Règles budgétaires pour l'année scolaire 2016-2017 - Le ministre Sébastien Proulx annonce plus de souplesse pour améliorer les services offerts aux élèves

QUÉBEC, le 29 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, a présenté aujourd'hui les règles budgétaires pour l'année scolaire 2016-2017. Représentant la volonté du ministre d'offrir plus de latitude aux écoles, celles-ci prévoient notamment plus de 195 millions de dollars pour des mesures visant directement les écoles.

Dans une approche basée sur la décentralisation des budgets vers les écoles, les règles budgétaires 2016-2017 prévoient des balises plus simples et plus souples qui permettront aux écoles de mettre en œuvre elles-mêmes des mesures de soutien à la réussite éducative, et ce, sans passer par les commissions scolaires. Ainsi, le nombre d'écoles visées par certaines mesures a été élargi et le choix des moyens d'intervention appartient dorénavant aux établissements d'enseignement.

« Les changements apportés répondent aux attentes exprimées par le milieu et s'inscrivent dans la vision de notre gouvernement d'offrir plus de souplesse aux écoles et de la flexibilité à l'ensemble du réseau. Ces nouvelles règles budgétaires démontrent encore une fois toute l'importance que nous accordons à l'éducation. Il s'agit d'un autre geste concret posé dans l'atteinte d'un objectif commun, soit celui de la mobilisation pour la réussite éducative », a annoncé le ministre Proulx.

14 mesures consacrées aux écoles

Pour donner plus de moyens aux écoles, 14 mesures seront consacrées aux services directs aux élèves. Parmi celles-ci, notons le soutien à l'intégration en classe ordinaire des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (EHDAA) ainsi que le renforcement des ressources et des pratiques consacrées à la réussite en lecture et en écriture pour les élèves des milieux défavorisés. De plus, même si l'aide financière liée à l'acquisition de livres et de documentaires, à l'aide alimentaire et au soutien aux actions contre l'intimidation, la violence et la radicalisation n'est pas transférable et ne pourra être utilisée à d'autres fins, les écoles auront le choix des moyens d'intervention et du personnel requis.

« Puisque chaque établissement scolaire accueille une clientèle ayant des besoins et des attentes qui lui sont propres, il est souhaitable que les écoles profitent de plus de latitude dans le choix des moyens qui contribuent à la réussite scolaire de leurs élèves. De l'avis de tous les partenaires, le nouveau mode de financement permettra non seulement de répondre aux besoins particuliers de chaque milieu, mais également de dégager une plus grande marge de manœuvre dans les réseaux de l'éducation préscolaire et de l'enseignement primaire et secondaire dès 2016-2017, et ce, au plus grand bénéfice des élèves », a conclu le ministre.

Parmi les nouveautés dans les règles budgétaires 2016-2017, mentionnons l'ajout d'une somme de 5 millions de dollars pour l'accueil et la francisation ainsi que d'un montant d'un million de dollars pour améliorer l'encadrement de la scolarisation à la maison. En ce qui concerne les établissements d'enseignement privés agréés, un montant de 700 000 $ est prévu pour la mise en œuvre de projets pilotes de façon que ceux-ci puissent accueillir plus d'enfants qui ont des besoins particuliers. Les nouvelles règles permettent également de résoudre la question du transport scolaire pour les établissements privés partout au Québec.

À propos des règles budgétaires

Rappelons que des investissements de plus de 1,2 milliard de dollars ont été annoncés lors du budget 2016-2017. Ceux-ci représentent un ajout de 900 ressources dès la prochaine rentrée scolaire. Les règles budgétaires comportent un ensemble de mesures destinées à soutenir la réussite éducative selon des modalités et des critères particuliers de mise en œuvre.

Source : Marie B. Deschamps
Attachée de presse du ministre
de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine
418 644-0664
 

 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Renseignements :

Marie B. Deschamps, Attachée de presse du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, 418 644-0664


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.