Réduction des émissions de GES au Québec - Un meilleur encadrement pour supporter l'industrie cimentière permettrait des économies annuelles de l'ordre de 1 million de tonnes de GES, croit l'Association Canadienne du Ciment (ACC)

QUÉBEC, le 21 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Bien qu'elle salue les efforts du gouvernement du Québec afin d'atteindre la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre proposée pour 2030, l'Association Canadienne du Ciment (ACC) souhaite un engagement formel visant à supporter l'industrie du ciment et du béton dans ses efforts pour contribuer à atteindre ces objectifs et à maintenir sa compétitivité. L'ensemble des mesures préconisées par l'ACC permettrait des économies substantielles annuelles de l'ordre de 1 million de tonnes de GES.

«L'ACC supporte pleinement les objectifs et les principes supportant les efforts dans la lutte contre les changements climatiques. Nous tenons toutefois à souligner qu'à la base de toute stratégie de développement durable innovatrice, il y a une économie forte et en santé. Or, le succès de cette initiative ne pourra être atteint que si les préoccupations de l'industrie sont entendues et que la stratégie de mise en œuvre qui sera adoptée protège efficacement la compétitivité économique tout en répondant aux différents enjeux environnementaux et sociaux», avance Me Michel Binette, vice-président, affaires juridiques, publiques et gouvernementales à l'ACC.

Conscientes qu'elles sont de grands émetteurs de GES, car près de 60% de leurs émissions proviennent de leurs procédés industriels, les entreprises membres de l'ACC ont investi des centaines de millions de dollars au cours des dernières années. Ces efforts ont contribué à une augmentation de l'efficacité énergétique de 21% et une réduction de l'intensité en GES de plus de 13% dans l'ensemble du Canada entre 1990 et 2013.

Faciliter l'utilisation accrue de combustibles alternatifs

De plus, l'Association Canadienne du Ciment propose que le gouvernement du Québec reconnaisse formellement le bienfondé de l'utilisation de combustibles alternatifs en milieu industriel.

«Les autorisations devraient être émises pour une catégorie de combustibles alternatifs, plutôt que pour chaque combustible individuellement, ce qui éviterait certainement de très longues et coûteuses démarches administratives, d'autant plus que des contrôles environnementaux réguliers s'appliquent en vertu du Règlement sur l'assainissement de l'atmosphère (RAA)», indique Me Binette.

Une plus grande place pour les chaussées de béton

Enfin, l'ACC fait état d'un avantage méconnu de l'utilisation du béton comme matériau pour les chaussées. Plus d'une quinzaine d'études scientifiques démontrent que les véhicules consomment moins d'essence en roulant sur des chaussées de béton. Les plus récentes études réalisées par le Massachussetts Institute of Technology (MIT) révèlent une économie de carburant de l'ordre de 3%. Seulement au Québec, cette économie d'essence pourrait représenter annuellement plus de 800 000 tonnes de GES qui ne serait pas émis par le transport routier.

À propos de l'Association Canadienne du Ciment

L'Association Canadienne du Ciment est la voix de l'industrie canadienne du ciment, un contributeur stratégique à l'économie et à l'infrastructure du pays. L'industrie fournit un approvisionnement domestique fiable en ciment requis pour construire l'infrastructure du Canada. L'industrie du ciment et du béton contribue à l'économie canadienne pour plus de 8 milliards de dollars de ventes annuelles et plus de 27 000 emplois directs et indirects.

L'ACC et ses membres s'impliquent à produire le ciment et les produits de béton dans le respect de l'environnement. Les membres de l'ACC sont: Ciment Québec, Colacem Canada, Groupe CRH Canada, ESSROC Italcementi Group, Federal White Cement Ltd., Lafarge Canada Inc., Lehigh Hanson Canada et St Marys Cement Group -- entreprises dont les corporations respectives adhèrent au World Business Council for Sustainable Development - Cement Sustainability Initiative.

 

SOURCE Association Canadienne du Ciment

Renseignements : Me Michel Binette, LL.B., M.A.P., Vice-président, affaires juridiques, publiques et gouvernementales, Région du Québec et de l'Atlantique, Association Canadienne du Ciment, T : 450.420.3973 C: 418.802.7211, mbinette@ciment.ca ; Lyse Teasdale, Directrice des communications, Association Canadienne du Ciment, T : 1.866.637.4654 C : 613 809.0517, lteasdale@cement.ca

LIENS CONNEXES
www.cement.ca

Profil de l'entreprise

Association Canadienne du Ciment

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.