Recouvrement de Ville-Marie : l'administration Coderre créera deux places publiques entourées d'autoroutes

MONTRÉAL, le 30 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Projet Montréal dénonce la décision de la Ville de Montréal d'aller de l'avant avec le projet de recouvrement de l'autoroute Ville-Marie qui entraînera la reconfiguration de la rue Saint-Denis.

L'objectif principal du projet de recouvrement de l'autoroute Ville-Marie était de rétablir le lien entre le centre-ville et le Vieux-Montréal. Or, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a refusé de fermer la bretelle qui mène vers la rue Saint-Antoine, ce qui signifie que la fracture demeurera et que la nouvelle place publique autour du métro Champ-de-Mars, qui coûtera quelque 140 M$, sera toujours ceinturée par une autoroute. « En août dernier, Richard Bergeron a affirmé que le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie ne devrait pas avoir lieu si les bretelles d'autoroute restaient en place. Contrairement à M. Bergeron, on continue d'être d'accord avec cette affirmation », a souligné Valérie Plante.

Le MTQ a également annoncé que la fermeture de la bretelle Sanguinet forcera les automobilistes à emprunter la rue Saint-Denis, entraînant ainsi un changement de sens de cette dernière. En déplaçant la circulation sur la rue Saint-Denis, le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie va donc compromettre le réaménagement du square Viger, dans lequel la Ville compte investir 30 M$. « Avec le nouvel aménagement, il est peu probable que les employés du CHUM ou les travailleurs du quartier aient envie d'occuper le square. On voulait ouvrir le square et l'animer, on se retrouvera plutôt avec une place publique entourée d'autoroutes, que les citoyens vont bouder », a ajouté Valérie Plante.

Projet Montréal déplore le fait que l'ensemble du projet de recouvrement de l'autoroute Ville-Marie pénalise les piétons. Alors que le projet visait le retrait du tunnel piétonnier, on a appris aujourd'hui qu'il pourrait rester en place. De plus, le ministre Poëti a lancé l'idée de bloquer l'accès aux piétons à l'intersection Saint-Denis/Saint-Antoine afin de garantir la fluidité des voitures. « Encore une fois, la Ville de Montréal conçoit des aménagements qui mettent en péril la sécurité des piétons. C'est beaucoup de fonds publics pour un mauvais projet », a conclu Valérie Plante.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.