Remaniement ministériel - Le premier ministre détient la responsabilité

QUÉBEC, le 20 août 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Jonquière et chef de l'opposition officielle, Sylvain Gaudreault, juge que le cinquième remaniement ministériel du gouvernement démontre la faiblesse de l'équipe libérale, et presse le premier ministre d'assumer les responsabilités qui sont les siennes à titre de chef de ce gouvernement. Il exige également que le premier ministre accepte que la Commission de l'économie et du travail (CET) entende Pierre Ouellet, jeudi.

« Philippe Couillard a été élu pour gouverner. Il y a une limite à plaider son ignorance et les problèmes d'organisation de son gouvernement pour justifier le fait qu'il ne contrôle rien et ne sait jamais rien. C'est lui qui organise son gouvernement; il est responsable. Les exemples de la faiblesse de l'équipe libérale s'accumulent. Il n'y a plus d'équipe économique au sein de ce gouvernement. Au bout du compte, c'est toute la responsabilité et le manque d'engagement du premier ministre qui sont en cause », a déclaré Sylvain Gaudreault.

Pierre Ouellet doit témoigner
« Pourquoi n'y a-t-il pas eu de vérification dès que le doute s'est installé sur les dires de Jacques Daoust? Pourquoi le premier ministre ou la ministre Dominique Anglade n'ont pas posé les questions qu'il fallait? Si Philippe Couillard s'oppose au témoignage de Pierre Ouellet, est-ce par crainte que ce dernier confirme avoir fait ce que n'importe quel chef de cabinet compétent aurait fait dans les circonstances, c'est‑à‑dire aviser son ministre et le Cabinet du premier ministre? Le premier ministre s'esquive en remettant sur les épaules des députés la décision d'entendre ou non Pierre Ouellet en commission. La manœuvre de Philippe Couillard est cousue de fil blanc; il sait très bien qui contrôle la majorité parlementaire. Les députés libéraux membres de la CET doivent indiquer dès maintenant s'ils bloqueront ou non le témoignage de la seule personne qui sait ce qui s'est réellement passé dans le dossier. Le premier ministre laisse ses députés porter l'odieux pour lui. Va-t-il enfin faire la seule chose qu'il lui reste à faire, soit leur donner la consigne d'entendre l'ancien chef de cabinet de l'ex-ministre Jacques Daoust? », a conclu le chef de l'opposition officielle.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.