Répondre aux besoins urgents en matière de logement dans les collectivités inuites et nordiques

OTTAWA, le 25 nov. 2016 /CNW/ - Le logement est un besoin fondamental et il est la pierre d'assise de collectivités dynamiques et santé. Le gouvernement du Canada est déterminé à répondre aux besoins urgents en matière de logement dans les collectivités nordiques et inuites en faisant d'importants investissements s'élevant à 176,7 millions de dollars aux termes du budget de 2016. Non seulement ces fonds permettront de remédier à la pénurie de logements, mais ils auront des retombées positives sur la santé et les possibilités socioéconomiques.

Jusqu'à présent, trois régions inuites ont reçu 80 millions de dollars prévus dans le budget de 2016, par l'entremise d'Affaires autochtones et du Nord Canada, afin de répondre aux besoins en matière de logement ::

  • 50 millions de dollars pour le Nunavik, au Québec;
  • 15 millions de dollars pour le Nunatsiavut, à Terre-Neuve-et-Labrador;
  • 15 millions de dollars pour la région désignée des Inuvialuit, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le budget de 2016 affecte également une somme de 96,7 millions de dollars sur deux ans, pour les territoires dans le cadre de l'Investissement dans le logement abordable (ILA) de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), pour répondre aux besoins urgents en matière de logement dans les collectivités nordiques, dont :

  • 8 millions de dollars au Yukon;
  • 12 millions de dollars aux Territoires du Nord-Ouest;
  • 76,7 millions de dollars au Nunavut.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement du Canada a également annoncé les investissements du budget 2016 dans le logement pour les Premières Nations, dans lequel 1,25 million ont été alloué aux deux collectivités innues du Labrador, soit la Première Nation de Mushuau et la Première Nation de Sheshatshiu.

Les projets permettront de créer des emplois et de fournir de la formation axée sur des compétences dans des communautés de Premières Nations, innues et inuites, ce qui contribuera au dynamisme et à la santé de ces communautés.

Citations

« La réalisation d'investissements en matière de logement dans les régions nordiques contribuera à remédier au surpeuplement et à faire face au besoin de réparations majeures. Les régions inuites affichent le plus haut taux de surpeuplement de tout le pays. Ce financement s'aligne sur l'objectif du gouvernement du Canada de valoriser et d'améliorer sa relation avec les régions nordiques et fera fond sur les initiatives en cours, de façon à stimuler la participation à l'économie dans les régions nordiques. »

Yvonne Jones , députée du Labrador
Secrétaire parlementaire de l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Affaires autochtones et du Nord

« Les conditions de logement des ménages dans le Nord figurent parmi les plus mauvaises au Canada. Je me réjouis que le gouvernement prenne des mesures pour améliorer les logements et les conditions de vie dans les collectivités nordiques en offrant un financement immédiat par le biais de notre initiative d'investissement dans l'infrastructure sociale. Ces fonds contribueront à créer des emplois, à améliorer la santé et à assurer la stabilité, de manière à ce que les résidants du Nord puissent compter sur de meilleures conditions sociales et économiques pour leurs familles et leurs collectivités. »  

L'honorable Jean-Yves Duclos, c.p. député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d'hypothèques et de logement

Les faits en bref

  • Le coût des logements dans le Nord est considérablement plus élevé que dans le Sud en raison du climat rigoureux, d'une infrastructure de transport limitée, de la brièveté de la saison de la construction et d'une forte dépendance aux carburants fossiles.
  • Le manque de viabilité du marché du logement et les obstacles au financement privé continuent à limiter la disponibilité et l'accessibilité des options de logement pour les résidants du Nord.
  • De façon générale, les ménages du Nord sont plus susceptibles d'être surpeuplés que ceux du Sud (16 % comparativement à 6 %).
  • Les logements du Nord sont aussi trois fois plus susceptibles que ceux du Sud de nécessiter des réparations majeures (20 % comparativement à 7 %).
  • Ce sont les ménages des régions inuites qui vivent dans les logements ayant le plus grand besoin de réparations majeures (28 % pour le Nunavut). Les réparations majeures visent notamment la plomberie, le câblage électrique et la structure.
  • Les Inuits forment 81 % de la population du Nunavut et cette population continue à croître plus rapidement que la moyenne canadienne, ce qui aggrave une situation déjà préoccupante en matière de logement.
  • Au moment de concevoir la Stratégie nationale pour le logement, le gouvernement du Canada a consulté les groupes autochtones qui vivent à l'intérieur et à l'extérieur des réserves ainsi que les groupes du Nord afin de mieux comprendre les enjeux particuliers auxquels ils font face. Un rapport « Ce que nous avons entendu » a été publié sur le site parlonslogement.ca.
  • En plus des 97,7 millions de dollars investis pour répondre aux besoins en matière de logement, les gouvernements du Canada, du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut, dans le cadre de l'Investissement dans le logement abordable, versent plus de 31,7 millions de dollars pour améliorer l'accès au logement abordable dans le Nord.

Produits connexes

 

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.aadnc.gc.ca/inscriptions.

 

SOURCE Affaires autochtones et du Nord Canada

Renseignements : Sabrina Williams, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Carolyn Bennett, 819-997-0002; Relations avec les médias, Affaires autochtones et du Nord Canada, 819-953-1160; Mathieu Filion, Directeur des communications, Cabinet de l'honorable Jean-Yves Duclos, c.p., député ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, 819-654-5546, mathieu.filion@hrsdc-rhdcc.gc.ca; Young Ong, Société canadienne d'hypothèques et de logement, 403-515-2962, yong@cmhc-schl.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.