Réaction du Forum des médecins, dentistes et pharmaciens de L'Hôtel-Dieu de Québec (FMDP) à l'abandon du projet d'agrandissement et de rénovation de L'Hôtel-Dieu de Québec (L'HDQ)

QUÉBEC, le 2 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le FMDP désire exprimer sa profonde déception face à la décision du Gouvernement de déménager les activités cliniques de L'HDQ à Limoilou. Il dénonce l'absence de consensus réel parmi les acteurs concernés, la sous-estimation grossière des coûts et l'absence de valeur ajoutée réelle. Cette décision de démembrer une institution de haut niveau n'a aucun fondement valable. Le FMDP exprime aussi sa profonde déception face à une stratégie qui était dictée davantage par le besoin de valider une décision unilatérale prise avant même 2013, plutôt que par une analyse des gains réalisables pour les patients.

Le FMPD réitère que :

  1. reconstruire des infrastructures déjà existantes est une dilapidation des fonds publics;

  2. le déménagement n'offre aucune valeur ajoutée démontrée selon l'étude de faisabilité réalisée par le CHU de Québec à l'été 2013;

  3. la tendance occidentale actuelle est à la création de centres à missions ciblées pour augmenter l'offre de service et la qualité des soins à un moindre coût et non à la création de méga-complexes hospitaliers dont la gestion est inefficiente;

  4. cette décision prive la population de l'Est du Québec d'un véritable centre intégré de cancer au moment même où les besoins s'en font le plus sentir.

Le FMDP reste convaincu que la réalisation du projet d'agrandissement et de rénovation aurait permis d'offrir des soins de haut niveau et d'excellence aux patients atteints de cancer ou de maladies rénales, et ce, plus rapidement. Aucune sectorisation des clientèles n'étant envisageable dans le méga-centre, le FMDP est aussi convaincu que la population aurait été mieux servie par deux hôpitaux distincts aux missions ciblées tout en respectant la capacité de payer du contribuable. Le projet du méga-centre, qui était estimé à 0,8M$ en mars 2013 puis à 1,3G$ en juin 2013, est aujourd'hui estimé à 1,7 milliards, une augmentation de 100% en 6 mois qui n'inclut ni le stationnement de 200 millions, les nombreux imprévus et la réaffectation de L'HDQ. De plus, l'expérience nous montre que ce genre de méga-projet souffrira de nombreux reports pendant que les équipes cliniques de L'HDQ s'étioleront au détriment des malades. Une situation qui est inacceptable pour le FMDP.

Notons que pour environ 2 milliards de moins, l'agrandissement et la rénovation de L'HDQ qui devait débuter maintenant permettait d'offrir le même nombre de lits rénovés, dans une proportion identique de chambres uniques, tout en donnant aux clientèles oncologiques et néphrologiques un accès privilégié aux plateaux techniques. Ces milliards dépensés inutilement auraient certainement été mieux investis en équipement spécialisé et dans la réfection des autres centres hospitaliers de la région. De plus, ce projet permettait d'assurer la vocation patrimoniale et historique de l'Hôpital ainsi que la viabilité socio-économique du Vieux-Québec. La survie de L'HDQ, reposant sur une promesse politique faite aujourd'hui de réaffecter un hôpital dans plus de 20 ans, est désormais très incertaine, voire improbable.

Dans les années difficiles qui s'en viennent, le FMDP s'engage néanmoins à s'assurer que la clientèle en oncologie et néphrologie de L'HDQ reçoive les meilleurs soins dans le respect des compétences et de la culture de travail qui est propre aux équipes cliniques de L'HDQ. Dans la suite des choses, le FMDP demande à la Direction du CHU de Québec de faire preuve d'honnêteté et de transparence dans la prise des décisions pour rétablir, si possible, un lien de confiance qui est profondément affecté par les événements récents. Aux yeux du FMDP, diriger un grand centre hospitalier ne se résume pas à mettre ses professionnels devant le fait accompli et à museler toute forme d'opposition grâce à un plan de communication habilement ficelé. Le FMDP juge que cette décision inappropriée, qui coûtera au moins 3 milliards de dollars en frais réels sans qu'un seul lit de soins aigus ne soit ajouté sur le territoire de la Capitale-Nationale, devrait être reconsidérée.

Le FMDP-HDQ regroupe près de 200 médecins, dentistes, pharmaciens œuvrant à L'HDQ. Ces équipes médicales sont dédiées à trois missions tertiaires principales : oncologie, néphrologie et hémodynamie diagnostique et d'intervention.

 

SOURCE : FMDP - L'Hôtel-Dieu de Québec

Renseignements :

FMDP au tél.: 418-691-5323

Profil de l'entreprise

FMDP - L'Hôtel-Dieu de Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.