République démocratique du Congo : l'accès des enfants à l'école est compromis par la violence qui sévit dans la région du Kasaï

Alors que l'année scolaire s'amorce, l'UNICEF et ses partenaires lancent une campagne
pour aider 150 000 enfants à retourner à l'école.

Photos et vidéo téléchargeables par le biais de WeShare -- https://weshare.unicef.org/Share/388cd058c1gn7s80dq22wfkidtm0ql68

KINSHASA, République démocratique du Congo, DAKAR, Sénégal, GENÈVE, Suisse et NEW YORK, le 15 sept. 2017 /CNW/ - Une vaste campagne pour permettre à 150 000 élèves du primaire de retourner à l'école a été lancée dans la région instable du Kasaï en République démocratique du Congo. Cette campagne fait suite à des mois d'affrontements entre les milices et les forces de sécurité qui ont entraîné le déplacement de milliers de familles et privé 850 000 enfants d'un accès aux services essentiels, comme l'éducation et les soins de santé.

L'UNICEF estime que dans les cinq provinces les plus touchées par la crise, c'est-à-dire le Kasaï, le Kasaï Central, le Kasaï Oriental, le Sankuru et le Lomami, 440 000 enfants n'ont pu terminer la dernière année scolaire en raison de l'insécurité. Depuis le début de la crise, plus de 400 écoles ont été attaquées et la peur alimente la réticence des parents à envoyer leurs enfants à l'école.

« Il est fondamental pour les enfants de rentrer à l'école afin de rétablir un sentiment de vie normale après des mois de peur et d'incertitude », souligne le docteur Tajudeen Oyewale, représentant intérimaire de l'UNICEF en République démocratique du Congo.

La campagne de retour à l'école menée par l'UNICEF et ses partenaires dans la région du Kasaï comprend des activités de communication pour encourager les parents à inscrire leurs enfants, la distribution de matériel scolaire aux enfants les plus démunis et la formation de 2 750 enseignants et enseignantes en matière d'éducation à la paix et de soutien psychologique.

Afin d'assurer la sécurité lors du retour à l'école, l'UNICEF a formé du personnel enseignant et a mené des campagnes de sensibilisation dans les communautés sur les risques reliés à la présence de mines antipersonnel et autres vestiges de guerre autour des établissements scolaires.

La violence déclenchée il y a un an s'est étendue à toute la région du Kasaï et même au-delà, forçant des milliers d'enfants et leur famille à se réfugier dans la brousse pour échapper aux combats.

« Les enfants qui sont rentrés à la maison après s'être cachés pendant des mois expriment tous leur impatience de recommencer l'école. C'est la même chose du côté des enfants qui ont été forcés de prendre part aux hostilités d'une façon ou d'une autre. Ils se tournent vers l'avenir et ils savent que l'éducation est la voie à suivre », ajoute le docteur Oyewale.

Note pour les rédacteurs et rédactrices en chef

Jusqu'à maintenant, l'UNICEF et ses partenaires sont intervenus auprès de 500 000 personnes affectées par la crise dans la région du Kasaï avec des interventions essentielles à la survie, ont effectué des virements en espèces pour combler divers besoins, ont distribué du matériel éducatif et des articles essentiels non alimentaires, et ont protégé les enfants. Au début du mois de septembre, l'UNICEF a envoyé au Kasaï 35 tonnes d'articles non alimentaires, de l'eau et des provisions nutritionnelles, un don du Bureau d'assistance pour les catastrophes à l'étranger de l'USAID. Environ 120 000 personnes déplacées ont bénéficié de cet envoi.

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'UNICEF, visitez le unicef.ca.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca pour obtenir des mises à jour.

SOURCE UNICEF Canada

Renseignements : ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Marie-Hélène Bachand, Spécialiste des communications, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425/cell. : 514 232-4510, mbachand@unicef.ca

LIENS CONNEXES
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.