Réfection de barrages - Contrat de 1,2 M$ sans appel d'offres pour un ex-ingénieur en infraction

QUÉBEC, le 3 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le ministère de l'Environnement a attribué deux contrats sans appel d'offres et vient d'embaucher un ingénieur à la retraite malgré que son permis lui permette d'agir seulement en tant que bénévole, selon l'Ordre des ingénieurs du Québec. Or, celui-ci a déjà bénéficié de 293 000 $ de revenus en 2015-2016 et vient d'obtenir un autre contrat du Ministère dont le budget disponible est établi à 1,2 M$ sur trois ans. Cet ingénieur est donc en infraction.

Du travail pour les ingénieurs du Ministère

Selon l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec (APIGQ), l'ex-ingénieur Daniel Rivard occupe le poste qu'un ingénieur à l'emploi du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MDDELCC) pourrait occuper à la gestion de la réfection du barrage des Quinze. Pourtant, le Ministère n'a procédé à aucun concours de recrutement ou de mutation comme le prévoient les règles de gestion gouvernementale. L'embauche de la firme D.G.R. Énergie inc. appartenant à l'ex-ingénieur Daniel Rivard, officiellement « retraité » depuis avril 2013, coûte cher. Le taux horaire est d'au moins 133 $ / h alors qu'un ingénieur du gouvernement aurait pu y être affecté. L'APIGQ a déposé une plainte au syndic de l'Ordre des ingénieurs du Québec à cet effet.

Expertise disséminée

L'entrée en scène de l'ingénieur Rivard est survenue en 2015 lorsque le ministre Heurtel l'a embauché pour l'assister dans la réorganisation du Ministère. Le Vérificateur général venait de critiquer sévèrement la gestion du Centre d'expertise hydrique du Québec (CEHQ) mis en place suite au déluge du Saguenay. Le Centre était responsable de quelque 758 barrages de l'État. Il fut démantelé par le ministre Heurtel, en collaboration avec l'ex-ingénieur Daniel Rivard, et l'expertise fut disséminée, sans augmentation du budget de fonctionnement du Ministère. Des ingénieurs et techniciens ont quitté. « Le nombre d'emplois est en attrition depuis des années, mais le Ministre a tout le budget souhaité pour donner des contrats à sa guise » s'insurge l'ingénieur Andy Guyaz, secrétaire-trésorier de l'APIGQ. Il souligne de plus que cela va totalement à l'encontre des recommandations de la commission Charbonneau qui préconisait un renforcement de l'expertise.

 

SOURCE Association professionnelle des ingénieurs du Gouvernement du Québec

Renseignements : Andy Guyaz, ing., Secrétaire-trésorier, 418 683-3633, poste 200 avant 8 h et poste 120 durant les heures de bureau, apigq.qc.ca, info@apigq.qc.ca

LIENS CONNEXES
apigq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.