Rencontre du Caucus des cités régionales de l'UMQ - Autonomie, développement économique et saine concurrence à l'ordre du jour

THETFORD MINES, QC, le 2 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Réunis aujourd'hui à Thetford Mines, les membres du Caucus des cités régionales de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) ont adopté leur plan d'action 2016-2017. Soucieux d'être toujours proactifs sur les enjeux municipaux, ils ont discuté de plusieurs dossiers, dont la reconnaissance des municipalités comme gouvernements de proximité, l'apport des cités régionales au développement économique des régions et l'état de la concurrence des services professionnels en évaluation foncière.

« Les cités régionales jouent le rôle de pôles socioéconomiques dans leurs milieux. Évidemment, nous avons beaucoup d'attentes concernant la reconnaissance des municipalités comme des gouvernements de proximité, car nous souhaitons avoir les pouvoirs et l'autonomie nécessaires pour remplir encore mieux ce mandat et répondre aux besoins évolutifs de la population. Le projet de loi sur les gouvernements de proximité, attendu la semaine prochaine, doit redéfinir les relations Québec-municipalités pour nous permettre de relever les défis du 21e siècle avec efficience » a indiqué madame Vicki-May Hamm, vice-présidente du caucus et mairesse de Magog.

Monsieur Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines, vice-président du caucus et hôte de la réunion, a été très heureux de recevoir ses collègues. Il a entre autres souligné l'importance du travail du caucus et de sa fierté d'en faire partie. Il a aussi fait valoir les interventions de ses pairs et lui-même auprès du ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, lors de sa rencontre avec le conseil d'administration de l'UMQ, la semaine dernière. Ensemble, ils l'ont sensibilisé aux diverses préoccupations concernant la réorganisation des services de laboratoire médical (OPTILAB). Toutefois, les élues et élus présents ont déploré que cette mesure s'ajoute à plusieurs autres qui ont pour effet de dévitaliser les régions.

« Le Caucus des cités régionales de l'UMQ s'est clairement positionné aujourd'hui et considère que le gouvernement devrait dès maintenant revoir la réforme OPTILAB, à la lumière de la Loi-cadre sur l'occupation du territoire », a conclu Monsieur Brousseau.

Par ailleurs, le caucus procédera à l'actualisation d'une étude qu'il a menée en 2013 sur la contribution économique des cités régionales dans leur milieu et au Québec. Rappelons que celle-ci avait démontré que les cités régionales possédaient une capacité d'accueil essentielle à toute création de richesse. Le caucus poursuivra également le déploiement du concept des villes intelligentes et le partage des innovations technologiques.

À l'initiative du caucus, une étude sur la hausse des coûts en évaluation foncière a été réalisée en 2016. À première vue, les constats sont préoccupants. En effet, il semble que le jeu de la concurrence soit déficient. Le caucus a donc demandé à l'UMQ de pousser un peu plus loin l'analyse et de mettre sur pied un comité de suivi sur l'évolution des coûts en cette matière. De plus, de nombreuses recommandations formulées dans cette étude seront mises en application, notamment en ce qui a trait à la formation et au regroupement des services à l'échelle régionale.

À propos du Caucus des cités régionales de l'UMQ
Formé des principales municipalités d'agglomération de chaque région du Québec, le Caucus des cités régionales de l'UMQ a pour mission de promouvoir le rôle de moteur économique que jouent les cités régionales dans le développement de leurs régions respectives et dans la prospérité du Québec. Le caucus compte 27 municipalités membres :

 

Alma

Lachute

Saint-Jérôme

Amos

Magog

Salaberry-de-Valleyfield

Baie-Comeau

Matane

Sept-Îles

Cowansville

Rimouski

Shawinigan

Dolbeau-Mistassini

Rivière-du-Loup

Sorel-Tracy

Drummondville

Rouyn-Noranda

Thetford Mines

Gaspé

Saint-Georges

Val-d'Or

Granby

Saint-Hyacinthe

Victoriaville

Joliette

Saint-Jean-sur-Richelieu


La Tuque



 

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec

Renseignements : Patrick Lemieux, Conseiller aux communications et aux relations médias, Tél. : 514 282-7700, poste 279, Cellulaire : 438 827-4560, plemieux@umq.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.umq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.