Réplique de la présidente à la tutelle

MONTRÉAL, le 30 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le Syndicat des Cols Bleus Regroupés de Montréal, a pris connaissance de la décision du SCFP de le mettre en tutelle. La Présidente Chantal Racette trouve malheureux cette décision, qui survient alors que depuis le début de cette saga nous avons pleinement collaboré et que nous avions une entente avec le Président National afin de répondre à tous les questionnements. À cet effet nous avons déjà mis en place depuis le 8 mai un vérificateur général ayant pour mandat de regarder à fond les finances de notre syndicat, non seulement des deux années de son mandat, mais bien des quatre dernières années, à titre de comparaison. Nous avons également mis en place tel qu'entendu une révision de nos statuts depuis le 10 mai avec l'envoyé spécial du SCFP, afin d'éclaircir la légitimité de nos décisions. Peu importe la suite des événements, nous espérons et nous attendons à ce que le tuteur nommé agisse dans le respect des élus choisis démocratiquement de façon majoritaire par près de 60% de nos membres.

Nous sommes des gens honnêtes qui avons à cœur l'intérêt de nos membres, et nous l'avons démontré par des initiatives comme la révision de notre règlement des dépenses et par un remaniement dès notre arrivée en fonction, des avantages auxquels avaient eu droit nos prédécesseurs, qui s'est soldé par une économie pour notre syndicat de plus de $4,000 annuellement pour chacun de ses principaux dirigeants. Nous n'avons pas attendu pour agir, mais aujourd'hui nous en payons le prix.

Le plus triste c'est l'impact pour nos membres, pour lesquels on a mis sur pied l'opération « Actions Auxiliaires » pour ceux qui se font actuellement mettre à la porte de la Ville malgré leurs 14 ou 15 ans d'ancienneté à la section Sécurité, tout comme on l'a vécu aux Serres Louis-Dupire et à la fourrière municipale, au profit du privé, malgré la Commission Charbonneau. Tout ça survient au moment où le Maire Coderre va de l'avant avec ses somptueuses Fêtes du 375e, qu'ils se dirigent vers ses élections municipales et qu'on prépare notre négociation pour le renouvèlement de notre convention collective. 

Quant au prétexte de ce qui serait survenu à Québec, nous nions catégoriquement les prétentions lancées sur la place publique et nous en ferons la preuve devant toute instance ou tribunal appropriés. C'est pourquoi, nous en appellerons notamment au Conseil Exécutif National, et au besoin nous demanderons d'être entendu au prochain Congrès du SCFP,  tel que prévu aux Statuts Nationaux.

Madame Racette en profite pour remercier tout ses membres, ainsi que plusieurs syndicalistes de d'autres syndicats qui depuis l'annonce médiatique de ce matin, lui ont communiqué leurs appuis et leurs soutiens, face à l'épreuve qu'elle vit actuellement.

 

SOURCE SYNDICAT DES COLS BLEUS REGROUPES DE MONTREAL

Renseignements : André Lepage, attaché politique, (514) 772-7730

LIENS CONNEXES
http://www.scfp301.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.