Recommandations prébudgétaires : L'industrie de la construction a besoin de nouveaux outils

MONTRÉAL, le 21 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Face au ralentissement que subit l'industrie de la construction depuis 2012 et qui, malheureusement, va se poursuivre encore quelques années, l'Association de la construction du Québec (ACQ) recommande au gouvernement du Québec la mise en place de nouvelles mesures budgétaires pour outiller les entrepreneurs devant un avenir incertain.

Outre les nécessaires investissements pour le maintien et le développement des infrastructures, l'ACQ propose aussi des solutions qui auront des retombées indirectes relativement importantes pour l'industrie de la construction. « Avec un poids de près de 13 % du PIB, l'industrie de la construction représente une part importante dans notre économie. Les retombées des investissements en infrastructures du gouvernement sont un levier important de développement économique qu'on ne peut mettre de côté », a indiqué M. Jean-Philippe Cliche, économiste à l'ACQ.

Les recommandations de l'ACQ au ministre des Finances pour le Plan économique du Québec prévoient les mesures suivantes :

Augmenter l'investissement public dans l'économie afin de stimuler la croissance économique de la province et résorber le déficit d'entretien des infrastructures publiques. Une étude du Fonds monétaire international confirme d'ailleurs que les coûts d'emprunts très bas combinés à une demande faible dans les pays développés font en sorte qu'il peut être très rentable d'augmenter les investissements en infrastructures, spécialement lorsque les besoins en infrastructures sont bien identifiés et qu'ils sont comblés par des investissements efficaces.

Instaurer un crédit d'impôt pour la rénovation commerciale afin de s'assurer que les commerçants peuvent effectuer les rénovations qui revitaliseraient leurs entreprises et s'assurer que le déficit d'entretien des bâtiments commerciaux ne devient pas un problème grandissant dans les villes québécoises. « Si le programme RénoVert a eu un effet bénéfique certain sur le secteur de la construction résidentielle, nous sommes convaincus qu'un programme similaire dans le secteur commercial serait tout aussi efficace », a mentionné M. Cliche.

Bonifier et publiciser le programme d'apprentissage en milieu de travail (PAMT) dans l'industrie de la construction afin d'augmenter les compétences et l'employabilité des apprentis dans l'industrie, qui sont pour la plupart des jeunes de 15 à 24 ans ayant de la difficulté à se trouver un emploi de qualité bien rémunéré. Il est à noter que le taux de chômage chez les jeunes de 15 à 24 ans est deux fois plus élevé que pour le reste de la population québécoise, et une telle mesure leur viendrait certainement en aide.

Inciter davantage les entreprises en construction à l'utilisation de la modélisation des données du bâtiment (MDB ou BIM en anglais), afin que celles-ci prennent le virage technologique tant attendu par l'industrie, et augmentent autant leur productivité que la qualité de leurs travaux. Pour ce faire, l'ACQ propose que le gouvernement alloue une enveloppe dédiée uniquement à la MDB et aux entreprises en construction. Une partie de cette enveloppe devrait servir à faire la promotion du financement gouvernemental concernant cette technologie.

Diminuer les impôts pour les petites entreprises en construction qui ont augmenté de 8 % à 11,8 % au 1er janvier 2017. Ce nouveau taux est 4 fois plus élevé que celui des entreprises évoluant dans les autres provinces canadiennes (2,9 %). Les petites entreprises de construction étant les premières victimes du ralentissement dans l'industrie de la construction au Québec, l'ACQ estime que le gouvernement agit dans la mauvaise direction dans ce dossier et qu'il risque de fragiliser la fibre entrepreneuriale de l'industrie.

Hausser l'aide gouvernementale aux manufacturiers et exportateurs québécois afin que les entreprises de la province puissent profiter de la reprise aux États-Unis, de l'accord de libre-échange avec l'Europe et de l'ouverture grandissante du Canada face aux économies mondiales. C'est lorsque les carnets de commandes de ces entreprises sont bien garnis qu'elles procèdent à des agrandissements d'usines, ce qui a un effet bénéfique sur la construction industrielle.

« Nous croyons que ces mesures amélioreraient l'état des infrastructures publiques et privées, créeraient des emplois, spécialement chez les jeunes, stimuleraient la fibre entrepreneuriale québécoise, inciteraient les entreprises en construction à prendre le virage technologique et augmenteraient les exportations de la province. Nous souhaitons que le gouvernement agisse en ce sens lors de son prochain budget », a conclu M. Cliche.

Les recommandations au ministre des Finances pour le Plan économique du Québec sont disponibles sur le site Internet de l'ACQ. (lien PDF)

À propos de l'ACQ
Principal groupe de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs de l'industrie québécoise de la construction, l'Association de la construction du Québec (ACQ) est le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de cette industrie. En vertu de la Loi R-20, l'ACQ est l'agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). L'ACQ représente 17 719 entreprises qui génèrent plus de 62 % des heures totales travaillées et déclarées dans l'industrie. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l'entremise de ses Plans de garantie ACQ (PGA). Grâce à un réseau de 10 associations régionales implantées dans 16 villes du Québec, elle offre à ses membres une multitude d'outils et de services.

Twitter : @ACQprovinciale

www.acq.org

 

SOURCE Association de la construction du Québec

Renseignements : Eric Côté, Conseiller senior, affaires publiques, Cellulaire : 514 607-7210, Téléphone : 514 354-8249, poste 2640, Courriel : cotee@prov.acq.org

LIENS CONNEXES
http://www.acq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.