Recommandations en vue du budget fédéral 2017 : le gouvernement du Canada doit prendre des mesures pour encourager les exportations et stimuler l'investissement privé

MONTRÉAL, le 4 août 2016 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes du Canada, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain demande au gouvernement de faire preuve de vigilance et de renforcer l'économie canadienne afin de lui permettre de faire face à d'éventuels chocs économiques.

« Le climat économique à l'échelle mondiale est marqué par l'incertitude. Alors que l'économie américaine continue de montrer des signes de robustesse, plusieurs éléments pèsent sur les perspectives de croissance canadiennes. On peut citer en exemple la faiblesse des prix des matières premières, la transition de l'économie chinoise et, plus récemment, les turbulences que suscite le Brexit sur le marché européen. Pour stimuler la croissance, la Chambre demande au gouvernement d'adopter un budget qui permettra de mettre en place des conditions pour encourager les exportations et stimuler l'investissement privé. La Chambre demande également au gouvernement d'accorder une attention particulière aux régions métropolitaines alors que l'économie du Canada se réoriente progressivement vers les secteurs hors ressources », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Encourager l'internationalisation des entreprises
« Il est essentiel de mettre en place des mesures pour faciliter l'internationalisation des entreprises. Le commerce international représente l'un des principaux moteurs de croissance économique sur lesquels le Canada devra miser au cours de la prochaine année. Non seulement le gouvernement doit ratifier dans les meilleurs délais l'accord avec l'Union européenne ainsi que le Partenariat transpacifique, mais il devrait également conclure des accords avec des partenaires commerciaux stratégiques tels que l'Inde », a affirmé Michel Leblanc.

« Nous demandons au gouvernement de doubler les sommes prévues à CanExport et de les rendre disponibles dès cette année pour que nos PME puissent rapidement se positionner sur les marchés d'exportation. Rappelons que les investissements requis lors des premières étapes d'une PME sur un nouveau marché sont importants, d'autant plus qu'il faut souvent compter de deux à trois ans avant d'obtenir un rendement », a poursuivi Michel Leblanc.

Établir et respecter un plan de retour à l'équilibre budgétaire
« La capacité du Canada de croître et d'être prêt à affronter une nouvelle tempête économique dépend en partie de l'état de ses finances publiques. La communauté d'affaires appuie l'augmentation des dépenses publiques en infrastructures pour renforcer l'économie. Cependant, il est essentiel de se doter d'un plan clair et crédible de retour à l'équilibre budgétaire afin de rassurer les investisseurs et les institutions financières et donc d'améliorer l'environnement d'affaires », a poursuivi Michel Leblanc.

Améliorer la compétitivité du régime fiscal canadien
« Nous incitons le gouvernement à revoir son mix fiscal et à recourir davantage à la taxe de vente et à la tarification de services publics. Il importe aussi de baisser les taxes sur la masse salariale ainsi que l'impôt sur le revenu des particuliers et des sociétés pour attirer et retenir les meilleurs talents, des investissements privés et de nouveaux sièges sociaux », a jouté Michel Leblanc.

« La communauté d'affaires demande également au gouvernement de respecter sa promesse de réviser les dépenses fiscales et de veiller à ce que l'aide fiscale accordée soit prévisible, ciblée et adaptée aux besoins des secteurs et des entreprises », a conclu Michel Leblanc.

Outre ces axes d'intervention, la Chambre demande notamment au gouvernement de :

  • confirmer avant l'automne 2016 son investissement de 1 milliard de dollars US dans le programme C Series de Bombardier.
  • abandonner le projet d'organisme pancanadien de réglementation des marchés de capitaux afin de ne pas nuire au secteur financier et aux entreprises de la métropole.
  • respecter la compétence des provinces en matière de tarification du carbone et le marché mis en place par le Québec et la Californie afin d'éviter la création d'un doublon ou une centralisation en la matière.

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d'être la voix du milieu des affaires montréalais et d'agir pour la prospérité de la métropole. Elle s'engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d'action axée sur l'engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l'avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l'international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal  
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca

 

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Renseignements : Guillaume Bérubé, Conseiller, Relations médias, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Tél. : 514 871-4000, poste 4042, gberube@ccmm.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.ccmm.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.