en œuvre plusieurs mesures visant à réduire notre exposition à des situations de ce genre. ».

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE PORTANT SUR LES RÉSULTATS

La direction de la Société commentera ses résultats financiers à l'occasion d'une conférence téléphonique qui se tiendra aujourd'hui, le 5 février 2015, à 9 heures HAE. Le public est invité à prendre part à la téléconférence en composant le 1-877-223-4471 au moins quinze minutes avant l'heure prévue de la téléconférence. La téléconférence sera également diffusée en direct à partir du site Web de la Société (www.pfresolu.com). Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le lien Présentations et webdiffusions de l'onglet Investisseurs de la page d'accueil. Par la suite, l'enregistrement de la téléconférence sera accessible à partir du site Web de la Société. Il sera aussi accessible par téléphone jusqu'au 20 février 2015 en composant le 1-800-585-8367 et en fournissant le code d'accès 44476438.

DESCRIPTION DES ÉLÉMENTS HORS GESTION COURANTE     

 

Éléments hors gestion courante
(en millions)

Quatrième

trimestre

de 2014

Exercice

2014

Quatrième

trimestre
 de 2013

Exercice

2013

Écart de conversion défavorable

18

$

32

$

15

$

24

$

Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

131


278


33


89


Perte de valeur des stocks découlant de fermetures

7


17


6


11


Frais de redémarrage

2


4


1


32


Gain net à la cession d'actifs

-


(2)


-


(2)


Perte nette au remboursement d'un titre de créance

-


-


-


59


Frais de transaction

-


-


1


6


Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

11


61


-


-


Autres (produits) charges, montant net

(4)


(10)


5


(21)


Provision pour moins-value des actifs d'impôts futurs des États-Unis

-


-


(15)


604


Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

(20)


(57)


(11)


(56)



Total

145

$

323

$

35

$

746

$

 

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

L'information contenue dans le présent communiqué de presse et fournie lors de la conférence téléphonique portant sur les résultats annoncés ci-dessus, autre que les résultats publiés ou autre information historique de Produits forestiers Résolu Inc., renferme des « énoncés de nature prospective » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Ceux-ci incluent, notamment, des énoncés sur nos efforts continus pour réduire nos coûts et augmenter nos ventes et nos bénéfices, notamment en ce qui a trait à nos mesures de réduction de nos frais généraux et de nos frais de vente et d'administration, sur nos perspectives d'affaires et d'exploitation, sur nos cotisations à venir pour satisfaire nos obligations de retraite, sur notre évaluation des conditions du marché, sur nos projets, sur nos stratégies de croissance et sur notre secteur d'activité ainsi que sur nos stratégies pour atteindre nos objectifs de manière générale. Ces énoncés de nature prospective se reconnaissent à l'utilisation de termes prospectifs comme « devrait », « pourrait », « sera », « pourra », « prévoit », « croit », « estime », « tente », « projette » ou d'autres termes ayant un sens similaire indiquant des événements éventuels ou une incidence éventuelle sur les activités de Résolu ou sur ses actionnaires.

Le lecteur est mis en garde de ne pas se fier indûment à ces énoncés de nature prospective, car ces énoncés ne constituent pas une garantie relative aux rendements futurs. Ils sont fondés sur les hypothèses, opinions et prévisions actuelles de la direction, toutes elles-mêmes exposées à nombre de risques et d'incertitudes, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de Résolu diffèrent considérablement de ceux contenus dans des énoncés de nature prospective. Ces risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que notre situation financière, nos résultats d'exploitation et nos rendements futurs réels diffèrent considérablement de ceux explicitement ou implicitement énoncés dans le présent communiqué de presse et déclarés lors de la conférence téléphonique mentionnée ci-dessus comprennent ceux décrits dans la rubrique 1A, intitulée « Facteurs de risque », de la première partie du rapport annuel sur formulaire 10-K de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2013.

Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse et déclarés lors de la conférence téléphonique annoncée ci-dessus sont faits expressément sous réserve des informations contenues dans les documents déposés par Résolu auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et des autorités réglementaires canadiennes en matière de valeurs mobilières. Résolu ne reconnaît aucune obligation de mettre à jour ces énoncés de nature prospective ou de les réviser, que ce soit à la suite de nouvelles informations ou d'événements futurs, sauf si cela est requis par la loi.

