Règles d'approvisionnement dynamiques et programmes d'innovation en soutien à la croissance du secteur laitier

Examen périodique de la mise en marché collective du lait devant la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec

MONTRÉAL, le 19 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Les Producteurs de lait du Québec ont présenté aujourd'hui un bilan positif de la mise en marché collective dans le secteur laitier, dans le cadre de l'examen périodique (2009-2013) devant la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ). « Les règles d'approvisionnement dynamiques de nos conventions de mise en marché au Québec ainsi que les programmes d'innovation au niveau national ont soutenu la croissance des ventes dans la classe dont le lait requis sert principalement à la fabrication de yogourt. (…) Cette croissance a été de 45 % entre 2008-2009 et 2013-2014. Sur cette même période de 5 ans, les ventes dans la classe de lait dont l'utilisation va aux fromages fins et aux cheddars régionaux a progressé de 18 % » affirment Les Producteurs de lait du Québec dans le mémoire déposé devant la RMAAQ.

Souplesse pour les marchés de créneaux et appui à l'innovation

« Les producteurs ont continué de contribuer au développement des marchés de créneaux avec des règles de mise en marché qui offrent de la souplesse aux producteurs-transformateurs et aux petits transformateurs » indiquent Les Producteurs de lait du Québec, en référant notamment à la réserve de lait pour les nouvelles entreprises ou encore à la flexibilité offerte aux producteurs qui transforment seulement une partie du lait produit à la ferme en leur garantissant un marché pour le lait qu'ils ne peuvent transformer eux-mêmes. « Ce débouché garanti pour le lait qu'ils n'utilisent pas dans leur activité de transformation constitue un avantage certain pour la stabilité des revenus de leur entreprise. (…) Durant la période de 2009 à 2013, 13 nouvelles fromageries ont vu le jour, grâce, entre autres, aux règles prévues dans les conventions de mise en marché ainsi qu'aux efforts réalisés pour répondre aux besoins en lait spécifiques de certaines entreprises » poursuit le mémoire.

Marché du lait biologique

Le segment du lait biologique a continué sa progression durant la période et cette croissance s'est accentuée durant l'année 2014. Le volume de production a augmenté de 16 %, soit de 5,3 millions de litres, pour satisfaire la croissance de la demande. De 2009 à 2013, le nombre de producteurs est demeuré stable, mais vient d'augmenter en 2014 de huit nouveaux producteurs.

Programme d'aide au démarrage et relève agricole

Tel que le confirme le portrait sommaire de l'industrie laitière québécoise 2014 déposé par le MAPAQ, la relève agricole demeure bien présente sur les fermes laitières. Alors que le secteur représente 23,7 % des exploitations agricoles du Québec, 36 % de la relève agricole établie a choisi la production laitière. « La mise en marché collective et les programmes d'aide au démarrage et d'aide à la relève ne sont sûrement pas étrangers à ces résultats. De 2009 à 2013, c'est 967 producteurs qui ont bénéficié du programme d'aide à la relève » sur des fermes laitières déjà existantes. Par ailleurs, le programme d'aide au démarrage a permis à 49 nouvelles fermes de se lancer en production laitière.

La production laitière au Québec demeure la principale production agricole et le Québec est la principale province productrice de lait avec 12 287 productrices et producteurs opérant 5 856 fermes réparties sur tout le territoire. De plus, alors que le nombre de fermes est en déclin rapide en Amérique du Nord et en Europe, au Québec, cette diminution a décéléré.

« La mise en marché collective contribue à maintenir le dynamisme dans chacune des régions, en mettant en commun les revenus, ainsi que les frais de transport. La production laitière tire son revenu des ventes de lait, sans être tributaire des subventions gouvernementales, tout en contribuant aux recettes fiscales du gouvernement provincial, fédéral et des municipalités à une hauteur de 678,1 millions de dollars pour la production et de 621,6 millions de dollars pour la transformation » conclut le mémoire. 

À propos des Producteurs de lait du Québec

Les Producteurs de lait du Québec, affiliés à l'UPA, représentent les 5 856 fermes laitières qui livrent annuellement près de 3 milliards de litres de lait, dont la vente totalise des recettes à la ferme de plus de 2,4 milliards de dollars. La production et la transformation laitière génèrent au Québec quelque 83 000 emplois directs, indirects et induits et contribuent à hauteur de 6,2 milliards de dollars au produit intérieur brut. La contribution de l'industrie laitière au PIB a progressé de 19,7 % de 2009 à 2013. Pour la même période, la croissance du PIB du Québec a  été de 14,4 %, selon les données de l'Institut de la Statistiques. www.lait.org

Pour consulter le mémoire : http://lait.org/wp-content/uploads/2015/02/Memoire_EvaluationPeriodiqueRMAAQ.pdf

Pour consulter le portrait sommaire de l'industrie laitière québécoise 2014 du MAPAQ : http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Publications/portraitindustrielaitiere.pdf

 

SOURCE Les Producteurs de lait du Québec

Renseignements : François Dumontier, Conseiller, relations publiques et gouvernementales, Tél. : 450 679-0530, poste 8704, Cell. : 514 713-0530


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.