Rencontre avec le premier ministre : Les chefs de l'APNQL réitèrent la demande d'une commission d'enquête indépendante sur les services policiers

MONTRÉAL, le 4 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Au terme d'une rencontre de deux heures avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) maintient sa demande pour la tenue d'une commission d'enquête publique indépendante sur les relations entre les autorités policières et les membres des Premières Nations au Québec.

Les chefs réunis ce matin dans le cadre de cette rencontre importante ont salué certaines des mesures annoncées par le gouvernement du Québec, notamment l'aide directe annoncée à certains organismes de Val-d'Or, venant en aide aux victimes. Ils sont toutefois déçus de ne pas avoir eu une réponse satisfaisante à leur principale demande. Soulignant un long historique de relations brisées entre la Sûreté du Québec et les communautés, le chef de l'APNQL, Ghislain Picard, a insisté sur le fait que « les solutions et les moyens qu'il faut mettre en œuvre doivent être à la hauteur des défis dont nous faisons face. La sécurité de nos membres ne mérite pas de compromis », a déclaré le chef Picard.

Les chefs ont souligné l'importance de répondre aux sentiments de méfiance, de colère et d'inquiétude profonde qui règnent dans les communautés, particulièrement chez celles touchées par les révélations des derniers jours. « On demande que justice soit faite pour nos femmes, pour nos enfants, pour le futur de nos jeunes. Nous faisons face à l'un des plus grands défis de nos sociétés. Il faut y répondre avec beaucoup d'efforts et d'énergie », a déclaré madame Salomée McKenzie, cheffe de la Première nation du Lac-Simon.

« On parle de vies humaines, a rappelé madame Adrienne Anichinapéo, cheffe du Conseil des Anicinapek de Kitcisakik. On doit s'entendre et travailler d'égal à égal. On ne peut plus ignorer notre existence. On veut du changement maintenant. »

Les chefs ont salué l'appui du premier ministre québécois à la demande faite à l'endroit du gouvernement fédéral pour la tenue d'une commission nationale d'enquête sur le sort des femmes autochtones assassinées ou disparues. Ils ont toutefois insisté sur l'importance de tenir également une commission d'enquête québécoise.

« Il y a une urgence de protéger et de soutenir les victimes. Il est aussi important de mener une enquête provinciale judiciaire qui nous permette de faire toute la lumière en ce qui concerne les femmes qui sont victimes d'abus de policiers. On ne veut pas d'un processus politique et on ne peut pas se limiter à l'enquête nationale que le gouvernement fédéral doit mettre sur pied, qui, elle, porte sur le sort des femmes assassinées ou disparues. Nous allons poursuivre ce projet d'enquête et sommes ouverts à travailler avec le Québec », a soutenu le grand chef du Grand Conseil des Cris, Dr. Matthew Coon-Come.

« On a un devoir d'aller au fond des choses. Il ne faut pas oublier les victimes et les communautés directement touchées. On demande justice : justice pour la famille de Sindy Ruperthouse, justice pour les femmes victimes, justice pour nos communautés », a pour sa part déclaré le chef de la Première Nation Abitibiwinni, monsieur David Kistabish, qui a proposé de maintenir un processus de dialogue de haut niveau entre le Québec et les Premières Nations.

Quant à la nomination par le gouvernement du Québec de Fannie Lafontaine comme observatrice indépendante pour surveiller le processus de l'enquête policière du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), l'APNQL a manifesté sa déception qu'elle soit annoncée avant même la tenue de la rencontre de ce matin, et qu'elle ne fasse pas l'objet d'une entente avec les chefs des Premières Nations.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

RELATED LINKS
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.