Recyclage des bouteilles de vin et autres contenants en verre - Québec sur le point de céder à l'immobilisme de la SAQ

MONTRÉAL, le 18 oct. 2016 /CNW Telbec/ - Selon les informations qui filtrent ce matin dans les médias, le gouvernement du Québec est sur le point de rater une belle occasion de donner un coup de barre sur la consigne des bouteilles de vin et autres contenants en verre.

Seulement 23 % à 35 % du verre déposé dans les bacs de recyclage est effectivement recyclé, le reste se retrouve actuellement au dépotoir, plutôt que d'instaurer une consigne sur les bouteilles de vin et autres contenants en verre - une solution qui a fait ses preuves avec les bouteilles de bière en garantissant un recyclage à des taux avoisinant le 100 % - Québec « envisage d'équiper d'ici 16 mois ou plus les centres de tri de machines pour mieux capter le verre ».  « Québec semble se hâter lentement à mettre en place une solution inefficace », laisse tomber sur un ton sarcastique le directeur québécois des Métallos, Alain Croteau.

« Il faut appeler un chat un chat. Le gouvernement semble céder à l'immobilisme de la SAQ, qui ne voudrait surtout pas assumer ses responsabilités! C'est quand même aberrant que le plus grand obstacle au recyclage du verre soit une entreprise d'État, dont les dirigeants sont nommés par l'État. Le scandale du verre jeté aux poubelles risque de se poursuivre, à cause de l'immobilisme du gouvernement et de sa société d'État. C'est honteux », a tonné Alain Croteau.

Il dit espérer qu'entre la version de la réforme coulée dans les médias et l'annonce officielle prévue sous peu, le gouvernement corrigera le tir pour donner la possibilité aux citoyens de recycler réellement le verre par une collecte séparée et une consigne.

Rappelons que l'usine d'Owens Illinois à Pointe-Saint-Charles, où travaillent plus de 300 métallos, peine à s'approvisionner en calcin, soit du verre recyclé et broyé. Lorsqu'une part plus importante de calcin entre dans la fabrication du verre, les fours ont moins besoin d'être chauffés, ce qui réduit les émissions de gaz à effet de serre.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

 

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Clairandrée Cauchy 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

RELATED LINKS
http://www.metallos.org/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.