Règles budgétaires 2016-2017 des CPE - La CSQ et la FIPEQ-CSQ dénoncent l'austérité malgré des milliards de surplus

MONTRÉAL, le 26 mai 2016 /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) sont profondément outrées par les règles budgétaires 2016-2017 des Centres de la petite enfance (CPE), dévoilées aujourd'hui par le ministère de la Famille. Celles-ci confirment que le gouvernement maintient ses compressions dans les CPE, même s'il enregistre des milliards en surplus.

La présidente de la CSQ, Louise Chabot, n'en revient pas que ce gouvernement continue de faire payer aux enfants du Québec et à leurs parents le prix de son austérité, alors qu'il dispose largement de la marge de manœuvre financière pour agir autrement. « Ce gouvernement annonce des surplus budgétaires de 3,3 milliards de dollars et fait le choix politique de continuer à désinvestir dans notre réseau public de la petite enfance, c'est aberrant, incompréhensible et surtout injustifié », blâme la leader syndicale.

Un gouvernement sans argument

Louise Chabot ajoute que cet important surplus, dont dispose le gouvernement, lui retire le principal argument qu'il invoque pour imposer ses compressions catastrophiques aux CPE. « Ce gouvernement vient de perdre son prétexte de la crise des finances publiques pour justifier ses choix irresponsables. Pourtant, il persiste et signe. Un tel entêtement démontre à quel point il est déconnecté de la réalité vécue par les parents et leurs enfants », clame la présidente de la CSQ.

Les compressions imposées par ces nouvelles règles auront assurément des impacts négatifs sur les services aux enfants. Elles laissent également entrevoir des années difficiles pour les CPE, qui devront composer avec ces coupes pendant les prochains exercices financiers.

Un gouvernement biaisé en faveur du privé

Pour sa part, la vice-présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon, soutient que ce refus du gouvernement de questionner ses propres choix budgétaires vient confirmer son préjugé favorable au secteur privé au détriment du secteur public. « Ça ne peut pas être plus clair : le gouvernement Couillard n'a aucune obligation financière qui justifie une réduction du financement de notre réseau public de la petite enfance. S'il poursuit dans cette voie, c'est strictement pour des raisons idéologiques afin d'affaiblir le réseau public au profit du secteur privé. On prend le modèle du privé et on l'utilise pour justifier des coupes aux CPE. Pourtant, toutes les études démontrent que ces derniers offrent des services éducatifs de bien meilleure qualité. Les grands perdants, dans tout ça, ce sont les enfants du Québec », affirme la vice-présidente de la FIPEQ-CSQ.

Un gouvernement en contradiction avec lui-même

La CSQ et la FIPEQ-CSQ entendent multiplier leurs actions au cours des prochains mois pour dénoncer ces choix néfastes pour l'avenir de la société québécoise.

« Pour un gouvernement qui prétend vouloir maintenant faire de l'éducation sa priorité, c'est bien mal parti. En effet, à la première occasion qui se présente, il affaiblit durement le premier maillon de l'éducation que constitue le réseau public de la petite enfance. C'est très révélateur de la vision et de la sincérité de ce gouvernement et de son premier ministre », concluent d'une même voix Louise Chabot et Valérie Grenon.

Profil de la CSQ en petite enfance

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont 11 700 responsables d'un service de garde en milieu familial et près de 2 400 travailleuses dans les installations des CPE. La FIPEQ-CSQ est l'organisation syndicale la plus représentative dans le secteur de la petite enfance au Québec.

Twitter : @csq_centrale

 

SOURCE FEDERATION DES INTERVENANTES EN PETITE ENFANCE DU QUEBEC (FIPEQ-CSQ)

Renseignements : Marie-Eve Imonti, Attachée de presse, CSQ, Cellulaire : 514 917-9641, Courriel : imonti.marie-eve @lacsq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.