Remise des 3es Prix d'excellence de l'ACRDQ

MONTRÉAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - Hier soir, à l'ouverture de son congrès Rond-Point 2010, l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) a procédé à la remise de ses 3es Prix d'excellence, en présence de la ministre déléguée aux Services sociaux, madame Lise Thériault. Les Prix d'excellence de l'ACRDQ ont pour objectifs de mettre en lumière certaines réalisations ou initiatives prometteuses ayant des retombées positives dans le domaine des dépendances. L'ACRDQ veut ainsi encourager la recherche d'excellence et rendre un hommage tangible à celles et à ceux qui contribuent de façon remarquable à améliorer la qualité de vie et les services offerts aux personnes aux prises avec une dépendance au Québec.

Le Prix Hommage 2010 a été décerné à M. Rodrigue Paré, directeur général de la Maison Jean-Lapointe, pour souligner son engagement, son esprit visionnaire, son travail acharné et ses nombreuses initiatives ayant eu des retombées positives sur le traitement des personnes alcooliques, toxicomanes ou les joueurs pathologiques. C'est pour reconnaître l'œuvre de ce pionnier, l'engagement de toute une vie auprès des personnes dépendantes et le travail de bâtisseur de ce créateur que le jury des Prix d'excellence a retenu la candidature de monsieur Paré.

Dans la catégorie Innovation, deux projets se ont remporté ex æquo le Prix d'excellence 2010. Il s'agit d'abord de la candidature du Pavillon Foster, un centre de réadaptation en dépendance de la Montérégie, pour son projet d'implantation de la batterie d'outils d'évaluation GAIN. L'implantation de cet outil, développé aux États-Unis, a nécessité d'importants investissements tant sur le plan des pratiques que de l'organisation des services. L'ampleur du projet et les changements qu'il a générés sur le plan des pratiques cliniques, a nécessité l'engagement et l'adhésion de l'ensemble du personnel. Cinq ans plus tard, le GAIN fait actuellement l'objet d'un projet de traduction et d'implantation dans tous les centres de réadaptation du Québec. Le Pavillon Foster constitue donc un pionnier dans le domaine.

Le 2e Prix d'excellence dans la catégorie Innovation a été décerné au Centre de réadaptation Ubald-Villeneuve pour son Programme Jeunes-Parents. Ce programme a su relever avec brio l'important défi qu'est l'intégration des services en dépendance en mettant à contribution les centres jeunesse, des partenaires dédiés au bien-être et à la protection des enfants et de leurs familles. Le jury a salué les objectifs visés par ce programme, qui sont d'évaluer et d'orienter les parents d'enfants d'âge préscolaire dont le signalement a été retenu et qui sont en situation de compromission en raison de leur surconsommation vers des services de réadaptation appropriés à leurs besoins. Le caractère innovateur du programme réside dans la capacité des partenaires à joindre la clientèle là où elle se trouve et à lui offrir des services rapides, efficients et adaptés à sa situation.

Enfin, dans la catégorie Partenariat, le Prix d'excellence 2010 de l'ACRDQ a été décerné au Centre André-Boudreau et à deux de ses partenaires, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord et la Commission scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles, pour leur projet de ressources Intermède et Déclic qui s'adresse à une clientèle de décrocheurs scolaires aux prises avec des problèmes importants de consommation de substances psychoactives. Pour pallier le fait que certains jeunes avec des problèmes de dépendance graves refusent l'aide offerte, un groupe de professionnels ont eu l'idée d'expérimenter un type de ressource où les jeunes complètent leur scolarisation dans un milieu décloisonné, plus intime et où la pratique de différentes formes d'art est privilégié. Le jury a souligné le caractère très mobilisant du projet, lequel vise un travail de collaboration avec les ressources de la communauté de façon à créer un réseau de soutien pour le jeune. Le succès du projet tient également à sa capacité de joindre une clientèle souvent laissée pour compte.

L'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec regroupe vingt centres de réadaptation publics et quelques organismes apparentés répartis dans toutes les régions du Québec. Il s'agit du seul réseau provincial de services spécialisés entièrement dédié aux jeunes et aux adultes aux prises avec des problèmes d'alcool, de drogues et de jeu. Au fil des ans, les centres de réadaptation en dépendance ont développé une expertise et des services spécialisés en évaluation, en désintoxication, en réadaptation, en soutien à l'entourage et en réinsertion sociale. Au cours de la dernière année, 50 000 personnes de tout âge ont eu recours aux services des centres de réadaptation en dépendance du Québec dont près du tiers sont des jeunes âgés de moins de 24 ans.

SOURCE Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements : Renseignements: Pascale Richard, (514) 999-3662

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.