Remplacement des panneaux de signalisation par le privé - Retards et coûts
plus élevés prévient le SFPQ

QUÉBEC, le 4 août /CNW Telbec/ - Le Syndicat de la fonction publique du Québec estime que les contribuables québécois vont payer plus cher pour le remplacement des panneaux routiers en ayant recours aux entreprises privées. Un an après la fermeture du Centre de signalisation routière à Québec, le ministère des Transports du Québec (MTQ) se lance dans le remplacement de tous les panneaux de signalisation du réseau routier à la grandeur de la province, selon le journal Le Devoir. « C'est inquiétant de constater qu'immédiatement après la fermeture du Centre de signalisation, qui s'autofinançait en fabriquant à l'interne les panneaux routiers, et ce, à des coûts moins élevés que le privé, le gouvernement se lance dans l'octroi de contrats au privé d'une valeur de 700 millions de dollars » indique le porte-parole du SFPQ et premier vice-président, Christian Daigle.

Cette décision de se tourner exclusivement vers le privé risque d'entraîner des retards dans la livraison, estime le Syndicat de la fonction publique du Québec, mais aussi une diminution de la qualité. Depuis la fermeture de l'usine de panneaux du MTQ, des notes de service internes, dont le SFPQ a copie, indiquent clairement l'insatisfaction du ministère face au fournisseur qui était incapable de livrer les panneaux routiers dans les délais prescrits. Les documents internes du MTQ relatent explicitement des problèmes au niveau de la qualité des produits qui ont entraîné un taux plus élevé de retour de marchandise par les demandeurs.

Le SFPQ a également fait part au Vérificateur général, le printemps dernier, des anomalies dans l'affichage routier causées par le non-respect des échéanciers de l'entreprise privée. « Depuis la disparition du Centre de signalisation, selon Christian Daigle, le MTQ est à même de constater que le passage d'une situation où le fournisseur était une unité administrative interne vouée et dévouée à satisfaire son unique client sans objectif de profits à une situation d'un fournisseur privé ayant l'objectif ultime de la rentabilité de son entreprise fait en sorte que les contribuables sont désormais desservis moins efficacement et à un coût plus élevé. »

En 2007-2008, le Centre de signalisation avait réalisé un bénéfice net de 600 000 $, selon le rapport annuel du MTQ, et en 2005 une firme mandatée pour réaliser une étude pour le compte du ministère des Transports concluait que la privatisation n'était pas la solution à préconiser pour l'usine de panneaux.

SOURCE Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec

Renseignements : Renseignements:

Éric Lévesque
Responsable des relations avec les médias
Tél. : (418) 623-2424, poste 338
Cell. : (418) 564-4150


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.