Reconstruction du pont Champlain - « Financé à 100 % par le péage : une injustice » - Elsie Lefebvre

MONTRÉAL, le 21 févr. 2012 /CNW Telbec/ - « Le péage sur le pont Champlain ne peut servir uniquement à payer sa construction. C'est une injustice pour la population du grand Montréal, cela met en péril la stratégie métropolitaine de financement des transports collectifs et démontre, encore une fois, que la Ville est en perte de vitesse aux yeux des gouvernements supérieurs. Alors que Champlain est le pont le plus achalandé au Canada, où plus de 20 milliards $ par année de marchandises transitent, le ministre Lebel privilégie Windsor en assurant 50 % des dépenses pour sa reconstruction. Il est temps que notre maire, également président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), agisse en leader afin d'assurer l'équité dans ce dossier », a affirmé Mme Elsie Lefebvre, conseillère du district de Villeray.

« Le pont Champlain est une infrastructure majeure, incontournable pour l'économie montréalaise. C'est l'un des accès principaux à Montréal et à son centre-ville, grand pôle d'emploi au Québec. C'est un axe structurant, un maillon essentiel du commerce international et interprovincial. Le financement pour la reconstruction du pont doit donc être une responsabilité partagée et ne pas incomber uniquement à la population environnante », a-t-elle poursuivi.

Contre le péage à la pièce

Alors que le ministre Lebel laisse entendre que le péage sur les ponts entourant Montréal se fera de façon progressive, Madame Véronique Fournier, conseillère de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles, réaffirme la position de l'Opposition officielle sur la question : « Dans notre motion, nous invitons le conseil municipal à voter contre le péage à la pièce, qui n'est pas souhaitable pour Montréal. Nous ne sommes plus à l'heure des tergiversations puisque depuis novembre dernier, grâce au sondage de Radio-Canada, nous savons que 69 % de la population est d'accord avec ce mode de financement, notamment pour le transport en commun ».

« De plus, nous invitons le conseil municipal à réclamer du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, que les dépenses d'immobilisations du futur pont Champlain soient payées au moins à 50 % par le gouvernement fédéral, et que l'éventuel système de péage du nouveau pont s'inscrive dans la stratégie métropolitaine de financement des infrastructures routières et de transport collectif qui sera déterminée dans le cadre de la politique métropolitaine qu'adoptera la CMM suite à ses consultations », a-t-elle conclu.

Pour prendre connaissance du libellé de la motion qui a été déposée au conseil, cliquez ici

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Soraya Martinez, Directrice
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : (514) 208-5215

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.