Réponse de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié au
reportage de CBC au sujet des taux d'acceptation de la CISR

OTTAWA, le 21 déc. /CNW Telbec/ -

Cette semaine, la radio et la télévision de CBC ont diffusé des reportages sur la question de l'écart des taux d'acceptation des demandes d'asile présentées à la Section de la protection des réfugiés de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR). Il est troublant de constater que le journaliste de CBC, David McKie, a tiré des conclusions sur le rendement de nos commissaires en se fondant uniquement sur leurs statistiques individuelles en matière de taux d'acceptation.

Le journaliste a choisi de ne pas consulter la CISR avant de réaliser ces reportages et a, par conséquent, présenté une analyse simpliste. La situation est plus complexe que celle qui a été rapportée. Par exemple, certains commissaires se voient confier à des équipes qui traitent, suivant un processus accéléré, des demandes de demandeurs d'asile qui viennent de pays ayant traditionnellement des taux d'acceptation élevés. Il est logique que ces commissaires aient également des taux d'acceptation démesurément élevés.

Il est important de noter que nos commissaires ont non seulement des régions de spécialisation, mais, dans bon nombre de cas, des pays de spécialisation. Or, il est clair que la spécialisation des commissaires aura une incidence sur les taux d'acceptation individuels. J'aimerais souligner le fait que, sans égard au pays d'origine, un décideur indépendant statue sur les cas en se fondant, pour chacun d'eux, sur leur bien-fondé ainsi que sur les éléments de preuve présentés à l'audience.

Bien que j'aie beaucoup de respect pour Peter Showler, ancien président de la CISR qui a été cité dans votre reportage, ce dernier ne travaille plus à la Commission depuis 2002 et ne sait peut-être pas de quelle façon les cas sont actuellement assignés aux commissaires à l'échelle de la Commission.

En ma qualité de président de la CISR, j'ai pleinement confiance dans le professionnalisme et l'intégrité de nos décideurs. Nos commissaires sont nommés uniquement après avoir réussi un processus de sélection rigoureux fondé sur le mérite, dans le cadre duquel ils sont évalués en fonction d'un éventail de compétences clés. En outre, les commissaires reçoivent une formation très poussée lorsqu'ils sont nommés pour la première fois à la CISR, et leur perfectionnement professionnel se poursuit tout au long de leur mandat. Je rejette catégoriquement toute insinuation voulant que nos commissaires soient incompétents ou partiaux.

    
    Brian P. Goodman
    Président
    Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada
    

SOURCE Commission de l'immigration et du statut de réfugié

Renseignements : Renseignements: Charles Hawkins, Conseiller principal en communications, Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada, (416) 973-4780, charles.hawkins@irb-cisr.gc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de l'immigration et du statut de réfugié

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.