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU EN BREF

Produits forestiers Résolu est un chef de file mondial de l'industrie des produits forestiers offrant une grande variété de produits, notamment du papier journal, des papiers pour usages spéciaux, de la pâte commerciale et des produits du bois. La Société possède ou exploite quelque 40 usines de pâtes, de papiers et de produits du bois aux États-Unis, au Canada et en Corée du Sud, ainsi que des centrales électriques au Canada. Elle commercialise ses produits dans près de 80 pays. De plus, la totalité des terrains forestiers sous la gestion de Résolu ont été certifiés conformes, par des experts indépendants, à au moins une des trois normes d'aménagement forestier durable reconnues mondialement. Les actions de Produits forestiers Résolu se négocient sous le symbole RFP à la Bourse de New York et à la Bourse de Toronto.

Résolu et d'autres sociétés membres de l'Association des produits forestiers du Canada, ainsi que des organismes environnementaux, sont partenaires de l'Entente sur la forêt boréale canadienne. Ce groupe s'active à identifier des solutions aux enjeux de conservation qui répondent à l'objectif du développement durable, soit de trouver un équilibre cohérent entre les trois piliers que sont les enjeux écologiques, sociaux et économiques, et liés aux activités humaines.

Résolu est fière de figurer au classement Corporate Knights des 50 meilleures entreprises citoyennes canadiennes pour 2014. De plus, la Société et Richard Garneau, président et chef de la direction, ont été désignés pour faire partie des lauréats canadiens du prix Clean50. Et en janvier 2015, Résolu s'est vu décerner le prix international « Clean Tech » remis par le magazine The New Economy dans la catégorie meilleures solutions du domaine de la forêt et du papier.

 


PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS

(non audités, en millions, à l'exception des montants par action)


















Trimestres


Exercices



clos les 31 décembre


clos les 31 décembre



2014


2013


2014


2013



























Ventes

1 055

$


1 150

$


4 258

$


4 461

$

Frais et charges













Coût des produits vendus, avant l'amortissement et les frais de distribution

791



874



3 240



3 446



Amortissement

59



61



243



243



Frais de distribution

130



134



518



521



Frais de vente, frais généraux et frais d'administration

37



40



155



166



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes 1)

131



33



278



89



Gain net à la cession d'actifs

-



-



(2)



(2)















Résultat d'exploitation

(93)



8



(174)



(2)















Autres charges













Charge d'intérêts

(12)



(12)



(47)



(51)



Autres charges, montant net 2)

(25)



(20)



(83)



(62)















Résultat avant les impôts

(130)



(24)



(304)



(115)















Économie (charge) d'impôts

22



22



30



(524)















Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(108)



(2)



(274)



(639)


Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(1)



(1)



(3)



-















Résultat net attribuable à Produits forestiers Résolu Inc.

(109)

$


(3)

$


(277)

$


(639)

$














Résultat net par action attribuable aux porteurs d'actions ordinaires de Produits forestiers Résolu Inc.













De base

(1,15)

$


(0,03)

$


(2,93)

$


(6,75)

$


Dilué

(1,15)



(0,03)



(2,93)



(6,75)















Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires de Produits forestiers Résolu Inc. en circulation












De base

94,7



94,5



94,6



94,7



Dilué

94,7



94,5



94,6



94,7


 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

BILANS CONSOLIDÉS

(non audités, en millions)















31 décembre


31 décembre



2014


2013

Actif






Actif à court terme







Trésorerie et équivalents

337

$


322

$


Créances clients, montant net

449



536



Autres créances

90



98



Stocks, montant net

542



529



Actifs d'impôts futurs

70



32



Autres actifs à court terme

46



45




Total de l'actif à court terme

1 534



1 562


Immobilisations corporelles, montant net

1 985



2 289


Actifs incorporels amortissables, montant net

62



66


Actifs d'impôts futurs

1 219



1 266


Autres actifs

121



202




Total de l'actif

4 921

$


5 385

$







Passif et capitaux propres






Passif à court terme







Comptes fournisseurs et charges à payer

518

$


533

$


Partie à court terme de la dette à long terme

1



2



Passifs d'impôts futurs

-



32




Total du passif à court terme

519



567


Dette à long terme, déduction faite de la partie à court terme 

596



597


Obligations au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite

1 616



1 294


Passifs d'impôts futurs

3



26


Autres passifs à long terme

70



62




Total du passif

2 804



2 546


Engagements et éventualités






Capitaux propres







Actions ordinaires

-



-



Surplus d'apport

3 754



3 751



Déficit

(869)



(592)



Cumul des autres éléments du résultat étendu

(718)



(271)



Actions autodétenues, au coût

(61)



(61)




Total des capitaux propres de Produits forestiers Résolu Inc.

