Remise de dette pour 34 étudiantes et étudiants - La FPPC-CSQ souligne la décision juste de Pierre Duchesne

MONTRÉAL, le 2 déc. 2013 /CNW Telbec/ - La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), tient à saluer la décision du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, d'accorder une remise de dette à 34 étudiantes et étudiants floués qui ont fréquenté le Collège informatique Night Hawk.

Le 29 novembre dernier, Pierre Duchesne a annoncé qu'il utilise son pouvoir discrétionnaire pour accorder cette remise de dette équivalente aux montants des frais de scolarité qui avaient été versés aux étudiantes et étudiants en vertu de la Loi sur l'aide financière aux études. Ces 34 remises de dette totalisent un montant de plus de 360 000 $.

Le président de la FPPC-CSQ, Bernard Bérubé, tient donc à souligner à son juste mérite cette « action positive » du ministre qui met ainsi fin à un imbroglio bureaucratique qui pesait lourd sur les épaules des étudiantes et étudiants.

« Nous avons rarement vu un ministre oser s'attaquer à la bureaucratie de l'aide financière. Pierre Duchesne a décidé d'utiliser son pouvoir discrétionnaire pour le faire et c'est tout à son honneur », mentionne Bernard Bérubé.

Des étudiants piégés financièrement

Le président de la FPPC-CSQ déplore d'ailleurs que l'on voie encore trop d'écoles privées qui, sans recourir à la fraude, piègent tout de même les étudiantes et les étudiants sur le plan financier.

« Ces collèges privés offrent des programmes intensifs d'une durée d'un à deux ans pour lesquels les étudiantes et étudiants doivent s'endetter outrageusement. Sans compter qu'il n'est pas rare que plusieurs ne complètent pas le programme, par manque d'encadrement, de soutien et d'appui. C'est extrêmement malheureux et cette situation pourrait être évitée », soutient M. Bérubé.

La vraie raison d'être de l'aide financière

Bernard Bérubé ajoute que si les collèges publics disposaient d'une formation continue plus adéquate et mieux financée, ils seraient alors en mesure de répondre à ces besoins de formation intensive.

« De cette façon, les étudiantes et étudiants ne se retrouveraient pas piégés par un endettement abusif. Il ne faut pas oublier que l'aide financière est là pour permettre la réussite des étudiantes et étudiants. Elle n'a jamais été prévue pour financer des collèges privés dont la vraie raison d'être est de faire de l'argent et l'intérêt ultime d'enregistrer des profits », dénonce en terminant le président de la FPPC-CSQ, Bernard Bérubé.

Profil de la FPPC

La Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC-CSQ) représente près de 1 200 professionnelles et professionnels répartis dans 34 cégeps. Elle regroupe exclusivement du personnel professionnel de cégep.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE : CSQ

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller en communications, CSQ
Cellulaire : 514 237-4432
Courriel : girard.claude@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.