Réfugiés syriens - Le gouvernement libéral doit dire aux Québécois quel est son plan

QUÉBEC, le 17 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Lors du débat d'urgence tenu aujourd'hui à l'Assemblée nationale à propos de l'accueil, au Québec, de réfugiés syriens, le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, et le porte‑parole du Parti Québécois en matière d'immigration et de communautés culturelles, Maka Kotto, ont posé plusieurs questions au gouvernement libéral, mais sans obtenir de réponses satisfaisantes.

« J'ai exprimé, hier, que la transparence doit primer et que nous devons nous élever au-dessus de la partisanerie afin d'apporter des réponses claires aux questions légitimes que se pose la population. J'ajouterai que les municipalités et les organismes communautaires attendent eux aussi des réponses concrètes, et ce, rapidement. Le Québec a toujours été reconnu comme une terre d'accueil. Les Québécois forment une nation ouverte, inclusive et généreuse, notamment lorsqu'il est question de venir en aide à des populations vulnérables. Nous devons faire en sorte d'honorer cette réputation », a déclaré le chef de l'opposition officielle.

« Les Québécois tiennent à aider les gens qui fuient la guerre, mais ils ont besoin que le gouvernement réponde à certaines questions élémentaires. Les réfugiés ont déjà vécu suffisamment d'épreuves; ils méritent qu'on les accueille décemment. On ne peut toutefois faire de compromis sur la sécurité. Or, actuellement, la ministre Weil est incapable de nous dire combien ils seront, quand ils arriveront ni selon quel échéancier. On ne sait toujours pas quelle sera la contribution du gouvernement fédéral, et on ignore encore où logeront tous ces gens. Nous avons formulé toutes ces questions lors du débat d'urgence, en vain malheureusement », a ajouté Maka Kotto.

« Nous demandons au gouvernement de s'assurer qu'il n'y ait aucun compromis non seulement sur la sécurité, mais également sur les ressources et les services humanitaires à mettre en place pour que l'accueil des réfugiés syriens soit réussi. Ce succès tient à plusieurs facteurs, entre autres les soins médicaux, le logement, l'intégration scolaire et l'apprentissage du français. Bref, nous demandons au gouvernement libéral de démontrer le leadership auquel les Québécois s'attendent de sa part. Il doit soutenir les Québécois afin que ceux-ci puissent accueillir adéquatement nos nouveaux compatriotes », a conclu le chef de l'opposition officielle.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.