2 106



2 827



Participations ne donnant pas le contrôle

11



12




Total des capitaux propres

2 117



2 839




Total du passif et des capitaux propres

4 921

$


5 385

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE 

(non audités, en millions)








Exercices



clos les 31 décembre


2014



2013


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation






Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(274)

$


(639)

$

Ajustements de rapprochement du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, et des flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation







Rémunération à base d'actions

6



7



Amortissement

243



243



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

263



80



Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

17



11



Impôts sur les bénéfices futurs

(36)



523



Cotisations aux régimes de retraite et aux régimes d'avantages complémentaires de retraite, montant net

(157)



(117)



Gain net à la cession d'actifs

(2)



(2)



Écart de conversion défavorable des impôts futurs libellés en devises

107



93



Écart de conversion favorable des obligations au titre des prestations des régimes de retraite et d'avantages complémentaires de retraite libellés en devises

(82)



(88)



Gain à la remise d'une dette

-



(12)



Perte nette au remboursement d'un titre de créance

-



59



Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

61



-



Excédent des dividendes sur les bénéfices reçus des participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence

3



6



Variations du fonds de roulement








Comptes débiteurs

106



62




Stocks

(31)



16




Autres actifs à court terme

(3)



10




Comptes fournisseurs et charges à payer

(44)



(37)



Divers, montant net

9



(9)





Flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation

186



206








Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement






Trésorerie consacrée à l'acquisition d'immobilisations corporelles

(193)



(161)


Trésorerie reçue à la monétisation des billets liés à des territoires forestiers

22



-


Cession d'actifs

10



4


Règlements d'une réclamation d'assurance

-



4


Diminution des liquidités soumises à restrictions

1



8


Diminution (augmentation) des dépôts de garantie pour les lettres de crédit, montant net

1



(2)


Autres activités d'investissement, montant net

(2)



(4)





Flux de trésorerie nets liés aux activités d'investissement

(161)



(151)








Flux de trésorerie liés aux activités de financement






Émission de dette à long terme 

-



594


Prime versée au remboursement d'un titre de créance

-



(84)


Remboursements de dettes

(2)



(503)


Paiement de frais de financement et de facilité de crédit

(1)



(9)


Dividende versé à l'égard d'une participation ne donnant pas le contrôle

(4)



(2)


Apport de capital à l'égard d'une participation ne donnant pas le contrôle

-



8





Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement

(7)



4


Incidence de la variation des taux de change sur la trésorerie et ses équivalents 

(3)



-


Augmentation nette de la trésorerie et de ses équivalents

15



59


Trésorerie et équivalents







Solde au début de la période

322



263



Solde à la fin de la période

337

$


322

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT D'EXPLOITATION ET DU RÉSULTAT NET,

COMPTE TENU DES AJUSTEMENTS POUR LES ÉLÉMENTS HORS GESTION COURANTE


Les tableaux ci-dessous présentent le rapprochement de notre résultat d'exploitation, de notre résultat net et de notre résultat par action avant les éléments hors gestion courante et de ces mêmes mesures telles que publiées. Se reporter à la note 3 afférente aux états financiers consolidés non audités pour un éclairage sur l'utilisation de mesures hors PCGR.









