Recommandations en vue du budget fédéral 2016 : faire preuve de prudence et soutenir la croissance

MONTRÉAL, le 29 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes du Canada, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain demande au gouvernement de faire preuve de prudence dans sa planification budgétaire et de créer un environnement propice pour que les entreprises canadiennes soient prêtes à saisir les occasions qui découleront de la reprise de l'économie mondiale.

Une approche prudente est de mise, surtout dans le contexte économique actuel
La conjoncture mondiale, la baisse des prix du pétrole et des investissements révèlent la nécessité d'adopter une approche prudente.

« Le gouvernement doit se doter d'une marge de manœuvre budgétaire de l'ordre de trois milliards de dollars et non d'un milliard de dollars par an jusqu'en 2017-2018 comme annoncé dans le dernier budget pour parer aux imprévus. Si cette réserve est non utilisée dans l'exercice budgétaire en cours, elle devrait servir à réduire notre endettement », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Une fiscalité plus compétitive pour stimuler l'investissement privé et soutenir les PME
La croissance économique du Canada et de la région métropolitaine de Montréal passe nécessairement par l'augmentation de l'investissement privé et un soutien efficace à nos PME.

« Il est essentiel d'abaisser le fardeau fiscal des entreprises et des contribuables une fois l'équilibre budgétaire atteint. Le gouvernement doit envisager une réduction généralisée de l'impôt sur le revenu des particuliers pour encourager le travail et un abaissement supplémentaire du taux d'imposition des revenus des sociétés pour stimuler l'investissement et la productivité », a affirmé Michel Leblanc.

« Nous réitérons notre demande de réinstaurer le crédit d'impôt fédéral pour les fonds de travailleurs. Ce crédit d'impôt est crucial pour le développement économique de la métropole. Il favorise la création et l'essor d'entreprises innovantes et soutient des dizaines de milliers d'emplois de qualité chaque année au sein de la métropole », a poursuivi Michel Leblanc.

Accélérer la mise en œuvre des investissements stratégiques en infrastructures
Les investissements dans les infrastructures publiques ont deux effets de levier sur l'économie. Ils stimulent l'économie à court terme et favorisent une croissance de la productivité à plus long terme.

« Le gouvernement doit devancer à 2016-2017 les investissements pour la stratégie nationale de transport en commun afin que cette dernière agisse comme une mesure de stimulation de l'économie en période de fragilité. Il doit également poursuivre la stratégie d'investissements dans les infrastructures économiques stratégiques, notamment pour le développement portuaire, maritime et aéroportuaire de la métropole », a jouté Michel Leblanc.

L'engagement pour le 375e anniversaire de Montréal se fait toujours attendre
La première métropole de l'histoire du Canada devrait bénéficier de legs fédéraux significatifs pour souligner le 150e anniversaire du pays.

« L'absence de l'engagement financier du gouvernement fédéral pour le 375e anniversaire de Montréal demeure inexplicable alors qu'il reste à peine deux ans pour concrétiser ce jalon important de l'histoire du Canada. Le gouvernement fédéral doit confirmer dans les meilleurs délais, et ce, bien avant le dépôt du prochain budget, sa participation financière aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal pour s'assurer que les fêtes soient un succès », a conclu Michel Leblanc.

En résumé, les recommandations prébudgétaires se déclinent comme suit :

  1. Doter le gouvernement du Canada d'une marge de manœuvre suffisante pour parer aux imprévus, tout en utilisant cette marge pour réduire l'endettement du pays si les conditions économiques devaient s'avérer favorables;
  2. Améliorer la compétitivité du régime fiscal, c'est-à-dire poursuivre la stratégie de réduction du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises;
  3. Accélérer la mise en œuvre d'investissements importants dans les infrastructures économiques stratégiques.

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d'être la voix du milieu des affaires montréalais et d'agir pour la prospérité de la métropole. Elle s'engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d'action axée sur l'engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l'avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l'international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca

 

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Renseignements : Michelle LLambias Meunier, Conseillère, Relations médias, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Tél. : 514 871-4000, poste 4042, mllambias@ccmm.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.ccmm.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.