Réorganisations, compressions : les membres de l'APTS du CSSS Cavendish résistent

MONTRÉAL, le 24 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la campagne «Ils démolissent nos services, on résiste!», les membres de l'APTS du CSSS Cavendish ont tenu une manifestation ce midi, devant le CLSC de Benny Farm, afin de dénoncer les impacts sur la population de la restructuration du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que des compressions dans les services. Rappelons que le CSSS Cavendish sera fusionné dès le 1er avril prochain avec le CSSS de la Montagne.

La loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux (PL 10) du ministre Barrette suscite la colère des membres de l'APTS. «Ce projet ultra-centralisateur et anti-démocratique éloignera les citoyens de Montréal de leurs services, indique le président de l'exécutif local, Patrick Durivage. De plus, cette fusion forcée ouvre la porte à la privatisation et à la sous-traitance des services offerts à la population.»

Les restructurations et les compressions ne produiront aucune réelle économie. «D'une part, les mégastructures créent inévitablement plus de bureaucratie, ajoute Patrick Durivage. D'autre part, les services que l'on supprime maintenant sont des coûts reportés. Le gouvernement retire à la population des services de première ligne, de prévention, de soutien à domicile et de suivi en santé mentale. Or, il y a un consensus des experts des systèmes de santé et des cliniciens pour dire que c'est en investissant à ce niveau que l'on parvient, à terme, à réduire les coûts. Une personne qui ne reçoit pas ces services dans un délai raisonnable repassera inévitablement par l'urgence, ce qui coûte beaucoup plus cher.»

Les membres de l'APTS du CSSS Cavendish estiment que cette vaste réorganisation ne répond pas aux véritables problèmes du réseau. «Les listes d'attente débordent et les services continuent de diminuer pour les personnes les plus vulnérables. Au lieu de jouer dans les structures, le ministre devrait s'attaquer à ces problèmes, affirme le président de l'exécutif local. En ce qui concerne le soutien à l'autonomie des personnes âgées (SAPA) seulement, 300 personnes attendent pour recevoir des services. Et depuis septembre dernier, il n'y a plus de services à domicile offerts aux nouveaux demandeurs. En santé mentale, l'attente est parfois d'un an. C'est totalement inadmissible. Résultat : les gens qui en ont les moyens se tournent vers le privé.»

Les membres de l'APTS du CSSS Cavendish craignent qu'avec l'entrée en vigueur du projet de loi 10 les budgets soient encore plus réduits. «Les missions essentielles qu'exercent les CLSC seront-elles mieux protégées en les intégrant à de plus grosses structures?, se demande Patrick Durivage. Nous croyons que non. Le PL 10 éloignera la population des centres de décision. Qui plus est, le projet de loi a été voté sous le bâillon, au plus grand mépris du débat et de la démocratie.»

Les membres de l'APTS ont à cœur d'offrir une gamme de services de qualité et accessibles à tous. «Comme toujours, c'est la population qui paye. Ils détruisent nos services? On résiste!», de conclure le président de l'exécutif local.

À propos de l'APTS

L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe 32 000 Indispensables occupant des postes professionnels et techniques dans le réseau de la santé et des services sociaux, dont des technologistes médicales, des techniciennes en loisir, des archivistes médicales, des kinésiologues, des technologues en imagerie médicale, des technologues en électrophysiologie médicale, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des audiologistes, des psychoéducateurs, des thérapeutes en réadaptation physique, des organisatrices communautaires, des travailleurs sociaux, des psychologues, des techniciennes en diététique, des diététistes-nutritionnistes, des intervenants en soins spirituels et des hygiénistes dentaires.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements : Francis Boucher, conseiller en communication, Téléphone : 514.609.2906 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.