Réforme de la gouvernance scolaire - Un brassage de structures sans bénéfices apparents pour la réussite de nos élèves

QUÉBEC, le 4 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole du Parti Québécois en matière d'éducation, de recherche et de persévérance scolaire, Alexandre Cloutier, s'interroge à propos des bénéfices réels sur la réussite des élèves qu'engendrerait la réforme de la gouvernance scolaire proposée par le gouvernement libéral. Devant les inquiétudes et les questions légitimes soulevées par le projet de loi 86, l'opposition officielle réclame des consultations générales afin de s'assurer que tous les acteurs concernés aient la chance de se prononcer sur le contenu de la réforme.

« Le ministre de l'Éducation devra nous faire la démonstration que ce brassage de structures apportera des bénéfices réels favorisant la réussite scolaire des élèves québécois. À ce stade-ci, la preuve est loin d'en être faite. Le projet de loi soulève également plusieurs questions et inquiétudes sérieuses. C'est pourquoi la tenue de consultations générales nous apparaît incontournable », a indiqué Alexandre Cloutier.

Aux yeux du Parti Québécois, l'instauration d'une démocratie scolaire à deux vitesses - où certains citoyens auront droit de vote pour élire les membres de leur conseil scolaire et d'autres, non, selon les régions - soulève d'emblée plusieurs interrogations. Il en va de même pour l'octroi d'un pouvoir de taxation à un conseil scolaire non élu au suffrage universel, une situation qui met en cause un principe démocratique de base : « pas de taxation sans représentation ».

De plus, l'étendue des nouveaux pouvoirs conférés au ministre de l'Éducation, de même que le fonctionnement des nouveaux comités de répartition des ressources, demanderont des éclaircissements.

Enfin, Alexandre Cloutier déplore le moment choisi pour le dépôt du projet de loi. « Le gouvernement a délibérément décidé de déposer une réforme majeure le dernier jour d'une session parlementaire pour éviter d'avoir à répondre aux questions de l'opposition à l'Assemblée nationale. Il tente de noyer le poisson dans cette journée de bilans. Une telle façon de faire témoigne d'un manque de respect pour le processus démocratique », a-t-il conclu.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.