Trimestre clos le 31 décembre 2014
(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat
d'exploitation

Résultat net

Résultat

par action








Tel que publié, selon les PCGR

(93)

$

(109)

$

(1,15)

$








Ajustements pour les éléments hors gestion courante








Écart de conversion défavorable

-


18


0,19



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

131


131


1,38



Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

7


7


0,07



Frais de redémarrage

2


2


0,02



Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

-


11


0,12



Autres produits, montant net

-


(4)


(0,04)



Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-


(20)


(0,21)









Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

47

$

36

$

0,38

$









Trimestre clos le 31 décembre 2013
(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat
d'exploitation

Résultat net

Résultat
par action








Tel que publié, selon les PCGR

8

$

(3)

$

(0,03)

$








Ajustements pour les éléments hors gestion courante








Écart de conversion défavorable

-


15


0,16



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

33


33


0,35



Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

6


6


0,06



Frais de redémarrage

1


1


0,01



Frais de transaction

1


1


0,01



Autres charges, montant net

-


5


0,05



Provision pour moins-value des actifs d'impôts futurs des États-Unis

-


(15)


(0,16)



Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-


(11)


(0,11)









Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

49

$

32

$

0,34

$









Exercice clos le 31 décembre 2014
(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat
d'exploitation

Résultat net

Résultat
par action








Tel que publié, selon les PCGR

(174)

$

(277)

$

(2,93)

$








Ajustements pour les éléments hors gestion courante








Écart de conversion défavorable

-


32


0,34



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

278


278


2,94



Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

17


17


0,18



Frais de redémarrage

4


4


0,04



Gain net à la cessions d'actifs

(2)


(2)


(0,02)



Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

-


61


0,65



Autres produits, montant net

-


(10)


(0,11)



Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-


(57)


(0,60)









Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

123

$

46

$

0,49

$









Exercice clos le 31 décembre 2013
(non audités, en millions, sauf les montants par action)

Résultat
d'exploitation

Résultat net

Résultat
par action








Tel que publié, selon les PCGR

(2)

$

(639)

$

(6,75)

$








Ajustements pour les éléments hors gestion courante








Écart de conversion défavorable

-


24


0,25



Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes

89


89


0,94



Perte de valeur des stocks liés à des fermetures

11


11


0,12



Frais de redémarrage

32


32


0,34



Gain net à la cessions d'actifs

(2)


(2)


(0,02)



Perte nette au remboursement d'un titre de créance

-


59


0,62



Frais de transaction

6


6


0,06



Autres produits, montant net

-


(21)


(0,22)



Provision pour moins-value des actifs d'impôts futurs des États-Unis

-


604


6,38



Incidence fiscale liée aux éléments hors gestion courante

-


(56)


(0,59)









Selon les PCGR, avant les éléments hors gestion courante

134

$

107

$

1,13

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. 

RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT NET,

DU BAIIA ET DU BAIIA AJUSTÉ


Les tableaux ci-dessous présentent le rapprochement de notre résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, du BAIIA et du BAIIA ajusté. Se reporter à la note 3 afférente aux états financiers consolidés non audités pour un éclairage sur l'utilisation de mesures hors PCGR que sont le BAIIA et le BAIIA ajusté.


Trimestre clos le 31 décembre 2014

(non audités, en millions de dollars)


Papier
journal


Papiers pour 
usages
spéciaux 


Pâte
commerciale


Produits
du bois


Siège social
et autre










Total
















Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 


15

$

4

$

13

$

18

$

(158)

$

(108)

$

Charge d'intérêts










12


12


Économie d'impôts










(22)


(22)


Amortissement


17


18


14


9


1


59


BAIIA


32


22


27


27


(167)


(59)
















Écart de conversion défavorable










18


18


Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes










131


131


Perte de valeur des stocks liés à des fermetures










7


7


Frais de redémarrage 










2


2


Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence










11


11


Autres produits, montant net










(4)


(4)
















BAIIA ajusté


32

$

22

$

27

$

27

$

(2)

$

106

$






























Trimestre clos le 31 décembre 2013

(non audités, en millions de dollars)


Papier
journal


Papiers pour
usages
spéciaux 


Pâte
commerciale


Produits
du bois


Siège social
et autre










Total
















Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 


19

$

11

$

16

$

9

$

(57)

$

(2)

$

Charge d'intérêts










12


12


Charge d'impôts










(22)


(22)


Amortissement


19


20


13


9


-


61


BAIIA


38


31


29


18


(67)


49
















Écart de conversion défavorable










15


15


Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes










33


33


Perte de valeur des stocks liés à des fermetures










6


6


Frais de redémarrage 










1


1


Frais de transaction










1


1


Autres charges, montant net










5


5
















BAIIA ajusté


38

$

31

$

29

$

18

$

(6)

$

110

$






























Exercice clos le 31 décembre 2014

(non audités, en millions de dollars)


