Réduction des services d'Orléans Express - Le ministre Poëti doit intervenir pour éviter l'isolement de nos régions

QUÉBEC, le 10 oct. 2014 /CNW Telbec/ - Les députés du Parti Québécois sont consternés par la décision de la Commission des transports du Québec d'autoriser la réduction et même l'abolition de certains services d'Autocars Orléans Express inc. Ces changements auront d'énormes conséquences directes dans plusieurs régions du Québec, telles qu'une réduction de la mobilité des aînés, des jeunes et des plus démunis, et pourraient même menacer le développement touristique.

« D'un côté, la Commission reconnaît que tous les intervenants lui ont demandé de rejeter les demandes d'Orléans Express et elle se dit très sensible aux inconvénients que va subir la population des régions. De l'autre, elle autorise la totalité des demandes de la compagnie; c'est inconcevable. Cette décision est nocive pour le développement des régions. Le ministre Poëti doit intervenir et s'assurer du maintien des services d'ici à ce que des solutions de remplacement soit trouvées », a souligné la députée de Vachon et porte‑parole de l'opposition officielle en matière de transports, d'électrification des transports et de stratégie maritime, Martine Ouellet.

« Avec un service ferroviaire quasi inexistant et un service aérien hors de prix, l'autobus devient le seul et unique moyen de transport collectif pour une grande partie des habitants de la Gaspésie et du Bas‑Saint‑Laurent. Cette décision aura pour effet d'isoler ces régions et met en péril notre développement économique! », a tenu à rappeler le député de Gaspé et porte‑parole de l'opposition officielle en matière d'affaires municipales et de développement des régions, Gaétan Lelièvre, au nom de ses collègues de Rimouski, Harold LeBel, de Matane‑Matapédia, Pascal Bérubé, et de Bonaventure, Sylvain Roy.

Rappelons que le Parti Québécois a déposé, le 3 septembre dernier, un mémoire aux audiences publiques de la Commission demandant la formation d'un comité de travail réunissant les différents intervenants privés et publics. D'ici le dépôt des recommandations du comité, le Parti Québécois réclamait le maintien intégral des services d'Orléans Express. Ainsi, il aurait été possible de réfléchir à de nouvelles solutions pouvant garantir le maintien du service de transport collectif, déjà précaire dans plusieurs régions, et la rentabilité des entreprises de transport.

SOURCE : Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.