Regroupement pour un Québec en santé - Des organisations des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches se mobilisent pour un Québec en santé

QUÉBEC, le 3 nov. 2016 /CNW Telbec/ - La Fondation des Patros, le Regroupement des CPE des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, la Commission scolaire de la Capitale et la municipalité des Cantons-Unis-de-Stoneham-et-de-Tewkesbury se joignent au Regroupement pour un Québec en santé et unissent leur voix pour réclamer au gouvernement des investissements significatifs dans la prévention et la promotion des saines habitudes de vie. Acteurs de premier plan auprès des enfants, des jeunes et de la population de ces régions, ils sont témoins des retombées positives d'initiatives soutenues pour améliorer les habitudes de vie et la qualité de vie des citoyens.

« Tout le Québec se mobilise pour une « Révolution Active » qui permettra d'offrir aux citoyens les conditions qui leur permetteront de bouger plus, de manger mieux et de vivre plus sainement, indique Mme Sylvie Bernier, membre de l'exécutif du Regroupement pour un Québec en santé. C'est grace aux  acteurs locaux et régionaux, tels que ceux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, que la norme sociale sur les saines habitudes de vie a évolué, mais il s'avère désormais nécessaire de poursuivre et d'intensifier les efforts dans toutes les régions du Québec. »

DES EXEMPLES LOCAUX CONCRETS
« Le bilan de ces dix dernières années en fait foi : les jeunes ont plus d'occasions de bouger, plus d'environnements favorables à l'activité physique et à la saine alimentation. Les moniteurs et le personnel sont mieux formés et encadrés. Tout le volet de concertation et de mobilisation du milieu s'est solidifié et les changements de mentalité sont là pour rester. Les jeunes qui sont maintenant moniteurs ont été les premiers jeunes touchés par les actions de Basse-Ville en forme. Ils ont intégré les notions de saine alimentation et de mode de vie actif à leur quotidien. Au-delà de l'activité physique, le Patro Laval a permis à des milliers de jeunes de se découvrir une passion, d'avoir une image plus positive d'eux-mêmes, de développer un sentiment d'appartenance à la communauté, de devenir à leur tour des adultes significatifs. », a affirmé Donald Gingras, directeur général de la Fondation des Patros.

Pour le Regroupement des CPE des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, il est primordial d'agir dès la petite enfance à l'égard de la promotion des saines habitudes de vie. « Déjà, grâce à l'action des services de garde éducatifs et leur adhésion au projet Petite enfance, grande forme, plusieurs enfants bénéficient de périodes de jeu libre et actif plus fréquentes, le contenu de l'assiette est bonifié de même que les attitudes éducatives favorisant le plaisir de manger.  S'engager et poursuivre signifie à ce moment-ci pour nous, poursuivre la conscientisation, s'assurer de pérenniser les actions entreprises et consolider les partenariats avec la communauté », a appuyé Élise Paradis, directrice générale du Regroupement des CPE de Québec et Chaudière-Appalaches.

Sur le plan de la réussite éducative, les investissements en promotion des saines habitudes de vie ont aussi des retombées significatives. « À la Commission scolaire de la Capitale, nous sommes convaincus de l'importance d'agir en prévention/promotion pour avoir une société en santé », a mentionné M. André-Marc Goulet, directeur adjoint de service, secteur préscolaire, primaire et secondaire. « Nous croyons fermement qu'il importe de multiplier les occasions chez nos élèves d'expérimenter les saines habitudes de vie dans un esprit complémentarité des rôles des divers acteurs autour de l'enfant : ensemble, nous pouvons faire une différence. Une saine alimentation ainsi qu'un mode de vie physiquement actif contribuent assurément à leur réussite éducative. C'est pourquoi, il faut investir les ressources humaines et financières nécessaires au développement des saines habitudes de vie : donnons, à notre jeunesse, les conditions essentielles pour réussir! », a souligné Carl Ampleman, conseiller pédagogique en éducation physique et à la santé, responsable des activités sportives, accompagnateur en prévention-promotion à la Commission scolaire de la Capitale.

Pour Robert Miller, maire des Cantons-Unis-de-Stoneham-et-de-Tewkesbury, le rôle joué par la municipalité à l'égard des saines habitudes de vie est important et les choix se font en conséquence. « C'est ce que nous avons fait avec le parc des Fondateurs. C'était un projet très rassembleur qui a su mobiliser la communauté, les citoyens et citoyennes, ainsi que les entrepreneurs. Nous avons maintenant un lieu de rencontre, d'activités, de sports et d'amusement, favorisant les saines habitudes de vie pour l'ensemble des citoyens. C'est notre rôle en tant que municipalité, nous sommes créateurs de qualité de vie. Quand on refait nos routes, on doit penser aux voitures, mais aussi aux familles qui s'y promènent à vélo, aux enfants qui marchent vers l'école, aux aînés et aux ados qui y circulent aussi. Dans l'aménagement et l'urbanisme, l'accessibilité aux équipements, l'offre de loisirs, les infrastructures… nos décisions ont un impact sur la santé de notre population.», a exprimé M. Miller.

Ensemble, ils affirment qu'il faut poursuivre et intensifier les investissements pour permettre d'agir collectivement pour les enfants, pour les jeunes et pour tous les citoyens, pour leur santé, leur plein développement, leur qualité de vie.  C'est pourquoi ils invitent les acteurs de la Capitale Nationale et de la Chaudière-Appalache à appuyer le Regroupement pour un Québec en santé.

À propos du Regroupement pour un Québec en santé
Le Regroupement pour un Québec en santé (RQS) mobilise les décideurs de tous les milieux de vie qui ont un impact sur les habitudes de vie des Québécois. Un tel regroupement est sans pareil au Québec. Il vise l'implantation d'environnements favorables à un mode de vie sain, en réponse aux attentes de la population québécoise. Regroupant plus de 300 organisations, le RQS lance un appel au gouvernement afin qu'il soit possible de poursuivre et intensifier les efforts collectifs en vue d'une plus grande qualité de vie des citoyens et des citoyennes vivant au Québec.  

 

SOURCE Regroupement pour un Québec en santé

Renseignements : Ariane Richard, Morin Relations Publiques, 438 822-2845, ariane@morinrp.com

LIENS CONNEXES
http://pourunquebecensante.org/

Profil de l'entreprise

Regroupement pour un Québec en santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.