Réduction des GES - « Il faut mettre en place des stratégies innovantes et adaptées à la pluralité de nos territoires », plaide la FQM

QUÉBEC, le 6 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des municipalités (FQM) demande au gouvernement de tenir compte des particularités régionales lors de l'élaboration de sa stratégie de réduction des gaz à effet de serre (GES). « Le mur-à-mur est ici, non seulement contre-productif, mais littéralement inapplicable », tranche le président de la FQM, Richard Lehoux.

Entendu dans le cadre des consultations particulières sur la cible de réduction des GES du Québec pour 2030, le président de la FQM s'est exprimé en faveur de la cible de réduction proposée par le gouvernement, soit 37,5 % de diminution par rapport aux émissions de 1990.

« Il s'agit d'un chantier audacieux, mais les élus municipaux souhaitent y participer, pour la prospérité durable de nos communautés et pour l'avenir de nos régions. Nous devons toutefois faire preuve d'imagination pour mettre en place des stratégies innovantes et adaptées à la pluralité de nos territoires », expose le président de la Fédération.

Développement économique
La FQM demande que l'essor économique lié au développement d'industries vertes ne soit pas réservé aux grands centres urbains et que ces dernières se déploient aussi en région. « Le développement de capacité de fabrication d'éoliennes en région est un exemple à suivre », souligne M. Lehoux.

Par ailleurs, la FQM propose, pour atteindre la cible de réductions des GES, d'encourager la migration aux véhicules électriques dans les flottes municipales et de promouvoir l'installation de bornes de recharge à même les bâtiments municipaux.

« Ces mesures permettent de favoriser le déploiement d'un réseau de bornes en région et représentent un facteur attractif pour les nouveaux résidents, les nouvelles familles et les nouvelles entreprises qui souhaitent s'établir dans nos communautés », souligne le président de la FQM.

Aménagement et transport
Afin d'optimiser les interventions publiques en matière de transport, secteur responsable d'une part importante des émissions de GES, la FQM recommande que la MRC soit désignée comme entité responsable de la planification de l'aménagement du territoire et de la mobilité durable.

« Pour ce faire, il faut toutefois que les ressources financières disponibles pour favoriser le développement des transports collectifs soient augmentées. À ce propos, nous croyons que les sommes générées par le marché du carbone, qui se chiffreront à 3 milliards de dollars d'ici 2020, doivent être consacrées à développer des solutions innovatrices de transport régional », poursuit M. Lehoux.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : Marc-Antoine Fortin, Responsable des relations avec les médias, 418 651-3343, poste 263 / 418 564-6224, mafortin@fqm.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.