Réaction déplorable du ministre Valcourt à la suite des décisions prises par les chefs du Canada

WENDAKE, QC, le 30 mai 2014 /CNW Telbec/ - Le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL), M. Ghislain Picard, dénonce l'attitude du ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord canadien (AADNC), à la suite de l'adoption d'une résolution et d'une déclaration politique rejetant à l'unanimité le projet de loi C-33, lors de l'assemblée extraordinaire des chefs de l'Assemblée des Premières Nations (APN), tenue le 27 mai dernier, à Ottawa.

En effet, réunis en assemblée extraordinaire, les chefs de l'APN ont adopté une résolution qui rejette de façon unanime le projet de loi C-33. Ils ont également entériné une déclaration politique exigeant que le Canada retire ce projet de loi et s'engage dans un processus honorable qui reconnaît et soutient la diversité régionale et locale, et qui mène à un véritable contrôle de l'éducation des Premières Nations fondé sur les responsabilités et sur les droits autochtones inhérents et issus de traités.

Ces dernières années, les Premières Nations ont multiplié les efforts pour démontrer et pour faire reconnaître que les écoles des Premières Nations ne sont pas financées adéquatement. Le gouvernement a toujours nié cette réalité jusqu'au 7 février 2014, date à laquelle il a annoncé du financement supplémentaire qui permettrait d'offrir une éducation de qualité. Ainsi, pendant des années, il a menti à la population et a maintenu les écoles des Premières Nations dans une situation financière précaire.

Selon la position du ministre Valcourt, le rejet du projet de loi aurait comme conséquence que son gouvernement ne donnerait pas suite à son engagement de fournir du financement supplémentaire, ce qui confirme que sa prétention de favoriser la réussite scolaire par une législation est une vaste fumisterie. Comme le démontrent toutes les analyses, ce que ce gouvernement a voulu faire, c'est plutôt d'imposer aux Premières Nations une loi dont l'objectif est de s'attaquer à leurs droits, en subordonnant du financement supplémentaire, dont leurs écoles ont grandement besoin, à l'acceptation de cette loi.

« Cette façon de faire est une violation manifeste du principe d'honneur de la Couronne dans sa relation avec les Premières Nations, a déclaré le chef Picard. Il est grand temps pour le ministre de saisir l'occasion qui lui est donnée de faire amende honorable plutôt que de fermer la porte à toute autre solution comme il l'a fait ».

À propos de l'APNQL
L'APNQL est l'organisme régional qui regroupe les 43 chefs des Premières Nations du Québec et du Labrador. Pour plus d'information, rendez-vous sur son site Web, au www.apnql-afnql.com.

SOURCE : Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements :

Jane Gray
(418) 955-9700
jgray@apnql-afnql.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.