Recul de l'offre de gaz naturel et redressement du marché

CALGARY, le 17 sept. /CNW/ - D'après le rapport de l'Office national de l'énergie intitulé Productibilité à court terme de gaz naturel au Canada de 2009 à 2011 qui a été rendu public plus tôt aujourd'hui, le ralentissement actuel des activités de forage devrait faire une brèche sérieuse dans l'offre de gaz naturel au Canada au fil des deux prochaines années.

Une offre abondante et une demande réduite ont sabré les prix du gaz naturel en Amérique du Nord, qui sont ainsi passés d'un sommet record de 13 $/MBTU en juillet 2008 à moins de 2 $/MBTU en septembre 2009. En réaction à la baisse des prix, les activités de forage au Canada et aux États-Unis ont ralenti jusqu'à représenter environ la moitié des niveaux des années antérieures. Il y avait 199 plateformes de forage actives dans l'Ouest canadien le 1er septembre 2009, contre 412 à la même date en 2008.

Étant donné que le gaz classique compte pour une majorité substantielle de l'approvisionnement gazier de l'Amérique du Nord, le ralentissement des activités de forage est susceptible d'entraîner une baisse de la productibilité (c'est-à-dire de la capacité de produire du gaz à partir de puits nouveaux et existants).

Pendant ce temps, les activités de forage ciblant le gaz de réservoirs étanches et le gaz de schistes dans le nord-est de la Colombie-Britannique, au Québec et dans les provinces Maritimes devraient se poursuivre au ralenti en 2010, le temps de permettre au secteur d'approfondir ses connaissances et de perfectionner ses techniques. Les niveaux d'activité dans le nord-est de la Colombie-Britannique pourraient commencer à s'élever pendant la saison hivernale de 2010-2011 si les projets pipeliniers envisagés reçoivent le feu vert et sont réalisés. Dans l'ensemble, la productibilité devrait baisser d'environ 17 % d'ici 2011.

"Le ralentissement des activités de forage est en réaction aux conditions actuelles du marché, mentionne Gaétan Caron, président de l'Office, mais nos projections indiquent qu'il continuera d'y avoir suffisamment de gaz naturel pour desservir les marchés canadiens. Avec la reprise commerciale et l'accroissement de la demande qui en découlera, les activités de forage retourneront à des niveaux plus habituels." La demande gazière au Canada devrait s'accroître de 6 % d'ici 2011, principalement en raison de la mise en valeur des sables bitumineux dans l'Ouest canadien.

Le rapport actualise les perspectives de productibilité de gaz naturel au Canada qui avaient été produites par l'Office en 2008. L'Office publiera son prochain rapport annuel sur les perspectives de productibilité à court terme de gaz naturel au Canada en mars 2010.

L'Office national de l'énergie, qui célèbre cinquante années de leadership en réglementation, est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs secteurs de l'industrie énergétique du Canada. Il a pour raison d'être de promouvoir, dans l'intérêt public canadien, la sûreté et la sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de l'infrastructure et des marchés énergétiques, en vertu du mandat conféré par le Parlement au chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en valeur des ressources énergétiques et du commerce de l'énergie.

    
    Documents connexes :

    -  Productibilité à court terme de gaz naturel au Canada de 2009 à 2011
    

SOURCE Office national de l'énergie

Renseignements : Renseignements: Carole Léger-Kubeczek (carole.leger-kubeczek@neb-one.gc.ca), Agente de communications, Téléphone: (403) 299-2717, Téléphone sans frais: 1-800-899-1265


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.