Papier
journal


Papiers pour
usages
spéciaux


Pâte
commerciale


Produits
du bois


Siège social
et autre










Total
















Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 


23

$

(17)

$

66

$

69

$

(415)

$

(274)

$

Charge d'intérêts










47


47


Économie d'impôts










(30)


(30)


Amortissement


69


82


53


33


6


243


BAIIA


92


65


119


102


(392)


(14)
















Écart de conversion défavorable










32


32


Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes










278


278


Perte de valeur des stocks liés à des fermetures










17


17


Frais de redémarrage 










4


4


Gain net à la cession d'actifs










(2)


(2)


Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence










61


61


Autres produits, montant net










(10)


(10)
















BAIIA ajusté


92

$

65

$

119

$

102

$

(12)

$

366

$






























Exercice clos le 31 décembre 2013

(non audités, en millions de dollars)


Papier
journal


Papiers pour
usages
spéciaux 


Pâte 
commerciale


Produits
du bois


Siège social 
et autre










Total
















Résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle 


40

$

35

$

42

$

41

$

(797)

$

(639)

$

Charge d'intérêts










51


51


Charge d'impôts










524


524


Amortissement


73


77


52


36


5


243


BAIIA


113


112


94


77


(217)


179
















Écart de conversion défavorable










24


24


Frais de fermeture, pertes de valeur et autres charges connexes










89


89


Perte de valeur des stocks liés à des fermetures










11


11


Frais de redémarrage 










32


32


Gain net à la cession d'actifs










(2)


(2)


Perte nette au remboursement d'un titre de créance 










59


59


Frais de transaction










6


6


Autres produits, montant net










(21)


(21)
















BAIIA ajusté


113

$

112

$

94

$

77

$

(19)

$

377

$

 

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés non audités

Note 1
Le tableau ci-après présente les frais de fermeture, les pertes de valeur et autres charges connexes pour les trimestres et les exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013.


(non audités, en millions)

Perte de
valeur
d'actifs

Amortis-
sement
accéléré

(Gains) pertes
découlant

 de la
compression
d'un régime
de retraite

Indemnités de
départ et
autres
charges

Total

Installations fermées définitivement











Usine à papier Laurentide, au Québec 1)













Quatrième trimestre de 2014

-

$

32

$

(2)

$

4

$

34

$



Exercice 2014

-


97


(2)


20


115



Usine à papier de Iroquois Falls, en Ontario 2)













Quatrième trimestre de 2014

-


57


6


17


80




Exercice 2014

-


60


6


17


83



Machine à papier de Catawba, en Caroline du Sud













Quatrième trimestre de 2014

-


-


-


-


-




Exercice 2014

-


45


-


1


46



Usine de pâtes et papiers de Fort Frances, en Ontario












Quatrième trimestre de 2014

-


-


-


4


4




Exercice 2014

-


-


-


12


12


Autre












Quatrième trimestre de 2014

5


6


-


2


13




Exercice 2014

14


6


-


2


22


Total















Quatrième trimestre de 2014

5

$

95

$

4

$

27

$

131

$



Exercice 2014

14


208


4


52


278




Quatrième trimestre de 2013

11

$

6

$

2

$

14

$

33

$



Exercice 2013

11


50


3


25


89




1)

Le 13 octobre 2014, la Société a fermé définitivement son usine à papier Laurentide, fermeture qu'elle avait annoncée le 2 septembre 2014.

2)

Le 22 décembre 2014, la Société a fermé définitivement son usine à papier de Iroquois Falls, fermeture qu'elle avait annoncée le 5 décembre 2014.

 

Note 2
Le tableau suivant présente la ventilation du poste Autres charges, montant net, inscrit pour les trimestres et les exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013.


Trimestres clos
les 31 décembre

Exercices clos
les 31 décembre

(non audités, en millions)

2014


2013


2014


2013


Écart de conversion défavorable

(18)

$

(15)

$

(32)

$

(24)

$

Perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence 1)

(11)


-


(61)


-


Perte nette au remboursement d'un titre de créance

-


-


-


(59)


Gain à la remise d'une dette

-


-


-


12


Gain au règlement de la liquidation d'une entreprise

-


-


-


12


Produits divers (charges diverses)

4


(5)


10


(3)



(25)

$

(20)

$

(83)

$

(62)

$



1)

En raison de la diminution constante des flux de trésorerie actuels et prévus de la société en commandite Ponderay Newsprint Company, dans laquelle elle détient une participation de 40 %, la Société a inscrit une perte de valeur durable de 11 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2014 et de 61 M$ pour l'exercice clos à cette même date. Cette charge vise à réduire la valeur comptable de la participation de la Société à sa juste valeur qui a été estimée à l'aide de la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie.

