Rémunération de l'internat en psychologie : Une victoire pour les doctorant.e.s et la santé mentale au Québec

QUÉBEC, le 21 déc. 2016 /CNW Telbec/ - « C'est une grande victoire pour les doctorantes et les doctorants en psychologie qui voient finalement leur travail reconnu et rémunéré! C'est aussi un grand pas vers une meilleure accessibilité aux soins de santé mentale au Québec. » C'est ainsi qu'Eddy Larouche, président de la Fédération interuniversitaire des doctorant.e.s en psychologie (FIDEP), a qualifié l'entente négociée entre la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, qui met un terme à plus de quatre mois de boycottage de l'internat et des stages par les futur.e.s psychologues.

Ce sont 250 bourses de 25 000$ qui seront réparties dès l'automne 2017 pour les internats effectués dans les secteurs public, parapublic et communautaire. De plus, un montant de 1,25 million supplémentaire permettra à un maximum d'internes présentement en boycottage de recommencer à offrir des services le plus rapidement possible. En contrepartie, chaque doctorant.e devra augmenter de 150 son nombre d'heures travaillées au cours de l'internat ou s'engager à travailler dans le réseau public pendant 2 ans. Gain notoire, un congé parental permettra au nouveau parent de reporter d'un an son internat et de recevoir une compensation financière durant son absence.

« Cette entente répond aux recommandations du rapport Granger, permettant aux internes de se consacrer à soulager la détresse psychologique des nombreux Québécois.es qui demandent de l'aide et ainsi améliorer l'offre en santé mentale au Québec », a ajouté le M. Larouche .« À la FIDEP, nous suivrons de très près la mise en place de la bourse et veillerons à ce que celle-ci soit pérenne et équitable. »

Après plus de dix ans de représentation politique et un boycottage très exigeant, la FIDEP tient à souligner l'effort de l'ensemble des doctorant.e.s qui ont participé aux différents moyens de pression. « Sans vous, sans votre détermination et votre solidarité, nous n'aurions jamais obtenu cette victoire. Vous pouvez retourner à vos stages et internats la tête haute, nous avons réussi ! », a poursuivi le président de la FIDEP.

« Au nom des doctorant.e.s et de mon équipe, je tiens à remercier l'ensemble des organisations de la société civile qui ont soutenu nos revendications, en particulier l'Association des psychologues du Québec et l'Union étudiante du Québec pour leur soutien logistique. Je veux aussi souligner la grande ouverture de la ministre Hélène David, l'apport indéniable de Mme Rosette Côté, consultante en leadership, par ses conseils stratégiques avisés, ainsi que le soutien de Mme Diane Lamarre, députée de Taillon et critique de l'opposition officielle en matière de santé, qui a été notre voix à l'Assemblée nationale », a conclu Eddy Larouche.

 

SOURCE Fédération interuniversitaire des doctorantEs en psychologie du Québec

Renseignements : Informations : Mathieu Le Blanc, attaché de presse consultant, cell. : 438 497-6352 mat.leblanc@gmail.com

Profil de l'entreprise

Fédération interuniversitaire des doctorantEs en psychologie du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.