Reconstruction du complexe Turcot: L'administration Tremblay-Bergeron doit
mettre carte sur table

MONTRÉAL, le 13 avr. /CNW Telbec/ - "Devant la détermination du ministère des Transports du Québec (MTQ) d'aller de l'avant avec le projet initial le moins possible amendé, seule une coalition des forces montréalaises, tout parti confondu, peut espérer faire triompher les priorités montréalaises. Le temps presse, j'ai peur que la ville se réveille devant le fait accompli", a déclaré la chef de l'Opposition officielle, Louise Harel, accompagnée du maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, de la conseillère de ville du district de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles, Véronique Fournier, de la conseillère d'arrondissement du district de Saint-Paul-Émard, Huguette Roy, ainsi que du président du comité sur l'urbanisme de Vision Montréal, David Hanna.

Rendre public pour favoriser un consensus montréalais

"Dans le Sud-Ouest les citoyens et les organismes communautaires et toutes les forces vives se sont déjà ralliés pour revendiquer auprès de Québec un projet alternatif. Or, la Ville a sur sa table à dessin un projet préliminaire capable de rallier ceux qui rejettent la vision passéiste du MTQ. Je trouve essentiel qu'il soit porté à la connaissance des Montréalais", a ajouté Benoit Dorais. "Ce n'est pas vrai que l'on va investir près de 2 milliards de dollars sans que la qualité de vie soit améliorée !" a-t-il indiqué, rappelant que le réaménagement du complexe Turcot pose des défis importants qui vont au-delà de la seule perspective du transport privé.

Priorité à la réfection de l'axe nord-sud

Expert en urbanisme, David Hanna a pour sa part expliqué pourquoi les travaux sur le tronçon nord-sud doivent être entrepris en priorité. "En raison de sa fonction d'axe transitaire, et pour des raisons de sécurité, la réfection de l'échangeur dans l'axe nord-sud doit être entreprise de façon urgente. Quant à l'axe est-ouest, il doit s'inscrire ultérieurement dans un plan d'urbanisme intégrateur et novateur, afin de s'insérer harmonieusement au milieu et d'intégrer le transport collectif", a-t-il affirmé.

Qualité de vie dans le Sud-Ouest

Véronique Fournier a rappelé que l'arrondissement devait faire face à des problématiques particulières puisque son clos de voirie ainsi que l'éco-centre seraient expropriés. "Nous sommes également préoccupés par l'avenir du Centre sportif Gadbois, où ont lieu des compétitions locales, régionales et nationales, qui perdra son stationnement avec le début des travaux. De surcroît, les prises d'air de son système d'aération se situeront, selon les plans actuels du MTQ, directement à la hauteur des pots d'échappement des voitures", a-t-elle déclaré.

"La santé et la qualité de vie des résidants du Sud-Ouest méritent d'être prises en considération", a ajouté Huguette Roy. "La Ville ne peut accepter que seules des considérations financières soient prises en compte sans égard aux générations futures."

Louise Harel a également présenté la motion de l'Opposition officielle qui sera débattue lors de la séance du conseil de ville du 19 avril. Elle a par ailleurs rappelé les trois critères qui doivent impérativement être respectés :

    
    - Conserver en hauteur, et non pas sur remblais, les structures à
      reconstruire;
    - Éviter à tout prix les expropriations;
    - Augmenter l'offre de transport collectif afin de réduire
      significativement la dépendance à l'automobile.
    

"Les Montréalais doivent être partie prenante du projet de reconstruction de l'échangeur Turcot, un projet qui pose des enjeux de transport bien sûr, mais aussi de développement durable, d'aménagement urbain et de santé publique. Nous devons nous assurer que la voix de Montréal se fasse entendre", a conclu Louise Harel.

Pour obtenir copie de la motion de l'Opposition officielle, veuillez cliquer sur : http://www.visionmtl.com/userImgs/documents/communiques/04-MotionTurcot.pdf.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.