Réforme minière au Québec - « Après trois projets de loi, toujours pas de réforme ! », déplore l'UMQ

MONTRÉAL, le 30 oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du Québec (UMQ) déplore l'arrêt des travaux parlementaires sur le projet de loi 43 devant réformer le régime minier. L'UMQ demande au gouvernement de presser le pas pour déposer un nouveau projet de loi qui répondra au consensus du milieu municipal et de l'industrie minière et édictera des règles claires pour le développement de cette filière importante pour le Québec. « Le gouvernement et les parlementaires doivent hisser au rang des priorités cet enjeu qui touche plusieurs communautés sur le plan économique, social et environnemental. Il faut sonner la fin de récréation et se mettre sérieusement à l'ouvrage. Les enjeux sont trop importants pour continuer sur cette lancée », a déclaré le président de l'UMQ et maire de Rimouski, monsieur Éric Forest.

Le président de l'UMQ participera d'ailleurs au second sommet des leaders de l'industrie minière du Québec demain, pour faire valoir le point de vue du milieu municipal dans ce dossier et l'urgence d'agir. Sur les 23 mines en activité au Québec, 19 sont situées sur le territoire de l'une des municipalités membres de l'UMQ. Ces 19 mines représentent plus de 90 % de l'exploitation minière québécoise. L'UMQ souhaite que ces membres puissent agir dans un contexte qui favorise l'acceptabilité sociale.

« Les élus municipaux sont les premiers concernés par l'aménagement et le développement de leur territoire. Ils ont la responsabilité de veiller à l'harmonisation des différents usages du territoire et à l'intérêt des citoyens. Ils sont d'ailleurs les premiers interpellés par les citoyens lorsqu'il s'agit de qualité de vie, d'environnement et de santé publique. La tragédie à Lac-Mégantic est un exemple probant de cette proximité des élus avec les citoyens. L'idée n'est pas de se substituer aux ministères des Ressources naturelles et de la Faune ou du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs. Nous croyons que le gouvernement du Québec doit demeurer le fiduciaire des intérêts nationaux en regard de l'exploitation des ressources naturelles. Notre conviction est que le gouvernement, les municipalités et l'industrie doivent travailler en concertation dans le développement de la filière minérale », a conclu Éric Forest.

L'UMQ offre son entière collaboration à la ministre des Ressources naturelles et aux parlementaires afin de réformer le régime minier québécois dans les meilleurs délais.

À propos de l'UMQ
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de promouvoir le rôle fondamental des municipalités dans le progrès social et économique de l'ensemble du territoire québécois et de soutenir ses membres dans la construction de milieux de vie démocratiques, innovants et compétitifs. Sa structure, qui regroupe ses membres en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole, est l'expression de toute la diversité et de la solidarité municipale québécoise. Ses membres représentent plus de 75 % de la population du Québec et 80 % du territoire québécois.

SOURCE : Union des municipalités du Québec

Renseignements :

François Sormany
Directeur des communications
Tél. : 514 282-7700, poste 265
Cellulaire : 514 910-7272
fsormany@umq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.