 

Note 3
Les tableaux ci-joints présentent le rapprochement de certains postes des états financiers dressés selon les principes comptables généralement reconnus des États-Unis (les « PCGR ») et des mesures hors PCGR que sont le résultat d'exploitation, le résultat net et le résultat net par action (le « RPA »), ces trois résultats étant présentés avant les éléments hors gestion courante, de même que les BAIIA et les BAIIA ajustés sectoriels. La Société est d'avis que ces mesures sont utiles aux lecteurs, car elles leur facilitent la comparaison suivie des activités de la Société, de son rendement financier et de ses RPA d'une période à l'autre. En outre, ces mesures sont conformes aux mesures qu'utilise la direction de la Société pour analyser son rendement financier. Ces mesures hors PCGR doivent être considérées comme des compléments d'information et non comme des substituts aux mesures du rendement financier établies selon les PCGR et contenues dans les états des résultats consolidés déposés auprès de la Securities and Exchange Commission. Par conséquent, les lecteurs devraient fonder leur jugement sur le résultat d'exploitation, les résultats d'exploitation sectoriels, le résultat net et le RPA établis selon les PCGR. Les mesures hors PCGR présentées dans le communiqué de presse de la Société sont les suivantes.

Résultat d'exploitation avant les éléments hors gestion courante - Cette mesure s'entend du résultat d'exploitation, tel que présenté dans les états consolidés des résultats de la Société, ajusté pour ne pas tenir compte des éléments hors gestion courante, notamment des frais de fermeture, des pertes de valeur et autres charges connexes, des pertes de valeur des stocks liés à des fermetures, des frais de redémarrage, des gains ou des pertes à la cession d'actifs, des frais de transaction et des autres charges ou produits. Ces éléments sont éliminés des résultats d'exploitation sectoriels selon les PCGR aux fins d'analyse interne.

Résultat net avant les éléments hors gestion courante - Cette mesure s'entend du résultat net, tel que présenté dans les états consolidés des résultats de la Société, ajusté pour ne pas tenir compte des éléments hors gestion courante énumérés ci-dessus dans la définition du résultat d'exploitation avant les éléments hors gestion courante, ni des écarts de conversion favorables ou défavorables, de la perte nette au remboursement d'un titre de créance, de la perte de valeur d'une participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence, des autres produits ou charges et de la provision pour moins-value des actifs d'impôts futurs des États-Unis.

RPA avant les éléments hors gestion courante - Cette mesure s'entend du RPA dilué, ajusté pour ne pas tenir compte des éléments hors gestion courante énumérés ci-dessus.

BAIIA sectoriel - Cette mesure s'entend du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, tiré des états consolidés des résultats, réparti entre chacun des secteurs isolables de la Société (Papier journal, Papiers pour usages spéciaux, Pâte commerciale et Produits du bois), conformément aux dispositions du FASB ASC 290, intitulé Segment Reporting, ajusté par l'amortissement. Par ailleurs, le BAIIA du secteur Siège social et autre s'entend du résultat net, y compris celui attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle, tiré des états consolidés des résultats, après la répartition aux secteurs isolables, ajusté par la charge d'intérêts, les impôts et l'amortissement.

BAIIA ajusté - Cette mesure s'entend du BAIIA, ajusté pour ne pas tenir compte des éléments hors gestion courante énumérés ci-dessus.

 

SOURCE Produits forestiers Résolu Inc.

Renseignements : Investisseurs : Rémi G. Lalonde, Vice-président et Trésorier, 514 394-2345, ir@resolutefp.com ; Médias et autres : Karl Blackburn, Directeur principal, Affaires publiques et relations gouvernementales - Canada, 514 394-2178, karl.blackburn@resolutefp.com

LIENS CONNEXES
www.resolutefp.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.