Réaction du CQCM à l'annonce du projet de loi-cadre sur l'économie sociale du gouvernement du Québec

LÉVIS, QC, le 19 mars 2013 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec a déposé cet après-midi à l'Assemblée nationale le projet de loi no 27, Loi sur l'économie sociale. « Le projet déposé aujourd'hui reconnait l'apport important du mouvement coopératif et mutualiste québécois dans notre économie globale » a affirmé M. Gaston Bédard de la direction générale du CQCM. L'organisme se réjouit d'avoir été invité à donner son avis sur la question et apprécie le fait d'être associé à la démarche, en tant qu'interlocuteur privilégié, prouvant son importance sur la scène publique québécoise.

Depuis plus de 160 ans, les coopératives et les mutuelles agissent sur l'économie québécoise. Fortes de leurs réalisations, elles souhaitent continuer à participer aux efforts collectifs visant une prospérité durable au Québec. C'est pour appuyer ce passé collectif important d'où ont émergé plusieurs fleurons québécois, tout en faisant le pont vers le futur, que le CQCM fera valoir son point de vue. Des discussions ont déjà eu cours au conseil d'administration du CQCM et des principes de base ont été établis. C'est sur ces fondements de travail que le CQCM participera aux travaux menant à l'adoption de cette loi-cadre. Trois éléments importants sont à retenir quant aux principes du CQCM à l'égard de la loi-cadre : premièrement, le titre de la loi devrait être représentatif du rôle joué par les coopératives et les mutuelles. Ensuite, reconnaissant l'importance de se parler entre partenaires afin de coordonner les actions, le CQCM souhaite que les programmes et mécanismes gouvernementaux facilitent la concertation recherchée. Finalement, concernant la mise en place de la Table des partenaires, le CQCM espère que sa composition soit représentative de la part des acteurs concernés. « Nous croyons qu'en considérant ces trois éléments importants, le mouvement coopératif et mutualiste pourra continuer à jouer un rôle optimal dans l'économie québécoise, de concert avec l'État, les entreprises traditionnelles et les autres entreprises de l'économie sociale », a mentionné M. Gaston Bédard.

À propos du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité
Depuis sa fondation en 1940, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité représente l'ensemble des organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec. Il compte parmi ses membres plus de 3 300 coopératives et mutuelles qui génèrent plus de 92 000 emplois. Les coopératives et mutuelles participent de façon positive au développement économique et social du Québec, notamment parce qu'elles affichent un taux de survie doublement supérieur aux autres formes d'entreprises créées. (coopquebec.coop)

SOURCE : CONSEIL QUEBECOIS DE LA COOPERATION ET DE LA MUTUALITE

Renseignements :

Hélène Dumais
Conseillère principale aux relations gouvernementales et aux communications
(418) 576-0313

Profil de l'entreprise

CONSEIL QUEBECOIS DE LA COOPERATION ET DE LA MUTUALITE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.